QATAR PRIX DU CADRAN (GR1) - Call the Wind, ce stayer que l’on n’attendait pas…

Courses / 06.10.2018

QATAR PRIX DU CADRAN (GR1) - Call the Wind, ce stayer que l’on n’attendait pas…

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Maman est In Clover (Inchinor), gagnante de Gr1 sur 2.100m, mère de We Are ** (Dansili), lauréate de Gr1 sur 2.000m, et With You ** (Dansili), gagnante de Gr1 sur 1.600m. Papa est Frankel (Galileo), invaincu et gagnant de Grs1 de 1.600m à 2.000m. L’entraîneur est Freddy Head, king of the mile. Lui, c’est Call the Wind (Frankel), lauréat de son Gr1 sur… 4.000m dans ce Qatar Prix du Cadran 2018 (Gr1). Drôle d’histoire !

Au bout du suspense. Call the Wind tentait un pari dans ce Qatar Prix du Cadran. Il n’avait jamais couru sur plus long que 2.800m. Il s’est montré tendu, échappant à quelques reprises à Aurélien Lemaître, non sans gêner Max Dynamite (Great Journey) qui était derrière lui. Aurélien Lemaitre l’a isolé pour le calmer et Call the Wind s’est posé. À la sortie du dernier tournant, il était sur la ligne de tête avec Holdthasigreen (Hold that Tiger) et Mille et Mille (Muhtathir), deux chevaux qui vont normalement de l’avant, mais n’ont pas mené à un rythme aussi soutenu que ce que l’on aurait pu croire. Call the Wind a lutté avec Holdthasigreen et lui a pris le meilleur. Mais l’attentiste Morgan le Faye (Shamardal) s’est annoncée en pleine piste, comme pour le manger. Call the Wind est reparti et s’impose d’une longueur un quart. Holdthasigreen a conservé la deuxième place au balancier devant Morgan le Faye. Il faut compter neuf longueurs pour retrouver Line des Ongrais (Voix du Nord), quatrième.

Freddy Head, entraîneur du vainqueur, a commenté : « Je n'y ai jamais vraiment cru dans le parcours, il était trop allant. D'habitude, il est assez fainéant, mais il évoluait sur 4.000m, ce n'est pas le même rythme que sur 2.800m. Aurélien Lemaître l'a bien monté, l'isolant à un moment pour qu'il se détende. Il a fait un truc. Quand Morgan le Faye est venue, je nous croyais battus mais à la fin, c'est lui qui repart. »

Il a débuté au mois de mars à Machecoul. Que de chemin parcouru par Call the Wind ! Ce représentant de George Strawbridge n’a débuté qu’au mois de mars 2018, par une troisième place à Machecoul. C’était sur 1.700m. Il a ensuite été allongé, courant sur 2.400m à Compiègne puis à ParisLongchamp. Sans succès. Cependant, il avait mis du temps à enclencher à ParisLongchamp. Le voilà donc rallongé, toujours dans le temple du galop, sur 2.800m. Même histoire : finit bien, mais trop tard. Call the Wind a ouvert son palmarès à Clairefontaine-Deauville, au mois d’août, sur 2.400m, mais avec les œillères. Débarrassé ensuite de cet artifice, à la fin du meeting de Deauville, il a remporté une course B sur 2.700m. Drôle d’histoire…

Freddy Head a expliqué : « Il a été un poulain terrible à entraîner. Il refusait de rentrer dans les stalles, raison pour laquelle il a débuté à Machecoul. Il s'est habitué peu à peu aux stalles. Je l'ai rallongé petit à petit car, à chaque fois, il finissait. Aujourd'hui, c'était sur 4.000m cependant, alors qu'il n'avait jamais couru sur plus de 2.800m. Il va certainement voyager et courir dans les bonnes courses de stayers l'année prochaine... Mais pas l'Australie, car il manque de vitesse. »

L’Américain qui aimait les stayers. Sur le papier, Call the Wind n’a rien d’un stayer, si ce n’est via son propriétaire et éleveur, George Strawbridge. John Gosden, l’un de ses entraîneurs, a dit de lui : « George est l’un des derniers grands éleveurs de stayers, et certainement le dernier d’Amérique. » George Strawbridge a élevé des milers de haut niveau, comme la championne Moonlight Cloud ** (Invincible Spirit). Mais il a aussi toujours élevé et eu des top-stayers : Turgeon (Caro), avant qu’il ne soit vendu au cheikh Mohammed Al Maktoum, Lucarno (Dynaformer), gagnant du St Leger (Gr1), et son frère Flying Officer (Dynaformer), lauréat de la Long Distance Cup (Gr2).

