À LA UNE - Cracksman égale Winx, l’Arc reste au sommet

International / 08.11.2018

À LA UNE - Cracksman égale Winx, l’Arc reste au sommet

L’avant-dernière édition des ratings Longines des meilleurs chevaux du monde a été publiée par la Fédération internationale des autorités hippiques ce jeudi. Comme en 2017, Cracksman est crédité de 130 suite à sa victoire dans les Qipco Champion Stakes. Il rejoint l’australienne Winx, elle aussi créditée d’un 130, à la première place du classement.

Par Anne-Louise Échevin

De quoi alimenter de nombreux débats. Les ratings des handicapeurs internationaux font, à chaque fois, l’objet de nombreuses analyses et de nombreux clivages. Cette année 2018 n’échappe pas à la règle et les désaccords n’ont peut-être jamais été aussi nombreux sur le haut du classement. Le cas de Winx (Street Cry) a déjà été évoquée, récemment en particulier, suite à la sortie– trop – médiatisée d’un journaliste anglais : « Elle ne bat jamais rien. » Et elle gagne de peu mais les courtes lignes droites australiennes n’encouragent pas à des victoires par six longueurs non plus. Le clan pro-Winx soulignera que sa régularité au plus haut niveau à l’âge de 7ans, ses vingt-neuf victoires consécutives et son historique quatrième succès dans un Cox Plate (Gr1) justifient sa présence au top du classement. Mais les ratings doivent-ils prendre cette dimension en compte ?

Cracksman (Frankel) est un cas différent. En terrain très souple à lourd, il est à son top-niveau et se transforme en machine à démolir. On en a eu la preuve dans les Champion Stakes 2017, dans le Prix Ganay (Gr1) en début d’année et dans les Champion Stakes 2018. Il gagne de beaucoup… Sur un terrain et des profils d’hippodromes – Ascot et ParisLongchamp – qui encouragent aussi les grandes démonstrations. Et sur des terrains responsables certainement de contre-performances chez ses adversaires. La question que soulève Cracksman est la suivante : en terrain très souple à lourd de fin de saison, la distance à l’arrivée doit-elle être finalement pondérée ?

APLAT

Il existe bel et bien une ligne directe entre Cracksman et Winx…

Et si un cheval, en ligne directe, permettait de départager Cracksman et Winx ? Ce cheval existe bel et bien. C’est le Godolphin Avilius (Pivotal). Souvenez-vous de la première apparition de Cracksman en France. C’était dans le Qatar Prix Niel (Gr2) en 2017. Cracksman s’imposait de trois longueurs et demie devant Avilius, deuxième. Depuis, ce pensionnaire d’André Fabre a rejoint l’équipe australienne des Boys in Blue. Et, cette année, il a couru le Cox Plate de Winx. Résultat : quatrième, à sept longueurs trois quarts de l’australienne. Si l’on suit le principe du syllogisme développé par Aristote, Winx est donc meilleure que Cracksman, et ce par quatre longueurs un quart ! Évidemment, tout est un peu plus complexe que cela.

FIN APLAT

Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, course numéro 1. Par rapport à l’édition précédente des Longines ratings, on constate notamment deux changements effectués par les handicapeurs internationaux. Poet’s Word (Poet’s Voice) est passé de 129 à 127 et Crystal Ocean a été réévalué de 128 à 126. Le titre de meilleure course du monde en 2018 se jouait entre trois épreuves : le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, les Juddmonte International Stakes et les Qipco Champion Stakes.

Selon nos calculs, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe l’emporte. Il n’y a pas eu de changements concernant les ratings de ses quatre premiers après la Breeders’ Cup. Auteure d’un doublé historique Arc & Breeders’ Cup Turf (Gr1), Enable (Nathaniel) reste à 125 et Waldgeist (Galileo), nettement battu à Churchill Downs, reste à 122. Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe obtient une moyenne de 124,5. Rappelons qu’il faut rajouter trois livres aux femelles : Enable est donc en 128 pour le calcul du rating de la course et Sea of Class (Sea the Stars) passe en 125.

Les Juddmonte International Stakes, avec la baisse de rating de Poet’s Word, passe à 123,5. Sa seule chance d’évoluer dépend de Thundering Blue (Exchange Rate), troisième des International, que nous devrions voir dans la Japan Cup en association avec Longines (Gr1).

