Trois journées décisives pour François Nicolle

Courses / 30.10.2018

Trois journées décisives pour François Nicolle

Par Christopher Galmiche

François Nicolle est à un peu plus de 200.000 € de gains de Guillaume Macaire dans la course au titre d’entraîneur tête de liste en obstacle en 2018. Mais le professionnel de Saint-Augustin a de belles cartouches à venir, aussi bien pour le 1er novembre à Compiègne que pour les 48 h de l’obstacle. Tour d’horizon de ses meilleurs atouts.

Du lourd à Compiègne. Les 48 h de l’obstacle commencent dès le jeudi 1er novembre, avec la réunion du Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2). François Nicolle aura deux partants dans cette épreuve : Roi Mage (Poliglote) et A Mi Manera (Great Pretender). Ils ont terminé respectivement premier et deuxième du Prix de la Gascogne (L), la préparatoire. « Roi Mage a très bien gagné la préparatoire au Grand Steeple. Il avait sûrement besoin de courir un peu. Le cheval est bien, il est monté sur sa course. Avec 62 kilos, A Mi Manera n’est pas une non chance du tout. Elle est bien elle aussi. Je ne pense pas que la distance sera un souci pour elle. En dernier lieu, c’était un peu plus court, mais elle est allée jusqu’au bout. » En ce jour de la Toussaint, François Nicolle présentera aussi l’une des mascottes de l’écurie, The Stomp (Layman), dans le Prix de Besançon (L), une épreuve dont il a enlevé les trois dernières éditions. « On sait que The Stomp ne fait pas très, très bien Auteuil. Il s’en sort, mais ce n’est pas sa tasse de thé. Compiègne lui convient bien. J’espère que le terrain ne sera pas trop lourd car il pleut dans le nord de la France. Si la piste est lourde, cela va hypothéquer un peu ses chances, mais le lot est dans ses cordes. »

Trois partants dans la Haye Jousselin. François Nicolle aura trois partants dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1) : Bipolaire (Fragrant Mix), le tenant du titre, Poly Grandchamp (Poliglote) et Bob and Co ** (Dom Alco). Ces deux derniers se sont classés respectivement troisième et quatrième du Prix Héros XII (Gr3). « Bipolaire, Poly Grandchamp et Bob and Co vont courir. Bipolaire est comme je ne l’ai jamais eu. Il est au top, magnifique de condition. Il n’a pas eu de combats difficiles. Pour l’instant, cela s’est passé comme on le voulait. Ce sera plus une question de parcours et de jockey que de cheval car il est vraiment très, très bien. Poly Grandchamp a fourni une très bonne performance la dernière fois. Il ne fait que monter et il va monter encore. Il a besoin d’apprendre. Il appartient à une bonne famille. Il est magnifique de condition. Bob and Co a bien couru la dernière fois. Il est bien. »

Guaduloup **, la surprise du chef dans le Maurice Gillois. Des huit engagés que François Nicolle a encore dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), il devrait en rester cinq : « Dans le Maurice Gillois, nous aurons Eludy (Saddler Maker), Eddy de Balme (Cachet Noir), Échiquier (Network) et Eni Light ** (Network) avec la surprise Guaduloup ** (Kapgarde). Ils sont tous bien. Eludy a bien gagné lors de sa dernière sortie. Je ne pense pas que le terrain la gêne. Globalement, le terrain ne devrait pas être un souci pour mes pensionnaires. Guaduloup est un cheval qui a eu des problèmes de jambes. C’est un coup de poker avec lui. Nous n’avons rien à perdre. On sait que c’est un bon cheval, mais c’est vrai que nous passons de Fontainebleau terrain léger à Auteuil au Gillois. Ce n’est pas la même chose, mais c’est un cheval de qualité. »

Trois ou quatre partants possibles dans le Cambacérès. Dans le Prix Cambacérès (Gr1), l’écurie Nicolle devrait avoir trois ou quatre partants, si L’Autonomie ** (Blue Brésil) s’oriente vers cette Grande Course de Haies des 3ans. « Dans le Cambacérès, nous aurons Pic d’Orhy ** (Turgeon), Farnice (Saddler Maker), Porto Pollo (Manduro) et peut-être L’Autonomie. En dernier lieu, Pic d’Orhy est battu mais il n’y a pas grand-chose à l’arrivée. Il est resté à l’intérieur, il aurait peut-être dû aller en dehors. On ne fera pas la même chose cette fois. L’état du terrain va être important. Pic d’Orhy est un Turgeon, le terrain ne devrait pas le déranger. Farnice non plus. Pour L’Autonomie, je ne sais pas, mais elle a une très grande action. Ils n’ont jamais couru dans ce terrain-là. Porto Pollo ne devrait pas être contrarié par la piste. Il a un début de saison en demi-teinte. Je ne comprends pas bien sa dernière course. Mais je n’ai pas le choix du programme de toute façon. »

Dalia Grandchamp ** et Miss Salsa Blue, les drôles de dames du Grand Prix. Respectivement troisième et quatrième du Prix Carmarthen (Gr3), Dalia Grandchamp ** (Kapgarde) et Miss Salsa Blue (Blue Brésil) avaient fourni une bonne performance, qui leur donne le droit de viser la victoire dans le Grand Prix d’Automne (Gr1). Dalia Grandchamp partira avec l’avantage d’avoir déjà bien fait sur des pistes très souples et conclu troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). « Les deux juments vont courir. Dalia aura une distance et un terrain qui vont lui convenir. Miss Salsa Blue est très, très bien : c’est l’occasion d’essayer. En plus, nous allons avoir des leaders, ce qui sera parfait pour elle. »

Polirico et Royal et Tic dans le Congress. Sur le papier, un poulain fait figure d’épouvantail dans le Prix Congress (Gr2). Il s’agit de Goliath du Berlais (Saint des Saints), invaincu en trois sorties sur le steeple d’Auteuil. Mais François Nicolle a deux atouts pour essayer de chatouiller le fils de Saint des Saints, et peut-être le battre. En effet, Polirico ** (Cokoriko) a dominé Goliath du Berlais au printemps, sur les haies. Et Royal et Tic (Policy Maker) a livré une bonne copie en se classant deuxième du Prix Noiro, dans lequel Polirico a joué de malchance en faisant tomber son jockey, suite à un problème de harnachement. « On n’a rien vu la dernière fois avec Polirico. La selle a avancé, mais c’est peut-être un mal pour un bien car il n’a pas eu de course dure. Je suis très confiant. Le terrain lourd ne devrait pas le gêner. Il a très bien sauté tout seul lors de sa dernière sortie. Royal et Tic est un bon cheval. Mais il est tendre et très tardif. Il sera très bien l’année prochaine. Il faut qu’il apprenne à courir, qu’il gère ses efforts. C’est un bon cheval que j’aime beaucoup. »

Lady Ardilaun et Femme d’Action dans le Bournosienne. Lady Ardilaun (Soldier of Fortune), deux fois placée de Listed, et Femme d’Action (Coastal Path), deuxième du Prix de Chambly (L), devraient être les deux représentantes de la maison Nicolle dans le Prix Bournosienne (Gr3) si L’Autonomie va sur le Prix Cambacérès (Gr1). « Dans le Bournosienne, nous allons courir Lady Ardilaun, Femme d’Action et peut-être L’Autonomie. Les deux premières sont un peu en dessous de L’Autonomie. Mais si le lot se creuse et si Listenmania ** (Martaline) va sur le Cambacérès, tout comme L’Autonomie, cela laissera des bonnes ouvertures. »