PRIX DE L’ÉCOLE MILITAIRE D’ÉQUITATION (CROSS-COUNTRY) - Art Majeur sait tout faire

Courses / 16.10.2018

PRIX DE L’ÉCOLE MILITAIRE D’ÉQUITATION (CROSS-COUNTRY) - Art Majeur sait tout faire

FONTAINEBLEAU, MARDI

Sept concurrents étaient en lice pour la victoire dans ce Prix de l’École Militaire d’Équitation (Cross-country). C’est l’AQPS Art Majeur (Panoramic) qui s’est imposé, prouvant une nouvelle fois sa polyvalence. Le représentant d’Alain Guenet et de Palmyr Racing avait en effet déjà gagné à plusieurs reprises sur les haies et sur le steeple, et il remporte un deuxième succès en trois sorties sur le cross-country. Favori de l’épreuve, il a longtemps patienté en quatrième position dans une course animée par Aubusson (Ballingarry). Sautant à la perfection, Art Majeur a évité la chute du "Dubourg" Cename Red (Denham Red) à la rivière. Il a gardé sa place jusqu’à la diagonale, avant de progresser vivement à l’extérieur du peloton en abordant la double barrière. Il a ensuite filé vers un net succès, malgré la bonne défense de Vent des Dunes (Crillon) sur le plat. Ce dernier échoue de trois quarts de longueur pour la victoire, tandis que Daim Pierji (Coastal Path) se classe troisième.

Un chic cheval pour les amateurs. Art Majeur était associé à Barbara Guenet, qui a déclaré : « Le cheval court désormais sous les couleurs de mon père et c’est son premier gagnant ! Art Majeur est un chic cheval pour les amateurs. J’avais déjà gagné avec lui sous la casaque de Jacques Détré au Pin-au-Haras. Il est toujours un peu mieux avec des leaders, sinon il peut se montrer un peu regardant. Il a très bien sauté aujourd’hui et nous devrions viser un cross pour amateurs à Fontainebleau fin novembre. »

Un petit-fils de Mirande. Élevé par Michel Parreau-Delhote, Art Majeur est un fils de Panoramic (Rainbow Quest) et de Magenta (Cadoudal), gagnante de quatre courses sur les obstacles. Magenta a produit cinq gagnants dont Tumavue (Dom Alco), gagnante d’une course sur le steeple d’Auteuil, et Vivalko (Balko), troisième d’une Listed en Suisse. Mirande (Tiaia), la deuxième mère, a gagné le Prix Violon II (L), avant de donner Massac (Garde Royale), gagnant d’un Gr2 en Angleterre. Il s’agit d’une bonne souche anglo-arabe de la famille Parreau-Delhote, celle de Moissac (Tiaia), gagnant d’un Prix Duc d’Anjou (Listed à l’époque) et de Vitorio des Champs (Robin des Champs), troisième du Grand Steeple-Chase du Lion-d’Angers (L).

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Rainbow Quest

 

 

 

 

I Will Follow

 

Panoramic

 

 

 

 

 

Roberto

 

 

Immense

 

 

 

 

Imsodear

ART MAJEUR (H8)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Magenta

 

 

 

 

 

Tiaïa

 

 

Mirande

 

 

 

 

Mirka