Sumbal et Chemical Charge au haras de Grandcamp

Élevage / 10.10.2018

Sumbal et Chemical Charge au haras de Grandcamp

Ils couraient sous les mêmes couleurs – celles de Qatar Racing – et ils vont faire leur entrée au haras la même année et dans le même haras : Sumbal et Chemical Charge sont les dernières recrue d’Éric Lhermite et de son équipe pour la saison de monte 2019.

Deux mille dix-huit restera comme une très grande année pour Sea the Stars (Cape Cross). L’étalon de la famille Tsui a placé deux de ses produits parmi les trois premiers du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : Sea of Class (Darley Irish Oaks & Darley Yorkshire Oaks, Grs1) et Cloth of Stars (Prix Ganay, Gr1). La pouliche n’est pas passée loin de la victoire, alors que le mâle accédait pour la deuxième fois au podium de la plus grande épreuve française. Dans le même temps, Stradivarius (Ascot Gold Cup & deux fois les Qatar Goodwood Cup Stakes, Grs1) a décroché le million offert par Weatherbys pour le lauréat du nouveau challenge anglais des stayers. Un bonheur ne venant jamais seul, son premier fils au haras, Sea the Moon (Sea the Stars), a déjà donné un gagnant de Groupe après avoir été bien accueilli aux ventes. C’est donc le bon moment pour intégrer un fils du champion de John Oxx. Éric Lhermite nous a expliqué : « Ce bon cheval est issu d’un bon papier rassemblant des courants de sang européens et américains. Sa famille a déjà de bons étalons, à l’image de Summer Squall (Hopeful Stakes & Preakness Stakes, Gr1) et d'AP Indy (Belmont Stakes, Santa Anita Derby, Hollywood Futurity & Breeders' Cup Classic, Grs1), deux fois tête de liste aux États-Unis. C’est un cheval épais. Toisé 1,62m, il a une excellente locomotion, ce qui est très important. Invaincu en deux sorties à 2ans, il a été accidenté. Il est habituellement très difficile de revenir en compétition après ce type d’incident. Pourtant, Chemical Charge a été assez dur et solide pour refaire surface, gagner un Groupe et se placer à ce niveau à Royal Ascot. Il sera proposé à 4.000 €. Comme Sumbal, il a été acquis par un groupe d’éleveurs. Nous les soutiendrons avec nos propres juments, ce que nous avons toujours fait lorsque des étalons arrivent chez nous. »

Un croisement magique. Chemical Charge est issu d’un croisement redoutablement efficace : Sea the Stars sur une fille de Kingmambo. Pas moins de cinq black types en sont déjà issus, dont deux gagnants de Gr1 : Cloth of Stars (Prix Ganay, Gr1, Prix Greffulhe et Prix d'Harcourt, Chantilly, Grs2), Zelzal (Prix Jean Prat, Gr1), Sivolière (Criterium du Bequet - Ventes Osarus, L, troisième du Longines Prix du Calvados, Gr3) et Migwar (deuxième du Prix du Conseil de Paris, Gr2). Après une année d’interruption, Chemical Charge a donc repris le chemin de la compétition en 2016 et, à 4ans, il s’est classé deuxième des Finlay Volvo International Stakes (Gr3, 2.000m) en terrain souple. L’année suivante, il s’est notamment classé troisième des Hardwicke Stakes (Gr2, 2.400m), entre deux chevaux de Gr1, Idaho (Galileo) et Dartmouth (Dubawi). Toujours en 2017, le cheval a remporté les Toteplacepot September Stakes (Gr3, 2.400m) à Kempton.

Sumbal, objectif polyvalence. Deux mille dix-huit, c’est aussi l’année de Danehill Dancer (Danehill) qui est l’un des pères de pères les plus actuels. Ses fils, à l’image de Mastercraftsman (d’où A Raving Beauty, Alpha Centauri, Wind Chimes, Neufbosc…) réalisent une superbe saison 2018. Sumbal (Danehill Dancer) aura pour ambition de faire honneur à ce courant de sang au sein du haras de Grandcamp. À son sujet, Éric Lhermite nous a dit : « Lauréat de Gr2 dans l’Hexagone, c’est le fils d’une jument bien connue des éleveurs français, Alix Road (Linamix), qui s’était classée troisième du Prix Saint-Alary (Gr1). Il porte le sang de Linamix (Mendez) qui est toujours très recherché chez nous. Il officiera à 3.000 € et ses propriétaires veulent vraiment le soutenir, tout comme Chemical Charge. Avec sa locomotion exceptionnelle, son modèle imposant et son aptitude au souple, c’est un cheval qui peut produire à la fois en plat et sur les obstacles. Il est toisé à 1,66m. » Danehill Dancer a déjà donné un étalon polyvalent en Irlande avec Jeremy, le père de Success Days

(placé de Gr1 en plat) et d'Our Conor (Spring Juvenile Hurdle & Triumph Hurdle, Grs1).

Un profil solide. La mère de Sumbal, Alix Road (deuxième du Prix du Conseil de Paris, Gr2), a déjà produit trois black types dont Lavender Lane (troisième du Shadwell Prix de la Nonette, Deauville, Gr2). Sumbal, lauréat du Prix Greffulhe (Gr2) en terrain très souple, s’est classé cinquième du Prix du Jockey Club (Gr1) de New Bay (Dubawi), puis deuxième du Prix du Prince d'Orange (Gr3). Il a confirmé à 4ans en montant sur le podium des Prix Exbury (Gr3), en terrain bon-souple, et d'Harcourt (Gr2), en terrain lourd. Sumbal était lui-même un très beau yearling, vendu par le haras de Grandcamp, pour 180.000 €, à David Redvers, lors de la vente d’août 2013.