PRIX DES TERROIRS DE FRANCE (INÉDITS) - Big Brothers Pride ** se fait un nom

Courses / 16.10.2018

PRIX DES TERROIRS DE FRANCE (INÉDITS) - Big Brothers Pride ** se fait un nom

CHANTILLY, MARDI

Sept concurrents effectuaient leurs débuts dans ce Prix des Terroirs de France (Inédits). Les premiers pas de la très bien née Big Brothers Pride (Invincible Spirit) étaient très attendus, et la pouliche de Kin Hung Kei et Qatar Racing Ltd n’a pas déçu ses nombreux preneurs. Bien partie, elle s’est rapidement emparée du commandement et s’est imposée de bout en bout, étant simplement accompagnée aux bras par son jockey. Big Brothers Pride allait encore très librement à 400m du but, alors que ses adversaires étaient déjà sollicités, et la cause était entendue de bonne heure pour cette pensionnaire de François Rohaut. Nous lui décernons donc une JDG Rising Star. Siyak (Siyouni) se classe deuxième, à deux longueurs de la gagnante, précédant Ursus Arctos (Kodiac).

Une confirmation attendue. François Rohaut, entraîneur de la lauréate, nous a confié : « Elle nous a montré l’après-midi ce que nous voyions déjà le matin. C’est une pouliche très sérieuse, encore un peu immature dans son physique, mais dont les progrès sont constants depuis notre retour de Deauville. Je vais voir comment elle récupère, mais elle pourrait soit courir de nouveau en cette fin d’année, soit attendre l’année prochaine. »

Un nouveau venu dans le rang des propriétaires. Ghislain Bozo (Meridian International) s’était porté acquéreur de la pouliche avec David Redvers, en août 2017. Il nous en a appris un peu plus au sujet de son propriétaire: « Le propriétaire de la pouliche est un client que je suis allé démarcher en Chine. Ce fut un travail de longue haleine, car il ne connaissait pas du tout les chevaux et il est difficile de recruter des clients là-bas. Il possède donc ses couleurs depuis l'année dernière et m'a fait confiance pour acheter Big Brothers Pride, que nous avons choisie avec David Redvers. La pouliche ne possédait pas un modèle très important, mais son pedigree parlait pour elle et elle avait beaucoup de qualité. Elle a beaucoup grandi depuis. J’ai acheté dix yearlings l'année dernière pour ce propriétaire, qui sont répartis entre l'Angleterre et la France. Certains poulains sont chez David Simcock, d'autres chez John Gosden pour ne citer qu'eux, et Big Brothers Pride a été placée chez François Rohaut. Nous avons notamment Sparkle Roll (Kingman), la sœur de Wings of Eagle (Pour Moi), à l'entraînement chez John Gosden,. Elle a très bien gagné son maiden et c’est un bon espoir pour l’année prochaine, tout comme Furious (Oasis Dream), qui est chez David Simcock. Pour convaincre le propriétaire, je l'ai fait s'associer avec Qatar Racing, car c'est plus rassurant de ne pas se lancer tout seul dans cette aventure. »

La sœur de Polydream **. Élevée par l’écurie des Monceaux, Framont Limited et Beauregard Bloodstock, Big Brothers Pride a été achetée sur le ring d’Arqana lors des ventes de yearlings d’août. Présentée par l’écurie des Monceaux, elle a trouvé preneur pour 400.000 € auprès de Ghislain Bozo et David Redvers.

Big Brothers Pride est une fille d’Invincible Spirit (Green Desert), étalon à l'Irish National Stud, et de Polygreen (Green Tune), lauréate de quatre courses dont le Prix d’Angerville (L). Cette dernière s’est aussi classée deuxième du Monrovia Handicap (Gr3) et quatrième du Prix d’Astarté (Gr2). Elle a donné l’excellente Polydream ** (Oasis Dream), gagnante du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1), du Prix du Palais-Royal (Gr3) et qui s’est également classée deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Polygreen a également produit Évaporation ** (Red Ransom), lauréate des Prix Amandine et Isola Bella (Ls), deuxième des Prix du Pin, Edmond Blanc et Perth (Grs3), troisième des Prix Daniel Wildenstein et du Muguet (Grs2), et Ankle (Shamardal), troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L). L'écurie des Monceaux a acquis Polygreen, pleine d'Invincible Spirit, pour 200.000 € à la vente d'élevage 2015.

La deuxième mère, Yxenery (Sillery), a remporté les Prix Saraca et La Camargo (Ls). La troisième mère, Polyxena (Lyphard), s’est imposée dans les Prix de Saint-Cyr et Petite Étoile (Ls). Il faut remonter à la quatrième mère, Minstrel Girl (Luthier), pour retrouver un autre cheval de Gr1 dans cette famille. Cette dernière, deuxième du Critérium des Pouliches (Gr1), avait en effet produit Truculent (Val de L'Orne), deuxième du Grand Critérium (Gr1).

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

 

Kris

 

 

Rafha

 

 

 

 

Eljazzi

BIG BROTHERS PRIDE ** (F2)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Green Tune

 

 

 

 

Soundings

 

Polygreen

 

 

 

 

 

Sillery

 

 

Yxenery

 

 

 

 

Polyxena


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 13’’53

1.000m à 600m : 24’’05

600m à 400m : 11’’30

400m à 200m : 10’’90

200m à l’arrivée : 11’’80

Temps total : 1’11’’58