PRIX GEORGES DE TALHOUËT-ROY (GR2) - Beaumec de Houelle décoiffe

Courses / 14.10.2018

PRIX GEORGES DE TALHOUËT-ROY (GR2) - Beaumec de Houelle décoiffe

AUTEUIL, DIMANCHE

Suite au forfait de dernière minute du "Nicolle" Flying Startandco (Cokoriko), ils n’étaient plus que sept concurrents au départ du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). L’entraîneur royannais disposait encore de quatre cartouches pour l’emporter, et il serait parvenu à ses fins sans la présence d’un autre cheval entraîné en Charente-Maritime, Beaumec de Houelle (Martaline). Le représentant de JDG Bloodstock Services et de Franck Leblanc s’est imposé à l’issue d’un sprint digne d’un futur champion et partira sans doute en position de favori dans le prochain Prix Cambacérès (Gr1). Il s’est rapidement placé en deuxième position dans le sillage de l’animateur, Pic d’Orhy ** (Turgeon). Ce dernier a durci la course dans la ligne d’en face, mais Pierre Dubourg ne s’est pas affolé, le laissant prendre quelques longueurs d’avance. Pic d’Orhy a réaccéléré dans le tournant final et son jockey a choisi de le faire avancer à l’intérieur de la piste, se retrouvant isolé. Seul Porto Pollo (Manduro) l’a suivi, tandis que les autres concurrents ont choisi de progresser côté tribunes. Beaumec de Houelle est venu facilement entre les deux dernières haies, qu’il a sautées à la perfection, comme toutes les autres. Son jockey l’a ensuite calé le long du rail sur le plat, et le beau gris a fourni une fin de course magnifique pour venir ajuster Pic d’Orhy sur le poteau. Le représentant de Jacques et Patrice Détré échoue d'une courte encolure seulement pour la victoire, tandis que son compagnon d’entraînement Farnice (Saddler Maker) complète le podium à deux longueurs des deux premiers. Récent troisième du Prix Robert Lejeune (L), Doctor Squeeze (Doctor Dino) conclut quatrième, précédant Bernardo Bellotto (Declaration of War).

Un cheval qui évolue dans le bon sens. Beaumec de Houelle enregistre un quatrième succès en cinq sorties. Son unique défaite a eu lieu dans le Prix Aguado (Gr3), où il concluait troisième derrière Porto Pollo et Pic d’Orhy. Franck Leblanc, éleveur et copropriétaire du cheval, a dit : « Beaumec de Houelle a complètement changé ces derniers temps. Il a grandi et s’est épaissi. C’est un cheval très bien dans sa tête et qui n’est pas lourd. Bien qu’il soit entier, il est d’une extrême gentillesse. Aujourd’hui, il a vraiment mis un beau coup de rein après la "der". »

Un premier Groupe pour Pierre Dubourg. Pierre Dubourg remporte donc son premier Groupe à l’âge de 19 ans. Fils de l’entraîneur Christophe Dubourg et frère du jockey Kilian Dubourg, le jeune homme a fait ses armes dans les rangs des amateurs avant de devenir jockey professionnel il y a un peu plus d’an an. Il a commenté : « J’ai beaucoup de chance d’être associé à un tel cheval. En plus d’être bon, il est très facile. Nous apprenons tous les deux ensemble et c’est génial. Il forcit encore de jour en jour, il évolue et je pense qu’il a peut-être encore de la marge. Quand j’ai vu que Pic d’Orhy avançait à l’intérieur, je me suis gratté la tête ! Je me suis dit que dans le pire des cas, nous nous rattraperions dans le Cambacérès. Mais finalement, lorsque j’ai senti mon cheval accélérer et que j’ai vu l’autre se rapprocher de moi, j’y ai cru et nous avons réussi à le refaire. »

Pic d’Orhy peut-être meilleur en terrain plus souple. Tombé lors de ses débuts sur les gros obstacles, Pic d’Orhy revenait dans une discipline où il est confirmé, lui qui avait déjà remporté trois courses sur les haies d’Auteuil. Il s’était également classé deuxième du Prix Aguado (Gr3) au printemps. Son entraîneur, François Nicolle, nous a déclaré : « Pic d'Orhy court bien. Il sera peut-être mieux en terrain plus souple. Le fait qu'il ait été isolé à l’intérieur n'a pas eu de conséquences sur l'ordre d'arrivée. Farnice est peut-être venu trop vite, mais il court très bien. En ce qui concerne Bernardo Bellotto, son jockey m’a dit qu’il n'avait pas pris les bonnes options. Tout le monde va se retrouver la prochaine fois dans le Prix Cambacérès, et peut-être l'ordre sera-t-il inversé. En revanche, je suis déçu de Porto Pollo que j'ai du mal à retrouver. »

Une mère placée de Listed. Élevé par Franck Leblanc, Beaumec de Houelle est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Zandalee (Trempolino), troisième des Prix d’Iéna (L) et Sagan (Listed à l’époque). Zandalee s’est aussi imposée sur les steeples d’Auteuil et de Fontainebleau ainsi que sur les haies d’Enghien et d’Auteuil. Beaumec de Houelle est le frère de Kendalee (Kendargent), lauréate du Prix Nivolet à Enghien, et de Shedance de Houelle (Gentlewave), troisième sur les haies du Lion-d’Angers pour son unique sortie. Il a également une sœur âgée de 2ans, nommée Be it de Houelle (Poliglote), et son propre frère, Miracle de Houelle, n’est encore qu’un yearling.

Beaumec de Houelle est aussi le neveu de Powder Card (Ultimately Lucky), gagnante sur les balais d’Enghien. Celle-ci a produit Another Sensation (Martaline), deuxième du Prix Wild Monarch (L), et Powder Tremp (Trempolino), la génitrice du prometteur Powder Path ** (Coastal Path).

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Beaumec-de-Houelle.pdf

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

BEAUMEC DE HOUELLE (M3)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Zandalee

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Areej

 

 

 

 

Only a Native