PRIX DU MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE A 37,5 % (CLASSIC I) - Frisson Bleue, du grand Show au poteau

Courses / 21.10.2018

PRIX DU MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE A 37,5 % (CLASSIC I) - Frisson Bleue, du grand Show au poteau

TARBES, DIMANCHE

Frisson Bleue (Gentlewave), meilleur mâle du Grand show de l’anglo-arabe 2017, avait été repéré à cette occasion par Didier Guillemin et Francis Montauban. Auteur de plusieurs très bonnes sorties en début de saison, il a ensuite connu un passage à vide avant de prouver qu’il était bien le meilleur, également en piste, dans la belle course réservée à sa génération, ce dimanche à Tarbes. Le favori, Croucracq (Fairplay du Pecos), est deuxième à un peu plus d’une longueur. Free Volo (Benevolo de Paban) se classe troisième à plus de quatre longueurs.

Didier Guillemin et Francis Montauban, récemment associés dans la réussite du champion Paban de France (Benevolo de Paban), continuent sur leur lancée. Francis Montauban nous a confié : « Nous n’étions pas certains de nous imposer, mais le changement de tactique a été payant. Cette fois, son jockey l’a laissé dormir à l’arrière-garde, comme le lui avait demandé Didier Guillemin. Il était encore décollé de plusieurs longueurs en entrant dans le dernier tournant. Il a démarré en premier et a refait beaucoup de terrain pour venir s’imposer. Il est difficile de savoir pourquoi il a eu ce passage à vide pendant la saison. Nous avons eu la main heureuse avec ce poulain. C’est une belle histoire ! Chaque année, nous avons au moins un bon anglo-arabe. Je me fais beaucoup de souci pour l’année prochaine car j’ai déjà pris l’habitude de gagner les belles courses réservées à cette race ! À présent, je commence aussi à avoir des anglos de mon propre élevage, en plat et sur les obstacles. Il y avait du monde lors de cette réunion à Tarbes et c’est toujours très plaisant de gagner dans une réunion avec une belle ambiance.»

Le fils d’une gagnante du Grand Prix des Pouliches. Élevé par le haras de Beaulieu, Frisson Bleue est un fils de Frisson du Pecos (Hasa), étalon au haras de Pau-Gélos en 2018. Sa mère, Estrablue (L’Estragon), était une vraie jument de course, capable de s’adapter à un profil aussi différent que le sable de Pompadour (deux victoires dans la Coupe) ou une piste sélective comme celle de Tarbes (Grand Prix des Pouliches). Sa souche a donné plusieurs lauréats de courses de sélection, dont Blue Darling (Prix du Ministère), Khanghese (Omnium) mais aussi le très doué et très délicat Khanjerlion (Prix du Ministère).