GRAND PRIX DE LA SOREC - DÉFI DU GALOP - Caravagio domine son sujet

International / 17.11.2018

GRAND PRIX DE LA SOREC - DÉFI DU GALOP - Caravagio domine son sujet

CASABLANCA (MO), SAMEDI

La France a trusté le podium de la 16e étape du Défi du Galop, qui faisait étape pour la première fois au Maroc. En effet, Caravagio (American Post) a remporté de bout en bout le Grand Prix de la Sorec. Le pensionnaire d’Alain Couétil s’est installé en tête du peloton avec, dans son sillage, côté corde, Oriental (Smart Strike). Toujours en tête à la sortie du tournant mais attaqué par ses adversaires, Caravagio s’est envolé vers un net succès. Accélérant très facilement en pleine piste, le représentant de Philippe Jeanneret et Mohsen Ben Hamouda a laissé Shogun (Best of Luck) à quatre longueurs et demie. Quant à Oriental, il s’est classé troisième, quatre longueurs plus loin, à l’issue d’une bonne fin de course.

Une organisation appréciée. C’était la première année que le Maroc accueillait une étape du Défi du Galop et c’était aussi la première fois qu’Alain Couétil effectuait le déplacement pour le meeting international. Ravi de la victoire de son cheval, il nous a dit : « Le cheval s’est très bien adapté et rapidement puisqu’il est arrivé hier en avion. Caravagio est d’ailleurs mieux sur le sable. Pour cette année ce sera tout pour lui, nous le reverrons l’an prochain en France. » L’entraîneur a souligné la bonne organisation du meeting international : « Je tiens à remercier l’équipe organisatrice pour cette belle journée. L’organisation de manière générale pour venir ici et une fois sur l’hippodrome est super. Les chevaux ont voyagé par avion pour la première fois, ce qui est bien mieux pour eux. Il faudra revenir ! Nous sommes très contents ! » Caravagio n’avait pas encore remporté de course black type en France mais, contrairement à Oriental, il avait déjà couru sur cette distance. Il s’était classé deuxième du Grand Prix de Nantes, 14e étape du Défi du Galop (L), le 27 octobre.

Shogun, surprenant. Shogun retrouvait le plat ce samedi. Le pensionnaire d’Augustin de Boisbrunet a pris la deuxième place de cette étape du Défi du Galop après avoir fait un bel effort le long du rail intérieur. Shogun avait débuté par une quatrième place à Rabat en octobre 2016. Un an plus tard, il a couru sur les haies d’Auteuil et évolue désormais en obstacle. Pour sa dernière sortie, il s’est classé deuxième sur le steeple.

Oriental, qui portait les couleurs de M’hammed Karimine, découvrait la distance de 2.400m ce samedi. Il n’avait pas été revu en piste depuis sa victoire dans le Prix du Point du Jour (L) à Craon.