SHUKA SHO (GR1) - Almond Eye tient sa couronne et Lemaire sa Cravache d’or

International / 14.10.2018

SHUKA SHO (GR1) - Almond Eye tient sa couronne et Lemaire sa Cravache d’or

KYOTO (JP), DIMANCHE

Christophe Lemaire a placé la pouliche Almond Eye (Lord Kanaloa) dans l’histoire du galop japonais. Ce dimanche à Kyoto, la grandissime favorite a remporté le Shuka Sho (Gr1), devenant la quatrième lauréate de la Triple couronne des pouliches. La dernière qui a réussi ce coup de trois fabuleux est Gentildonna (Deep Impact), qui avait commencé sa saison de 3ans comme Almond Eye dans le Shinzen Kinen (Gr3). Elle avait gagné plus tard la Japan Cup (Gr1). Le pilote français n’a pas volé sa victoire en selle sur Almond Eye, qui effectuait sa rentrée après son succès en mai dans les Japanese Oaks. La pouliche, montée à l’attente, avait une dizaine de longueurs à refaire sur Mikki Charm (Deep Impact) qui avait mené à un train régulier (59’’60 le premier kilomètre) pour le standard des courses japonaises. Il fallait une très bonne pouliche pour combler ce retard en 400m et Almon Eye est de la graine des championnes. Elle a parcouru les 400 derniers mètres en 22’’ et a survolé Mikki Charm pour gagner d’une longueur et demie, alors que l’autre attentiste Cantabile (Deep Impact) a bien fini à la troisième place.

La meilleure du Japon. Christophe Lemaire, qui a signé dans l’après-midi de Kyoto un coup de cinq et compte maintenant 38 longueurs d’avance sur Mirco Demuro dans le classement pour la Cravache d’or, a déclaré : « J’avais quelques soucis parce qu’avant la course, Almon Eye était plus tendue que d’habitude. C’est pour cela qu’elle n’est pas bien partie, et ensuite j’ai dû la déboîter  car il y avait beaucoup de trafic. Elle a montré que c’est une pouliche fantastique et il faut dire un grand bravo à son entourage qui l’a gardée en forme tout au long d’une longue saison. Ce n’est pas facile de gagner la Triple couronne, même avec la meilleure pouliche. Je pense qu'Almond Eye est le meilleur cheval du moment au Japon. » L’entourage de la pouliche n’a pas encore annoncé si elle suivra le chemin de Gentildonna jusqu’au bout, c’est-à-dire avec un essai dans la Japan Cup, ou si elle sera au départ dans une des autres grandes courses de l’automne. En fait, Almond Eye a montré avoir assez de vitesse pour gagner sur le mile de la Poule d’Essai des Pouliches et tout autant de tenue pour arriver aux 2.400m des Japanese Oaks.

Lord Kanaloa, un impact très fort. Almond Eye appartient à la première génération de Lord Kanaloa (King Kamehameha), qui a remporté six Grs1 de 1.200m à 1.600m, dont deux fois le Hong Kong Sprint. Il a frappé d’entrée comme étalon en produisant 32 gagnants à 2ans, ce qui lui a permis de décrocher le titre de champion first crop sire, et il a déjà deux lauréats de Groupe dans sa deuxième génération. La mère d’Almond Eye, Fusaichi Pandora (Sunday Silence), a remporté la Queen Elizabeth II Commemorative Cup (Gr1) sur 2.200m et s’est placée dans les Japanese Oaks et le Shuka Sho. Elle a donné six autres gagnants et remonte à la souche des champions El Gran Senor (Northern Dancer) et Try my Best (Northern Dancer). Fusaichi Pandora a un yearling par Rulership (King Kamehameha).