118E PRIX DE FRANCE (STEEPLE-CHASE) - Chahuteur se rappelle à notre bon souvenir

Courses / 03.11.2018

118E PRIX DE FRANCE (STEEPLE-CHASE) - Chahuteur se rappelle à notre bon souvenir

118E PRIX DE FRANCE (STEEPLE-CHASE)

Chahuteur se rappelle à notre bon souvenir

Neuf concurrents s’affrontaient dans cette épreuve très prisée des amateurs, le fameux Prix de France (Steeple-chase). C’est l’AQPS Chahuteur (Saint des Saints) qui s’est imposé, profitant des malheurs du favori Porlock Bay (Kayf Tara) à la dernière haie. Le représentant de Magalen Bryant n’avait plus triomphé sur la butte Mortemart depuis son succès dans le Prix Triquerville (L). Il a galopé en deuxième position dans le sillage de Badoudal (Caballo Raptor) durant la première partie du parcours. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chailllé ayant été fortement gêné à la rivière des tribunes par un cheval en liberté, Chahuteur a pris la tête à la réception de cet obstacle. Il a accéléré dans la ligne opposée pour aborder le gros open ditch, qu’il n’a pas très bien franchi. Attaqué par Porlock Bay entre les deux dernières difficultés, Chahuteur semblait dominé pour la victoire tant son rival venait librement, mais ce dernier s’est trompé au franchissement de l’ultime obstacle. Le pensionnaire de Guillaume Macaire en a profité pour reprendre l’avantage, s’imposant d’une longueur et quart devant Porlock Bay. Pinson du Rheu (Al Namix) complète le podium à six longueurs du représentant de John Studd.

Un deuxième Prix de France pour Barbara Guenet. Auteur d’une rentrée discrète sur le steeple toulousain après onze mois d’absence, Chahuteur offre un deuxième Prix de France à Barbara Guenet, déjà lauréate de l’édition 2012 avec Tali des Obeaux (Panoramic). Cette dernière a déclaré : « C’était une épreuve assez ouverte derrière le cheval de François Nicolle. Ce dernier a fait une faute à la dernière haie et c’est vrai que cela nous a beaucoup aidés, mais ce sont les courses. Mon cheval s’est montré plutôt courageux aujourd’hui. »

La famille d’Azertyuiop. Élevé par Pierre de Maleyssie Melun, Chahuteur est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Redowa (Trempolino), gagnante sur les haies de Saint-Malo et le steeple de Lignières, déjà sous l’entraînement de Guillaume Macaire. C’est le propre frère d’Erakis, gagnante sur les haies de Clairefontaine et sur le steeple bordelais, et le frère de Dolos (Kapgarde), lauréat de trois courses en obstacle et troisième du Prix Cambacérès (Gr1). La deuxième mère de Chahuteur, Ellapampa (Pampabird) était aussi entraînée par Guillaume Macaire. Elle a gagné six de ses quatorze courses avant de produire Saccageur (Poliglote), deuxième du Prix La Périchole et troisième du Prix Edmond Barrachin (Grs3). Temara (Rex Magna), troisième mère de Chahuteur, a produit le champion Azertyuiop, double gagnant de Gr1 à Cheltenham et Bipbap, vainqueur du Prix Maurice Gillois et troisième du Prix La Haye Jousselin (Grs1).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

CHAHUTEUR (H6)

Sharpen Up

Trempolino

Trephine

Redowa

Pampabird

Ellapampa

Temara