Les "FR" cartonnent ce dimanche en Italie

International / 11.11.2018

Les "FR" cartonnent ce dimanche en Italie

SAN SIRO (IT), DIMANCHE

GRAN CORSA SIEPI DI MILANO (GR1)

Champ de Bataille en  mode guerrier

Le "FR" Champ de Bataille (Dream Well) a pris sa revanche sur le tchèque Aztek (Moonjaz), qui l’avait largement devancé dans la Gran Corsa Siepi di Merano (Gr1). Et il a remporté pour la deuxième fois la Gran Corsa Siepi di Milano (Gr1), sur les 4.000m de San Siro, un vrai test de tenue sur le terrain lourd. Le 7ans élevé par l’écurie Maulepaire a suivi le train de course imposé par l’autre "FR"  Châteaudemalmaison (War Front) et il a mis la pression au leader dès le dernier tournant. Le favori, Aztek, est venu attaquer Champ de Bataille avant la dernière haie et il paraissait parti pour la gloire. Mais c’était sans compter sur le courage du pensionnaire de Josef Vana. Champ de Bataille est réparti sur le plat et Aztek a trouvé une dure réplique. Le gris a gardé une encolure d’avance jusqu’au bout, alors que Mezajy (Makfi) s’est classé troisième tout proche.

Des vacances qui ont payé. Josef Vana junior, le pilote de Champ de Bataille, a expliqué : « Il avait beaucoup couru avant la Gran Corsa Siepi di Merano et il était vraiment fatigué. Mon père a pris la bonne décision et il l’a oublié pendant deux semaines dans un paddock, à la maison. Ca paraissait un peu risqué. Et avant la course, j’avais quelque soucis parce qu’il pouvait manquer un peu de travail. En fait sa fraîcheur a fait la différence : Aztek est venu en conquérant mais Champ de Bataille n’aime pas la défaite et il a gagné en vrai guerrier. »

Il a dépassé les 500.000 €. Depuis l’achat par la Scuderia Aichner, le français qui fut troisième du Prix Cambaceres (Gr1) il y a quatre ans, a couru onze fois. Et il a toujours fini dans l’argent, sauf à sa première sortie italienne, quand il fut gêné par une rivale qu’il l’a fait chuter à la première haie. Il a remporté quatre succès, dont trois Grs1. Son propriétaire a empoché 118.940 € en treize mois. Champ de Bataille avait quitté la France avec 407.550 € de gains.

Et il avait coûté 5.000 €. François-Marie Cottin l’avait acheté 5.000 € chez Arqana, en février 2013, et son propriétaire, Xavier Kepa, l’avait racheté 160.000 € quelques semaines plus tard après un premier succès, à 3ans, à Auteuil. Sa mère, La Champmesle (Turgeon), gagnante à Auteuil, n’a pas eu de poulains pendant quatre années après avoir produit Champ de Bataille. Elle a été vendue pleine de Kapgarde (Garde Royale), à la vente d’élevage 2016, pour 33.000 €, à PB Bloodstock. La poulinière, qui a 14ans, a produit un yearling mâle de ce croisement pour madame Geneviève Moisnier-Thoumas et madame Anne-Marie Bouysse.

MILAN (IT), DIMANCHE

GRAN CORSA DI SIEPI DI MILANO

Gr1, haies, 4ans et plus, 4.000m, 40.000 €

1er       CHAMP DE BATAILLE (H7)        Josef Vana Jr

            (Dream Well & La Champmesle, par Turgeon)

            Pr. : Écurie Aichner

            El. : Écurie Maulepaire

            Entr. : J. Vana Sr

Arqana, Deauville, juillet 2014, 160.000 €, François-Marie Cottin (rachat)

Arqana, Deauville, février 2013, 2ans, 5.000 €, Maulepaire à François-Marie Cottin

2e        AZTEK (H7)  Jiri Kousek

3e        MEZAJY (H6)           Josef Bartos

Écarts : Enc, 1/2L (6 partants). Temps : 4’56’’30

SAN SIRO (IT), DIMANCHE

PREMIO GIULIO BERLINGIERI (GR2)

Mensch, un français qui adore Milan

Le français de naissance Mensch (Silver Frost) s’est promené ce dimanche à San Siro, dans le Premio Giulio Berlingieri (Gr2), le championnat d’Italie pour les 3ans sur les haies. L’élève de Thierry de La Héronnière avait remporté une course en plat, sous la férule d’Henri-Alex Pantall, pour la casaque Cygler. Il a donné raison à son propriétaire, Christian Trogler, qui l’avait réclamé cet hiver à Cagnes-sur-Mer, après une quatrième place, pour 22.900 €. Le poulain a vite montré une bonne aptitude, en s’imposant lors de ses débuts sur les balais de Merano. Mais c’est à Milan, sur un parcours de tenue, qu’il a franchi un nouveau palier.