Quant aux Champion Stakes, son calcul de ratings est plus hasardeux : Cracksman est à 130, Crystal Ocean à 126, Capri (Galileo), quatrième, à 118… et il y a le tchèque Subway Dancer (Shamardal) qui, sur le site de la British Horseracing Authority, a un rating de 112. Les Champion Stakes, si l’on se fie à cela, héritent donc d’une moyenne de 121,5. C’est aussi le revers de la médaille du terrain lourd et de la fin de saison : des survaleurs et des sous-valeurs, et donc des ratings très hauts ou très bas.

La dernière édition des Longines World’s Best Horse

Rang Rating Catégorie Surface Cheval Sexe Entraîneur Pays d’entraînement
1 130 I T Cracksman (GB) C John Gosden  GB
1 130 I T Winx (AU) M Chris Waller  AU
3 128 M D Gun Runner (US) H Steven Asmussen  US
4 127 I-L T Poet's Word (IE) H Sir Michael Stoute  GB
4 127 I T Roaring Lion (US) C John Gosden  GB
6 126 I D Accelerate (US) H John Sadler US
6 126 M T Beauty Generation (NZ) (ex Montaigne) G John Moore HK
6 126 L T Crystal Ocean (GB) C Sir Michael Stoute  GB
9 125 L T Enable (GB) F John Gosden  GB
10 124 M T Alpha Centauri (IE) F Jessica Harrington IE
10 124 S T Battaash (IE) G Charles Hills GB
10 124 I D Justify (US) C Bob Baffert  US
13 123 M-I T Benbatl (GB) C Saeed bin Suroor  AE/GB
13 123 L T Cloth of Stars (IE) H André Fabre FR
13 123 M T Happy Clapper (AU) G Patrick Webster AU
13 123 L T Magical (IE) F Aidan O'Brien  IE
13 123 I T Rey de Oro (JP) C Kazuo Fujisawa JP
13 123 I D Thunder Snow (IE) C Saeed bin Suroor  GB
13 123 S T Trapeze Artist (AU) C Gerald Ryan  AU
13 123 M D West Coast (US) C Bob Baffert  US
21 122 I D Catholic Boy (US) R Jonathan Thomas US
21 122 M D Good Magic (US) C Chad Brown US
21 122 I D Gunnevera (US) C Antonio Sano US
21 122 S T Harry Angel (IE) C Clive Cox GB
21 122 S D Roy H (US) G Peter Miller US
21 122 L T Sea of Class (IE) F William Haggas GB
21 122 L T Waldgeist (GB) C André Fabre FR
28 121 S D Army Mule (US) C Todd Pletcher  US
28 121 L T Best Solution (IE) C Saeed bin Suroor  GB
28 121 M T Hartnell (GB) G James Cummings AU
28 121 S T Ivictory (AU) (ex Chile Green) G John Size  HK
28 121 L T Masar (IE) C Charlie Appleby GB
28 121 M T Recoletos (FR) C Carlos Laffon-Parias FR
28 121 S T Redkirk Warrior (GB) (ex Redkirk) G David & Ben Hayes & Tom Dabernig  AU
28 121 S T Redzel (AU) G Peter & Paul Snowden AU
28 121 M-I T Saxon Warrior (JP) C Aidan O'Brien  IE
28 121 I T Suave Richard (JP) C Yasushi Shono  JP
38 120 I D Audible (US) C Todd Pletcher  US
38 120 S T Blue Point (IE) C Charlie Appleby GB
38 120 M D City of Light (US) C Michael McCarthy US
38 120 M-I D Diversify (US) G Richard Violette Jr US
38 120 I T Gailo Chop (FR) G Darren Weir  AU
38 120 M T Grunt (NZ) C Mick Price AU
38 120 L T Hawkbill (US) H Charlie Appleby GB
38 120 S D Imperial Hint (US) H Luis Carvajal Jr US
38 120 L T Iquitos (DE) H Hans-Jurgen Groschel DE
38 120 E T Kew Gardens (IE) C Aidan O'Brien  IE
38 120 L T Mikki Rocket (JP) H Hidetaka Otonashi  JP
38 120 M D Mind Your Biscuits (US) H Chad Summers  US
38 120 S T Mr Stunning (AU) G John Size  HK
38 120 I-L T Pakistan Star (DE) G Tony Cruz  HK
38 120 I T Sungrazer (JP) C Hidekazu Asami JP
38 120 M T The Autumn Sun (AU) C Chris Waller  AU
38 120 M-I T Time Warp (GB) G Tony Cruz  HK
38 120 I D Yoshida (JP) C William Mott US