Pas d’Arc mais le haras pour Dschingis Secret

Élevage / 01.10.2018

Pas d’Arc mais le haras pour Dschingis Secret

Lauréat de six Groupes, Dschingis Secret était dans la longue liste pour l’Arc 2018. Mais blessé lors de sa dernière sortie, ce spécialiste des 2.400m va faire son entrée au haras de Saint Arnoult à partir de 2019.

Dschingis Secret (Soldier Hollow) a gagné plus de 480.000 € pendant sa carrière. Son fait d’arme restera sa victoire dans le Longines Grosser Preis von Berlin (Gr1, 2.400m), où il battait facilement Hawkbill (Kitten’s Joy), futur vainqueur de la Dubai Sheema Classic (Gr1). On se souviendra aussi de sa victoire dans le St. Leger italien (Gr2, 2.800m), à 3ans, ainsi que dans le Gerling Preis et dans le Grosser Hansa Preis (Grs2), qu’il gagna deux années d’affilée, en 2017 et 2018.

Il aurait dû gagner le Derby. Sa troisième place dans le Derby allemand (Gr1), le grand classique allemand, est au centre d’une vive controverse. En effet, Dschingis Secret a terminé à une encolure du gagnant, alors que les jockeys des deux premiers avaient dépassé le nombre de coup de cravaches autorisé. Pour cela, il leur a été infligé des amendes et des mises à pied, mais l’arrivée n'a pas été modifiée. En France, Dschingis Secret a fait sensation en remportant le Qatar Prix Foy (Gr2). Il battait ce jour-là Talismanic (Breeder’s Cup Turf, Gr1) et Cloth of Stars (futur deuxième de l’Arc). Bon sixième de la grande épreuve, il est revenu dans l’Hexagone afin de courir le Grand Prix de Chantilly (Gr2), où il ne fut battu que par Waldgeist (Galileo), un des favoris de l’Arc 2018.

En cours de syndication. Dans son communiqué, le haras de Saint Arnoult précise : « Grâce à ses performances constantes au plus haut niveau international, Dschingis Secret est bien connu des turfistes ainsi que des professionnels, ce qui devrait attirer des éleveurs de toute l’Europe et ainsi faciliter le début de sa carrière d’étalon en Normandie. Dschingis Secret a plusieurs atouts qui font de lui une recrue de choix pour l’élevage, aussi bien de plat que d‘obstacle : son pedigree exceptionnel, ses performances régulières au plus haut niveau, son aptitude au terrain lourd, son modèle solide (1,63m avec beaucoup d’os). Son prix de saillie sera fixé à 4.000 € H.T. (poulain vivant). Son propriétaire, Horst Pudwill, gardera la majorité de son étalon, mais afin de motiver les éleveurs à participer à sa carrière en lui amenant des juments de qualité, il a décidé d’en syndiquer une partie. Un nombre limité de parts est encore disponible, au prix de 16.000 € H.T., donnant droit à deux saillies par an et 1/60e de la propriété de l’étalon et à une participation au prorata des revenus générés chaque année. Les intéressés sont priés de contacter Larissa Kneip. »

Une origine très vivante. Dschingis Secret est issu du Gestüt Park Wiedingen, tout comme son père, Soldier Hollow (In the Wings), sa mère, Divya (Platini), et sa deuxième mère, Diana’s Quest (Rainbow Quest). Cette famille est arrivée en Europe avec sa troisième mère, Diane Dance (Northern Dancer). Elle-même issue de Deceit (Acorn Stakes, Matchmaker Stakes & Mother Goose Stakes, Grs1), elle fut championne des 2ans en Allemagne, en 1988. Outre-Rhin, on trouve déjà huit black types dans sa descendance. Le croisement de Soldier Hollow sur Divya a déjà donné trois chevaux de stakes : Dschingis Secret, Destino (deuxième du Derby allemand, Gr1) et Diana Storm (placée de Gr3). En 2017, leur propre frère fut top price des ventes BBAG, à 500.000 €. Leur père, Soldier Hollow, est actuellement le meilleur étalon allemand (45 black types) et ses produits s’exportent hors d’Allemagne. En France, il compte déjà deux fils au haras,  Pastorius (Derby allemand, Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen & Prix Ganay, Grs1) et Ivanhowe (Grosser Preis von Baden, Grosser Preis von Bayern, Ranvet Stakes & Doomben Cu, Grs1).