PRIX DE SAINT-CYR (L) - Lucie Manette décroche sa victoire black type pour sa rentrée

Courses / 21.10.2018

PRIX DE SAINT-CYR (L) - Lucie Manette décroche sa victoire black type pour sa rentrée

CHANTILLY, DIMANCHE

Lucie Manette (Shamardal) n’avait plus couru depuis sa deuxième place dans une Classe 2, le 1er juillet à Saint-Cloud. La pouliche de Godolphin effectuait donc sa rentrée directement dans le Prix de Saint-Cyr (L) et elle s’est malgré tout imposée, une performance peu évidente à réaliser. Attentiste au centre du peloton, elle est passée à l’attaque à mi-ligne droite. Un instant, elle a été gênée par Skrei (Approve) avant de se rapprocher des premières. Puis Spaday (Exceed and Excel) a conclu en boulet de canon en pleine piste et l’a épaulée dans son effort. Au final, Spaday a poussé Lucie Manette qui a tout donné pour prendre l’avantage dans les derniers mètres. Son jockey, Vincent Cheminaud, qui l’avait montée lors de sa seule victoire, a confié : « Spaday m’a poussé dans la phase finale. Elle a été très courageuse pour l’emporter. Nous avons eu une superbe course, hormis à mi-ligne droite où l’on s’est fait serrer. Mais Lucie Manette a bien conclu. » Troisième du Prix des Lilas (L) au printemps, la protégée d’André Fabre cherchait sa victoire et elle l’a obtenue au meilleur moment.

Quelle fin de course de Spaday ! Rarement nous avons vu une pouliche finir à la vitesse de Spaday dans la ligne droite de ce Prix de Saint-Cyr. Entrée parmi les dernières dans la ligne droite, elle semblait condamnée. D’autant qu’elle a été obligée d’évoluer en pleine piste, là où il est très dur de refaire du terrain à Chantilly. Pourtant, Spaday a terminé fort pour faire 200m exceptionnels. Elle n’a pu que pousser Lucie Manette, concluant deuxième. Son entraîneur, Carlos Laffon-Parias, nous a déclaré : « Elle a été un peu prise de vitesse et le temps qu'elle trouve sa cadence, il était trop tard. J'avais dit à son jockey de venir à l'extérieur car je pensais que la piste était meilleure à cet endroit, mais la gagnante s'est faufilée entre les chevaux. Je n'ai cependant aucun regret, car ma pouliche rendait du poids, vu qu'elle a déjà gagné à ce niveau. Étant donné le déroulement de la course, elle est à sa place aujourd'hui. Je crois qu'il n'y a plus de courses pour elle en fin d'année, ou alors il faut que je voie si cela vaut la peine d'essayer de la faire courir sur la P.S.F de Deauville cet hiver. Ce qui est sûr, c'est qu'elle partira au haras l'année prochaine. » L’animatrice; Albertville (So you Think), a terminé troisième devant La Canche (Le Havre) et Manaha (Elusive City).

Une petite-fille de Petrushka. Élevée par Godolphin, Lucie Manette est une fille de Shamardal et de Padmini (Tiger Hill), lauréate d’une course. Mais c’est surtout une petite-fille de l’excellente Petrushka (Unfuwain), lauréate des Irish Oaks, des Yorkshire Oaks et du Prix de l’Opéra (Grs1), et une nièce de Parlour Games (Monsun), deuxième de Gr1 sur les claies.

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Shamardal

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Helsinki

 

 

 

 

Helen Street

LUCIE MANETTE (F3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Tiger Hill

 

 

 

 

The Filly

 

Padmini

 

 

 

 

 

Unfuwain

 

 

Petrushka

 

 

 

 

Ballet Shoes


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 25’’23

1.000m à 600m : 24’’68

600m à 400m : 12’’03

400m à 200m : 11’’89

200m à l’arrivée : 12’’06

Temps total : 1’25’’89