George Strawbridge nous a dit : « C’est extraordinaire ! In Clover a donné des gagnants de black type sur 1.400m [Dream Clover, ndlr], 1.600m [With You], 2.000m [We Are]… Et maintenant 4.000m ! Une telle polyvalence est incroyable. Le Cadran est une course extraordinaire à gagner. C’est vraiment une émotion incroyable. Que Call the Wind, par Frankel et In Clover, gagne cette épreuve, est une surprise totale, sauf en ce qui concerne la qualité de cette poulinière. On ne s’attendait pas à ce que Frankel, qui était en premier lieu un champion sur le mile, puis en second lieu sur 2.000m, donne des chevaux avec autant de tenue. J’aime beaucoup les courses de stayers. J’ai monté en obstacle sur 4.800m ! L’histoire de Call the Wind est incroyable, surtout quand on pense qu’il refusait de rentrer dans les stalles… »

Frankel n’a jamais couru sur plus de 2.000m mais il donne des produits qui tiennent : son meilleur produit actuel, Cracksman, est gagnant de Gr1 sur 2.400m alors que sa mère ne courait pas sur plus de 1.800m. Soul Stirring a gagné les Oaks du Japon sur 2.400m. Finche, lauréat du Prix de Reux (Gr3), sera au départ de la Melbourne Cup (Gr1) dans quelques jours… Rostropovitch est lui aussi gagnant black type sur 2.400m, avec une mère n’ayant pas dépassé les 1.400m.

Holdthasigreen et le poids de la course. Holdthasigreen se monte de l’avant. Mille et Mille n’assurant pas un train très élevé comme il peut le faire, il s’est retrouvé aux avant-postes mais ne démérite pas pour son premier essai sur 4.00m. Holdthasigreen avait été supplémenté dans ce Qatar Prix du Cadran et, même s’il est battu et qu’il y a une pointe de déception, c’est malgré tout une belle histoire que vit tout son entourage, avec ce cheval si doué mais qui fut tellement compliqué. Holdthasigreen est plus maniable qu’auparavant et sa belle histoire peut encore se poursuivre.

Claude Le Lay, son copropriétaire et coéleveur, nous a dit : « C'est rageant. Il a fait le travail pour les autres. Nous savions qu'il n'avait pas de problème de tenue, donc il a tiré les autres. Le scénario idéal aurait été que des chevaux déroulent devant. Mais ce sont les courses ! Il a des petites atteintes à l'intérieur et à l'extérieur, en espérant qu'elles ne soient pas trop méchantes, nous visons toujours le Royal Oak. C'est lui qui nous dira. »

Morgan le Faye ne marche pas dans les traces de sa mère. Morgan le Faye ne succédera pas à sa mère Molly Malone (Lomitas), gagnante du Cadran en 2011. La représentante de Godolphin a fait illusion pour la victoire, ayant un très beau passage à mi-ligne droite, avant de coincer un peu pour finir. Morgan le Faye a 4ans et est finalement peu expérimentée, avec neuf courses au compteur. Elle signe la meilleure performance de sa carrière.

Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Nous sommes très contents de la jument. Elle a fait illusion à un moment pour la victoire, mais elle a penché un peu pour finir. Ceci dit, elle a placé une belle accélération et il n'y a pas d'excuses. C'est une jument petite et courageuse, et 4.000m, c'est long ! »

Peut-être le Royal Oak pour Mille et Mille. Mille et Mille, lauréat de ce Cadran en 2015, n’a pas pu regagner sa couronne. Le pensionnaire de Carlos et Yann Lerner évolue désormais un temps au-dessous de son meilleur niveau et ne démérite pas, sur un terrain bon qui n’est pas de son goût. Carlos Lerner, son entraîneur, nous a dit : « Le terrain n'était pas assez lourd pour lui, et la course n'a pas été assez rythmée non plus. Il s'est mis à tirer quand Holdthasigreen a repris une fois devant. S'il pleut suffisamment dans les semaines à venir, il pourrait courir le Prix Royal Oak (Gr1). »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/CALLTHEWIND.pdf

Le frère de With You **. Élevé par son propriétaire, George Strawbridge, Call the Wind est un hongre de 4ans issu du croisement entre Frankel (Galileo) et In Clover (Inchinor). James Wigan, conseiller de son propriétaire et éleveur, nous avait dit : « En utilisant Frankel, nous nous attendions à avoir un cheval doté de plus de vitesse... » In Clover a débuté à 2ans et a ouvert son palmarès à 3ans. C’est une pouliche qui a progressé au fur et à mesure de ses courses. Elle a gagné le Prix de Flore (Gr3) et s’est classée quatrième du Prix d’Astarté (Prix Rothschild - Gr1). Au haras elle a déjà donné quatre black types, With You ** (Dansili), gagnante du Prix Rothschild (Gr1), sa propre-sœur We Are**, lauréate du Prix de l’Opéra Longines (Gr1) grâce à une fin de course foudroyante, Dream Clover (Oasis Dream), gagnante des Prix de Saint-Cyr et de la Cochère (Ls) et enfin Incahoots (Oasis Dream), lauréate du Prix Saônois (L). Bellarida (Bellypha), la deuxième mère, était issue d’une souche Wertheimer. Elle avait gagné le Prix de Royaumont (Gr3) sous la férule de Christiane Head-Maarek. Bellarida est l’aïeule de vingt-huit black types. Parmi les plus actuels, on peut citer Teppal (Camacho), gagnante de The Emirates Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), et Dominant (Cacique), gagnant du Longines Hong Kong Vase (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

CALL THE WIND (H4)

 

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Inchinor

 

 

 

 

Inchmurrin

 

In Clover

 

 

 

 

 

Bellypha

 

 

Bellarida

 

 

 

 

Lerida


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 3’23’’87

De 1.000m à 600m : 23’’91

De 600m à 400m : 12’’46

De 400m à 200m : 11’’80

De 200m à l’arrivée : 12’’37

Temps total : 4’24’’41