Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AUJOURD’HUI AUX COURSES - COMPIÈGNE

Courses / 22.11.2018

AUJOURD’HUI AUX COURSES - COMPIÈGNE

15 H 00 • COMPIÈGNE • PRIX LÉOPOLD D’ORSETTI - GRANDE COURSE DE HAIES DE COMPIÈGNE

Gr3 - Haies - 5ans et plus - 3.800m

Corazones, tout près du but

Corazones (Nidor) coche toutes les cases pour enfin décrocher une victoire de Groupe dans le Prix Léopold d’Orsetti - Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3). Le sauteur de Gérald Laroche mériterait d’obtenir un succès à ce niveau. D’ailleurs, c’est à Compiègne qu’il a été le plus proche d’atteindre son but. En 2017, il a terminé deuxième de cette Grande Course de Haies et troisième du Prix Romati (Gr3). L’an dernier, dans ce Gr3, il avait fallu un cheval comme Saint Goustan Blue (Blue Brésil) pour lui barrer la route de la victoire. Cette année, tous les feux semblent au vert pour lui. D’autant qu’en terrain lourd, il a devancé The Stomp (Layman), qu’il retrouvera, à la fois dans la Grande Course de Haies 2017 et dans le Prix de Besançon (L), la préparatoire.

Le Costaud et The Stomp, sur les talons de Corazones. Lauréat du Gran Premio di Merano (Gr1), Le Costaud (Forestier) est tombé ensuite dans le Grand Steeple de Compiègne (Gr2). Considéré comme un potentiel cheval de Grand Steeple, sans ses ennuis de santé, il peut tout à fait gagner un Groupe comme celui-là. D’autant qu’il a déjà gagné en terrain collant. The Stomp est redoutable à ce niveau et à Compiègne. Mais il reste plus performant sur des pistes rapides. Il rendra du poids à tout le monde, mais devrait bien se défendre.

Highway to Hell ** passe un test grandeur nature. Invaincu en trois sorties, Highway to Hell ** (No Risk at All) a franchi les marches une à une. Il vient de gagner le Prix Bûcheur en finissant vingt longueurs devant Royale Maria Has (No Risk at All), qu’il va retrouver. Il est difficile à situer à ce niveau. Généralement très allant en début de parcours, il a réussi malgré tout à prendre la tête dans le dernier tiers de la course pour l’emporter en roue libre. Pourra-t-il faire la même chose face aux chevaux de ce Gr3 ? Si oui, il peut gagner, même à 4ans. Ils ne sont que huit mais le lot de ce Gr3 est de qualité. Azucardel (Della Francesca) est un double vainqueur de Listed à Auteuil. Il a eu une vraie course dans le Grand Prix d’Automne (Gr1) et avait refusé de s’élancer dans la précédente édition de ce Gr3. Mais s’il part, il peut aller loin. À ce niveau, Rock the Race (Whipper) a le profil d’un bon outsider, capable de prendre une quatrième place. Polygame (Poliglote) revient du steeple, mais il faut se souvenir qu’à Compiègne, il n’a jamais fini plus loin que troisième. Il avait même fini deuxième du Prix Hopper (Gr3). Attention donc à sa candidature. Royale Maria Has ne portera que 62 kilos puisqu’elle n’a que 4ans. Sa meilleure performance a été réalisée à Compiègne lorsqu’elle a remporté le Prix Hopper 2018. Mais ses dernières sorties sont décevantes.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2017 : Saint Goustan Blue (G. Macaire). 2016 : Miss de Champdoux (P. Peltier). 2015 : Miss de Champdoux (P. Peltier). 2014 : Storminator (J.-P. Gallorini). 2013 : Le Grand Lucé (J.-P. Gallorini).

