Le mot de la fin - Passion

Le Mot de la Fin / 08.11.2018

Le mot de la fin - Passion

À l’âge de 92 ans, la reine d’Angleterre a été aperçue dans les jardins de Windsor en selle cette semaine. La monarque n’a jamais éludé sa passion pour les chevaux et notamment les courses. Elle a récemment avoué dans une interview que son intérêt pour le sport hippique était né durant la Première Guerre mondiale, dont nous allons fêter le centième anniversaire de l’Armistice. Un conflit qui a généré des centaines de milliers de morts du côté des humains, mais également de celui des animaux. Les chevaux ont notamment payé un lourd tribut lors de ce conflit et la sortie à cheval de la reine a été perçue comme une forme d’hommage. Régulièrement vue à Royal Ascot, et moins souvent à Cheltenham, la reine n’a jamais caché sa passion pour le sport hippique, un point essentiel dans un pays où la monarchie est respectée et admirée. Les courses anglaises bénéficient pleinement de la popularité de la famille royale qui attire l’attention des médias lors de ses déplacements sur les meetings de prestige. C’est bien simple, pour un Anglais, la manière la plus certaine d’avoir le privilège d’échanger avec la Reine… c’est de gagner une grande course à Royal Ascot ! Ceci étant dit, même avec des moyens, le challenge reste très difficile…