PRIX HÉROS XII (GR3) - Saint Goustan Blue prend rendez-vous pour la Haye Jousselin

Courses / 14.10.2018

PRIX HÉROS XII (GR3) - Saint Goustan Blue prend rendez-vous pour la Haye Jousselin

AUTEUIL, DIMANCHE

Saint Goustan Blue (Blue Brésil) a démontré, en gagnant facilement le Prix Héros XII (Gr3), qu’il faisait bien partie de l’élite des steeple-chasers. Même de l’élite de l’obstacle en général puisqu’il est aussi performant en haies. Des ennuis de santé l’ont contraint à faire une croix sur une éventuelle participation au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) au printemps, après une victoire dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Mais il est de retour au sommet de son art, et si tout se passe bien d’ici le Prix La Haye Jousselin (Gr1, 4/11), il faudra compter avec lui. Ce sera d’ailleurs le principal challenger du champion Milord Thomas (Kapgarde), qui a effectué une rentrée prometteuse pour prendre la deuxième place dans ce Gr3.

Un premier test réussi sur la piste extérieure. Avant le lâcher des élastiques, Saint Goustan Blue faisait quelques pas à la Zenyatta, ne demandant qu’à galoper. Une fois le départ donné, il est parti en tête, comme il le fait souvent. C’est d’ailleurs presque obligatoire avec lui, comme nous l’avait dit son jockey, Kévin Nabet : « Il faut être un passager clandestin et le laisser faire. » Sur certains obstacles, il a penché sur sa droite ; sur le gros open-ditch, il est parti d’un peu loin. Sinon, le sauteur de Simon Munir et d'Isaac Souede a très bien sauté, notamment le rail-ditch qu’il découvrait. À ce moment du parcours, Milord Thomas s’est rapproché à son intérieur avec des ressources. Sitôt la dernière haie franchie, le fils de Kapgarde a même pris l’avantage sur Saint Goustan Blue. Mais en pleine piste, le pensionnaire de Guillaume Macaire a accéléré pour repousser Milord Thomas et s’imposer aisément. Représentant des propriétaires, David Powell nous a dit : « Saint Goustan Blue court très bien. Il a très bien sauté, notamment le rail ditch. Mais il consomme beaucoup. » Son jockey, Kévin Nabet, a ajouté : « Il a juste répété ce qu’il a montré par le passé. Je ne pense pas que son rythme ait été aussi élevé que ça. Il est allé dans son rythme, sans vouloir en faire plus. Il a passé les gros d’en face dans son action, à merveille. Après la dernière haie, il a pu mettre un bon coup de rein. Je pense qu’il n’a pas pris une course dure. Je suis de moins en moins inquiet pour la distance. » Saint Goustan Blue est un très bon cheval, lauréat de quatre Grs3, trois en steeples (La Périchole, Robert de Clermont-Tonnerre et Héros XII), un en haies (Grande Course de Haies de Compiègne). Il a gagné quinze de ses dix-neuf sorties et est invaincu depuis le 3 octobre 2017. Certes, il peut en faire beaucoup, mais tant qu’il n’a pas essayé la distance de 5.500m, on ne peut pas savoir s’il la fera avec succès ou non.

Une rentrée qui annonce des lendemains qui chantent pour Milord Thomas. Absent depuis sa quatrième place dans le Grand Steeple-Chase de Paris, Milord Thomas rendait du poids à quasiment tous ses adversaires. Et il tombait contre des chevaux qui, pour la plupart, avaient déjà fait leur rentrée. Mais ça ne l’a pas empêché de réaliser une grande performance en concluant deuxième. Le tout en ayant fait illusion longuement pour la victoire. Autre point positif : il n’a eu aucune hésitation, que ce soit sur la rivière des tribunes ou sur le rail-ditch. Son entraîneur, Dominique Bressou, nous a dit : « Le cheval fait une bonne rentrée. Il ne s'est pas montré trop brillant. Il avait besoin de cette course, et son jockey m'a d'ailleurs dit qu'il avait pris un bol d'air en sortant du tournant final. Il n'était pas à 100 % et nous savons qu'il sera mieux sur plus long et dans un terrain plus lourd. »

Poly Grandchamp donne raison à son entraîneur. François Nicolle était particulièrement confiant avec Poly Grandchamp (Poliglote) et le représentant de la famille Papot lui a donné raison en se classant bon troisième après avoir tracé un parcours vaillant aux avant-postes. Il a devancé ses compagnons d’entraînement Bob and Co ** (Dom Alco), quatrième, et Dieu Vivant (Network), sixième. François Nicolle nous a déclaré : « Poly Grandchamp a très bien couru. Avant le coup, je pensais qu’il allait gagner. Nous allons lui enlever les œillères australiennes la prochaine fois. Il avait le désavantage de découvrir la piste extérieure, mais il l’a très bien fait. C’est un futur cheval de Grand Steeple. Bob and Co a très bien couru, il a très bien sauté, mais du fait de la qualité de ses sauts, il s’est vite retrouvé dans le dos des leaders et a dû être repris. Dieu Vivant court bien, il a fait un drôle de truc. Ils devraient tous aller sur le Prix La Haye Jousselin avec Bipolaire (Fragrant Mix). » Sainte Turgeon (Turgeon) s’est encore bien défendue pour se classer cinquième. Le champion So French (Poliglote) a fait tomber son jockey, James Reveley, en faisant une faute à la dernière haie de la ligne d’en face.

Saint Goustan Blue, le cheval de cœur de l’élevage Bassi. Après la victoire de Saint Goustan Blue dans le Prix Fondeur, Albino Bassi, l’éleveur de Saint Goustan Blue, nous avait raconté : « Nous sommes éleveurs dans le Morbihan, à côté de Vannes, en Bretagne. Nous élevons depuis une vingtaine d’années et nous avons trois poulinières. J’avais été à la saillie de Blue Brésil un peu par hasard. Nous adorons les chevaux et nous ne faisons pas cela pour gagner de l’argent, c’est une passion ! »

Pedigree Weatherby’s http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/saint-goustan-blue.pdf

Le frère de Malineglaces. Élevé par Albino Bassi, Saint Goustan Blue est le fils de Blue Brésil, parti à Yorton Farm Stud, et de Les Saintes Glaces (Baryshnikov), gagnante de sa deuxième sortie à 2ans sur 1.100m et placée sur les obstacles. Il est le frère de Malineglaces (Malinas), gagnante du Prix André Masséna (L) à Cagnes-sur-Mer, mais aussi de Viola St Goustan (Diamond Boy), troisième du Prix Hopper (Gr3) et triple lauréate en obstacle.

 

 

 

Kaldoun

 

 

Smadoun

 

 

 

 

Mossma

 

Blue Brésil

 

 

 

 

 

Exit to Nowhere

 

 

Miss Récif

 

 

 

 

Miss Brésil

SAINT GOUSTAN BLUE (H6)

 

 

 

 

 

 

Kenmare

 

 

Baryshnikov

 

 

 

 

Lady Giselle

 

Les Saintes Glaces

 

 

 

 

 

Crystal Glitters

 

 

Les Saintes Joies

 

 

 

 

Caroriva