GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 37,5 % (A) - Couleur Fauve ou la grande année de Xavier Thomas-Demeaulte

Courses / 17.11.2018

GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 37,5 % (A) - Couleur Fauve ou la grande année de Xavier Thomas-Demeaulte

TOULOUSE, VENDREDI

Le Grand National est la grande confrontation intergénérationnelle pour les anglo-arabes à 37,5 % de sang arabe. Favorite logique, Couleur Fauve (Ares de la Brunie) n’a pas déçu les parieurs en s’imposant de bout en bout, avec facilité, confirmant sa domination sur la catégorie. C’est sa neuvième victoire en dix sorties. En 2018, elle a remporté trois ses quatre confrontations avec Divin de Cajus (Carghese des Landes). Même si le hongre termine sa saison avec des gains supérieurs à ceux de la pouliche, elle mérite le titre "officieux" de meilleur anglo à 37,5 %. Ce vendredi, Divin de Cajus termine deuxième à plus de deux longueurs. Fou du Pecos (Fairplay du Pecos) se classe troisième pour le même entourage – Xavier Thomas-Demeaulte et Mme Michel Thomas – que la gagnante.

La première depuis Carghese des Landes. Si Paban de France (Benevolo de Paban) et Genmoss (Gentlewave) ont fait sortir l’anglo-arabie de sa torpeur médiatique tout au long de la saison, leurs éclairs de classe ne doivent pas éclipser la qualité dont fait preuve Couleur Fauve. Et pour cause, depuis Carghese des Landes (Dearling) en 2008, aucun cheval n’avait réussi à remporter le Grand National des Anglo-Arabes à 37,5 % (A) deux années de suite. Cela atteste du niveau de performance de la pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte. Le Montois réalise d’ailleurs une belle saison dans toutes les catégories, aussi bien avec les anglos (Flamb’ee, Grand Prix des Anglo-Arabes à ParisLongchamp) qu’avec les pur-sang anglais (Patascoy, deuxième du Qipco Prix du Jockey Club, Gr1) ou les pur-sang arabes (Shahm, The President of the UAE Cup - Coupe d’Europe des chevaux arabes, Gr1 PA). Avec 38 victoires, 1,6 million d’euros de gains et une dix-neuvième place au classement provisoire des entraîneurs de plat, il est en train de réaliser cette année la meilleure saison depuis ses débuts.

Le titre de meilleur anglo pour Divin de Cajus. Philippe Giraud a réalisé un travail d’orfèvre avec le délicat mais doué Divin de Cajus, qui termine sa carrière continentale avec un palmarès des plus enviables. Le permis d’entraîner nous a confié : « Divin de Cajus a conclu une très bonne saison par un excellent accessit à Toulouse dans le Grand National des Anglo à 37,5 % derrière la championne Couleur Fauve, qu’il est le seul à avoir battue, à Bordeaux en mai denier. C’était sa dernière course sur le continent et il nous aura particulièrement fait plaisir avec neuf victoires et cinq places pour 16 courses et plus de 160.000 € de gains. Déjà meilleur cheval d’âge dans sa catégorie en 2017, il garde son titre en 2018 avec plus de gains et plus de victoires cette année que sa rivale. »

Le croisement qui a fait la différence. Couleur Fauve a été élevée par Maurice Lille. La pouliche s’est classée deuxième de sa section lors de l’édition 2016 du Grand Show de l’Anglo-Arabe. Xavier Thomas-Demeaulte avait déjà entraîné sa mère, L’Étincelle d’Or (Gnome), qui fut battue du minimum dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, l’Arc de la race. Couleur Fauve est le deuxième gagnant de sa mère. Croisée cinq fois avec des étalons à 25 % (Zamouncho et Annapolis) et une fois avec un pur-sang anglais (Laverock), L’Étincelle d’Or n’avait pas donné de lauréat notable avant Couleur Fauve, laquelle est issue d’un père à 50 %, le regretté Ares de la Brunie (Khanjer Joli). La troisième mère a donné Le Kouti Kouta (Zeffir), deuxième d’une édition du Prix du Ministère de l’Agriculture. 

 

 

 

Khanjerlion

 

 

Khanjer Joli

 

 

 

 

Pascaline Jolie

 

Ares de la Brunie

 

 

 

 

 

Dan Music

 

 

Music de la Brunie

 

 

 

 

Seule de la Brunie

COULEUR FAUVRE (F4)

 

 

 

 

 

 

Iris Noir

 

 

Gnome

 

 

 

 

Golden Fairy

 

L’Étincelle d’Or

 

 

 

 

 

Fast

 

 

La Foudre d’Or

 

 

 

 

La Toison d’Or