Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GOFFS NOVEMBER FOAL SALE - Le top price à 125.000 € pour No Nay Never

International / 19.11.2018

GOFFS NOVEMBER FOAL SALE - Le top price à 125.000 € pour No Nay Never

La saison des ventes des foals a démarré doucement ce lundi chez Goffs. Les catalogues des trois ventes les plus importantes (Goffs, Tattersalls et Arqana) proposent 2.279 lots et si l’on ajoute ceux proposés samedi lors de la seconde partie de Goffs, on dépasse largement les 2.500. Il y en a pour tous les goûts et les résultats auront aussi une retombée sur la vente des saillies. En effet, plus de trente étalons sont représentés par leurs premiers produits et plus de 650 foals sont issus des débutants. Dans les trois ventes majeures, douze étalons de première production ont plus de trente sujets dans les catalogues et le plus cher parmi les débutants, Shalaa (Invincible Spirit) qui était proposé à 27.500 € par le haras de Bouquetot, en a 29.

La première session de Goffs est la moins forte depuis toujours. L’année dernière, aucun lot n’avait dépassé les 100.000 €. Ce lundi, un foal par No Nay Never (Scat Daddy) a été adjugé 125.000 € à Brendan Morrin de Pier House Stud. Le poulain est élevé par Audrey Thompson, 92 ans, qui a gardé deux poulinières, dont Celestial Dream (Oasis Dream), une fille de la lauréate de Gr1 Lochangel (Night Shift), qu’elle avait acheté 18.000 Gns à Tattersalls Décembre, en 2009. Celestial Dream a donné cinq gagnants sur six produits, mais c’est No Nay Never qui a fait monter les enchères. Le jeune étalon de Coolmore sera proposé en 2019 à 100.000 €.

Kodi Bear un bon départ. La surprise parmi les étalons de première production est Kodi Bear (Kodiac). Un mâle a affiché 66.000 € et c’est Rathbarry Stud qui a eu le dernier mot. Il s’agit d’un soutien du haras de la famille Cashman à son étalon qui a officié à 10.000 € lors de sa première saison. Le poulain remonte à la gagnante du Prix Morny First Waltz (Green Dancer). Dans la colonne des acheteurs, on a trouvé le nom de Paca Paca Farm, un haras japonais qui a acheté pour 50.000 € un Zoffany (Dansili) et pour 32.000 € un Nathaniel (Galileo).

En attendant le mercredi. Sur le coup de 18 h 30, les indicateurs affichaient un recul de 15 % sur le prix moyen et de 17,8 % sur le médian, avec des difficultés sur le dernier tiers du marché. La vente monte en progression ce mardi avec la deuxième session, alors que pour le feu d’artifice, il faut attendre mercredi quand seront proposés quatre foals par Galileo (Sadler’s Wells) et deux mâles par Frankel (Galileo), dont un issu d’Apsara (Darshaan), qui a produit trois black types et est une demi-sœur des gagnants de Gr1 Hernando (Niniski) et Johann Quatz (Sadler’s Wells).