Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un grand propriétaire international fait confiance à Henri-François Devin

International / 17.10.2018

Un grand propriétaire international fait confiance à Henri-François Devin

Cinq jours après le succès de Persian King ** (Kingman) dans les Autumn Stakes (Gr3), un autre fils de Kingman (Invincible Spirit) issu de l’élevage Wildenstein a été à l’honneur à Newmarket. Mais cette fois-ci, c’était sur le ring de Tattersalls. Un poulain issu de Légende Bleue (Galileo) a été adjugé 400.000 Gns au courtier Stephen Hillen, agissant pour le cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum. La bonne nouvelle, c’est que le poulain sera entraîné en France (il a droit à la prime) par Henri-François Devin, qui ajoute donc un propriétaire de taille à la liste de ses clients. Le courtier avait déjà acheté trois lots dans le book 1 pour le jeune entraîneur, dont une Fastnet Rock (Danehill) à 450.000 Gns, un Kodiac (Danehill) à 400.000 Gns et une Siyouni à 150.000 Gns en fin de matinée. Le Kingman, présenté par Stauffenberg Bloodstock, est un demi-frère de la pouliche de 2ans Légende d’Or (Dansili), placée en France pour Ballymore Thoroughbred et sous l’entraînement Devin, et sa mère, gagnante d’une course, est issue de Louve (Irish River), qui a donné le lauréat de Gr2 et placé de Gr1 Loup Breton (Anabaa), ainsi que cinq autres black types.

No Nay Never et le football. Après les éclairs de Kingman et Siyouni, la troisième session du book 2 a été marquée par la réussite de No Nay Never (Scat Daddy). Trois de ses produis ont passé le cap des 200.000 Gns ce mercredi et le courtier Alex Elliot est monté à 450.000 Gns pour le sixième produit de Jacquelin Jag (Fayruz), propre sœur du lauréat de Gr1 Fayr Jag. Le poulain a été acheté pour Kia Joorabchian, un des hommes forts du marché du football. L’homme d’affaires iranien a permis à Paul McCartan de Ballyphilip Stud de réaliser un profit exceptionnel : il avait payé le poulain 40.000 €. No Nay Never avait douze yearlings en vente lors des trois sessions, cinq ont été acheté à plus de 200.000 Gns. Le prix moyen de ses yearlings (136.358 €) avant cette session doit logiquement monter.

Le cheikh Hamdan dépasse les six millions. Le sheikh Hamdan Al Maktoum et ses collaborateurs ont travaillé dur tout au long de la vente, en chasse d’un nouveau Battaash (Dark Angel). Les achats Shadwell ont dépassé, pour la première fois dans l’histoire du book 2, les six millions de Guinées. Ils sont concentrés surtout dans la fourchette entre 150.000 Gns et 200.000 Gns. Le lot le plus cher (450.000 Gns) est la pouliche par Siyouni, top price de la deuxième session. Le cheikh Hamdan a acheté les produits de vingt-deux étalons différents, avec une majorité d’origines tournées vers la vitesse et la précocité. Dans sa liste, on note six yearlings par Showcasing (Oasis Dream) et quatre Kodiac (Danehill).