Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Arts

Le Mot de la Fin / 20.11.2018

Le mot de la fin - Arts

L’histoire des courses a profondément été marquée par les passionnés ou professionnels du monde des arts. Ce fut le cas, parmi tant d’autres, de la famille Wildenstein ou de Paul Mellon. De nos jours, on peut penser à Alain Jathière ou Peter Brant. Ce dernier a livré un entretien passionnant à Chris McGrath. Publié le 19 novembre dans le Thoroughbred Daily News, l’Américain y livre les clés de sa double passion, pour les courses et l’art : « Parfois l’art reflète la personnalité de l’artiste. Mais parfois non. Vous pouvez lire au sujet des artistes, parler avec eux, ce qui est bien sûr impossible avec les chevaux. Mais la mécanique qui consiste à collectionner des œuvres présente des similarités avec la constitution d’une écurie de course. Par exemple, dénicher un jeune artiste avant qu’il ne prenne son envol, c’est très difficile. C’est comme acheter un yearling en espérant qu’il devienne un cheval de Gr1 (…) Quand vous gravitez autour des hippodromes, vous voyez des choses qu’on ne voit pas ailleurs. C’est vivre une vie qui se concentre sur l’amour d’une chose en particulier. L’esthétique de l’existence, c’est très important pour moi, et d’une manière ou d’une autre, c’est lié à l’endroit où je gravite. À leur manière, les chevaux participent à cela. »