Le frère de Talismanic bon deuxième. Lauréat du Premio del Prato, la course de préparation au Berlingieri, Mensch a beaucoup apprécié la distance de 3.600m et le terrain lourd. Son jockey, Jiri Kousek, a attendu la dernière diagonale pour attaquer. Il a pris l’avantage bien avant la dernière haie et a placé un autre démarrage pour s’imposer de quinze longueurs sur Edef Xam (New Approach), le demi-frère d’un certain Talismanic (Medaglia d’Oro). Jiri Kousek, partenaire impeccable du pensionnaire de Raffaele Romano, a dit : « J’avais monté Mensch à Merano et il m’avait déjà prouvé qu’il avait des moyens. Mais c’est vraiment le cheval pour le parcours de San Siro, il aime galoper et sauter. C’est un bon 3ans et il peut encore progresser. »

La souche de Solway. Mensch a été déniché pour 3.500 € par Paul Nataf, chez Arqana, en octobre. Il est le troisième produit et le premier gagnant issu de l’inédite Shawn (High Chaparral). La poulinière est une demi-sœur de Sunshine of Gracie (Motivator), placée de Listed en obstacle en République Tchèque. Elle remonte à la souche du très bon Sommerabend (Shamardal), lauréat de Groupe et père de six gagnants avec ses premiers 2ans, et de Solway (Califet), gagnant de Listed et deuxième du Grand Prix d’Automne (Gr1) à Auteuil. Shawn a été achetée pour 1.500 € pleine de Silver Frost (Verglas), à la vente d’élevage Arqana, par l’E.A.R.L. de la Cauvellière, et a produit en février un propre frère de Mensch.

PREMIO GIULIO BERLINGIERI

Gr2, Haies, 3ans, 3.600m, 25.000 €

1er       MENSCH (M3)         Jiri Kousek

            (Silver Frost & Shawn, par High Chaparral)

            Pr. : C. Troger

            El. : T. de La Héronnière

            Entr. : R. Romano

Arqana, Deauville, octobre 2016, yearling, 3.500 €, haras d’Ellon à Paul Nataf

2e        EDEF XAM (H3)      Josef Vana Jr

3e        BIG RIOT (M3)         Josef Bartos

Écarts : 15L, 5L (6 partants). Temps : 4’31’’20

CAPANNELLE (IT), DIMANCHE

PREMIO ROMA VECCHIA (L)

Indian Eagle, réclamé au Croisé-Laroche, est à présent gagnant black type

Un réclamer du Croisé-Laroche est-il plus relevé qu’une Listed italienne ? On a le droit de se poser la question après le succès d’Indian Eagle (Adlerflug) ce dimanche à Capannelle, dans le Premio Roma Vecchia (L). L’écurie tchèque Dar a posé un bulletin de 16.322 € lors du succès d’Indian Eagle le 20 octobre, dans le Prix de Vimy (G), sur 3.200m. Le cheval avait déjà gagné une épreuve similaire à Saint-Cloud, mais son propriétaire l’avait alors défendu à 14.000 €. Indian Eagle n’avait pas de valeur en France, mais il est jugeable autour de 32.

Sur les 2.800m en terrain lourd de Capannelle, il a dominé de deux longueurs l’italien Menuhin (Mujahid), placé de Gr3, avec l’anglaise St Mary (Siyouni) qui a décroché la troisième place et son black type. La pensionnaire d’Andrew Balding est prise en rating 85 (valeur 38,5) et donne l’idée du niveau de la course.

L’entraîneur Ludwig Haris et les propriétaires d’Indian Eagle ne regrettent pas d’avoir placé leur bulletin. Leur cheval a remporté en une seule course 16.575 €.