QIPCO CHAMPION STAKES (Gr1) - Cracksman, un penalty à la dernière minute

International / 19.10.2018

QIPCO CHAMPION STAKES (Gr1) - Cracksman, un penalty à la dernière minute

ASCOT (GB), SAMEDI

Cracksman (Frankel) est une victime du réchauffement climatique. Il n’est pas du tout d’accord avec le président américain Donald Trump car il subit de plein fouet les effets de la montée des températures. Après avoir inauguré ParisLongchamp, une grande saison lui était promise. Mais il se retrouve finalement le 20 octobre avec bien différent de ce qui lui était promis : trois courses disputées, une Coronation Cup arrachée dans la dernière foulée et une cuisante défaite à Royal Ascot. Le cheval qui devait poser des problèmes de choix à Lanfranco Dettori – lui ou Enable (Nathaniel) – est devenu un problème pour son entraîneur, John Gosden. Il a dû renoncer aux King George, au Juddmonte International et à l’Arc de Triomphe à cause d’un terrain jugé trop léger. Ce samedi, il sera équipé d’une jolie paire d’œillères. Le but est de convaincre Cracksman qu’il faut encore galoper un peu avant de penser aux femelles. La pluie est enfin arrivée. Ce samedi, dans les QIPCO Champion Stakes (Gr1), Cracksman et ses œillères ne peuvent pas rater leur penalty. Pas le droit à l’erreur. Une autre défaite peut faire chuter sa valeur d’étalon. Donc, s’il veut s’amuser au haras l’an prochain… il faudra qu’il galope ce samedi.

Crystal Ocean, le gardien de but. Cracksman se trouve en face d’un gardien de but doué mais pas très heureux. C’est le moins qu’on puisse dire de Crystal Ocean (Sea the Stars). Le pensionnaire de Sir Michael Stoute affiche un rating de 129 sans avoir remporté de Gr1. Il en a couru deux et il a décroché deux places. Lors de sa dernière sortie, il s’est pris Enable en pleine figure, tout en lui rendant du poids. Son entraîneur a choisi de faire l’impasse sur l’Arc et de jouer le tout pour le tout dans les Champion. Crystal Ocean reste un cheval de 2.400m et de bon terrain. Il est cependant capable d’aller sur 2.000m et en terrain lourd, ce qui constitue le sport favori de Cracksman, même si cela revient à arrêter un penalty de ce dernier avec un bras attaché dans le dos. Pas impossible… mais très difficile !

Capri les a déjà battus. L’irlandais Capri (Galileo) est lui aussi un cheval de 2.400m et, comme Cracksman, il ne compte que trois sorties cette saison. Il a battu le grand favori dans l’Irish Derby (Gr1) en 2017 et Crystal Ocean dans le St Leger. Au Curragh, il a été aidé dans sa tâche par quatre amis de Ballydoyle. À Doncaster, trois chevaux ont travaillé pour sa soutenir sa cause. Cette fois, il est en compagnie de Rhododendron (Galileo), qui a déçu à plusieurs reprises après son succès dans les Al Shaqab Locking Stakes (Gr1) et n’est pas une leader.

Un seul 3ans au départ. Cette édition des Champion Stakes n’a attiré qu’un seul 3ans, l’irlandais Verbal Dexterity (Vocalise), lui aussi spécialiste du lourd et victime du réchauffement climatique. Il y a aussi un autre Frankel, Monarchs Glen, un leader qui fera le boulot pour Cracksman, Maverick Wave et le français de Tchéquie Subway Dancer (Shamardal).    

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

CAPRI (M4)

Galileo-Dialafara

Assoc. D. Smith/M. Tabor/Mme J. Magnier

A. P. O'Brien

R. Moore (5)

59,5 [-]

2

CRACKSMAN (M4)

Frankel-Rhadegunda

A. Oppenheimer

J. H. M. Gosden

L. Dettori (8)

59,5 [-]

3

CRYSTAL OCEAN (M4)

Sea the Stars-Crystal Star

Sir E.  de Rothschild

Sir M. Stoute

W. Buick (1)

59,5 [-]

4

MAVERICK WAVE (M7)

Elusive Quality-Misty Ocean

Godolphin

J. H. M. Gosden

K. O'Neill (4)

59,5 [-]

5

MONARCHS GLEN (H4)

Frankel-Mirabilis

K. Abdullah

J. H. M. Gosden

R. Havlin (3)

59,5 [-]

6

SUBWAY DANCER (H6)

Shamardal-Sub Rose

Ec. Bonanza

Z. Koplik

R. Koplik (7)

59,5 [-]

7

RHODODENDRON (F4)

Galileo-Halfway To Heaven

Assoc. D. Smith/Mme J. Magnier/M. Tabor

A. P. O'Brien

D. O'Brien (2)

58 [-]

8

VERBAL DEXTERITY (M3)

Vocalised-Lonrach

Mme J. S. Bolger

J. Bolger

K. Manning (6)

57,5 [-]