14 H 00 • COMPIÈGNE • PRIX GÉNÉRAL DE SAINT-DIDIER

Gr3 - Haies - 3ans - 3.400m

Fidèle au Poste ** face à Polirico **

Le Prix Général de Saint-Didier (Gr3), la Grande Course de Haies des 3ans de Compiègne, s’annonce particulièrement excitante. Nous retrouverons dans cette épreuve plusieurs bons 3ans dont Fidèle au Poste ** (Saint des Saints) et Polirico ** (Cokoriko). Fidèle au Poste est un grand poulain, avec du braquet, qui va apprécier l’état du terrain. Il vient de gagner le Prix de Bourges, une épreuve qui a régulièrement fourni l’un des trois premiers de ce Général de Saint-Didier. Son programme a été axé sur Compiègne et il peut passer un nouveau palier. Mais pour cela, il devra battre Polirico. Le poulain de Jacques Détré va tenter un rare doublé puisqu’il vient de gagner le Prix Congress (Gr2). Il connaît Compiègne pour y avoir fait ses débuts victorieux et il se sort parfaitement du terrain lourd. Il s’annonce donc comme un sérieux client. Cool me Down (Martaline) a battu Fidèle au Poste dans le Prix d’Aix, mais il recevait cinq kilos de ce dernier. De plus, il n’y avait qu’une tête entre les deux poulains et Fidèle au Poste vient de prendre sa revanche de manière éclatante. Touefois, Cool me Down peut prendre une place. Dans le Prix des Platanes, Bernardo Bellotto (Declaration of War) avait tracé une fin de course remarquable. Cette performance lui donnerait le droit de bien faire, mais le terrain collant risque d’être un frein pour lui. Lointain troisième du Prix de Bourges derrière Fidèle au Poste et Cool me Down, Fandango (Poliglote) avait paru froid. Son entraîneur a d’ailleurs décidé de lui mettre une paire d’œillères australiennes. Récemment acheté par le gentleman-rider David Maxwell, Zizaneur (Planteur) est un cheval de train. Sa deuxième place dans le Prix Royal Junior l’autorise à viser une bonne place. Red Risk (No Risk at All) a devancé nettement Fandango à Auteuil et s’il répète cette performance, il peut bien faire.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2017 : Spinozzar ** (A. Chaillé-Chaillé). 2016 : Titi de Montmartre (R. Collet). 2015 : Device (G. Macaire). 2014 : Champ de Bataille (F.-M. Cottin). 2013 : Roll on Has (J.-P. Gallorini).

13 H 00 • COMPIÈGNE • PRIX ROGER DE MINVIELLE

L - Steeple-chase - 3ans - 3.350m

Athéna du Berlais met son invincibilité en jeu

Sur le papier, hormis un fait de course, on ne voit pas comment Athéna du Berlais (Martaline) pourrait être battu dans le Prix Roger de Minvielle (L). Invaincue en quatre sorties, la pouliche de Gilles Barbarin, Guillaume Luyckx et Gianni Caggiula a remporté le Gran Criterium d’Autunno (Gr1) à Merano, puis le Prix Al Capone II-Bernard Secly, pour ses débuts en steeple sur le lourd de Compiègne. Elle avait prouvé qu’elle pouvait attendre derrière un leader avant de passer à l’attaque. Powder Path ** (Coastal Path) n’a pas connu la défaite en deux sorties à Compiègne, dont une sur le steeple. Il a couru honorablement en finissant quatrième du Prix Noiro à Auteuil. Dans ce lot, il peut viser un bon résultat. Quatrième du Prix Congress (Gr2), Katana One (Sunday Break) sera l’autre grand rival d’Athéna du Berlais. S’il répétait sa troisième place dans le Prix Weather Permitting, Sunday à Paris (Sunday Break) aurait une bonne chance. Notorius (Manduro) a enlevé brillamment le Steeple-Chase de Début à Compiègne, mais deux de ses principaux rivaux étaient tombés. Royale Joana Has (Martaline) a été battue par plus forte à Lyon-Parilly et essaiera de venir accrocher une petite place.

13 H 30 • COMPIÈGNE • PRIX DE CRAON

Haies - 3ans - 3.400m

Une épreuve à la portée de Figuero

Figuero (Yeats) a accusé des progrès sur ses débuts dans le Prix Lusignan, à l'issue duquel il a terminé troisième derrière deux chevaux de Groupe : Please God ** (Saint des Saints) et Flying Startandco ** (Cokoriko). Dans le Prix de Craon, muni pour la première fois d’œillères australiennes, il pourrait ouvrir son palmarès. Fighter Sport (High Rock) a gagné facilement à Nantes et il a du métier. Nous retrouverons quatre chevaux en provenance du Prix de Saint-Raphaël dans cette compétition : Rostello (Fuissé), Chœur de Saint (Saint des Saints), Nadjib (Sageburg) et Kodalie (Cokoriko). D’une course sur l’autre, les valeurs peuvent varier, surtout à 3ans. Il ne serait donc pas surprenant de voir l’ordre s’inverser. Hinou des Hazards (Legolas) a gagné à Fontainebleau devant Fortuitous (Martaline), qui a répété. L’anglais Ghost Serge (Zebedee) est un point d’interrogation. Il a couru de tous petits lots chez lui et il est difficile à situer.

14 H 30 • COMPIÈGNE • PRIX HAMILTON

Steeple-chase - 4ans - 3.800m

Guaduloup **, un penalty à transformer

Lauréat de ses deux premières sorties, à un an et demi d’intervalle, Guaduloup ** (Kapgarde) a tenté le coup dans le Prix Maurice Gillois (Gr1) directement après son succès à Fontainebleau. Il a fait une faute importante au gros open ditch, faisant tomber son jockey. À cet instant, il venait de rétrograder, suite à une faute au brook. Dans le Prix Hamilton, sa tâche est nettement plus aisée et il doit signer une troisième victoire. Respectivement deuxième et troisième du Prix Cérilly, Élégante du Chenet (Turgeon) et Kenzo de Champdoux (Saddler Maker) seront les rivaux les plus dangereux de Guaduloup.