Magician, un Galileo de choix en Bretagne

Élevage / 14.11.2018

Magician, un Galileo de choix en Bretagne

La liste des étalons proposés aux éleveurs par le haras de Corlay va s’enrichir de deux recrues de choix : le lauréat du Breeders’ Cup Turf 2013 Magician (Galileo) et le multiple gagnant de Gr2 Universal (Dubawi).

Magician est un remplaçant de luxe du regretté Thewayyouare (Galileo) et renforce la collaboration entre Coolmore et le haras breton. Le jeune étalon, qui a ses premiers 2ans en piste, est le premier gagnant du Breeders’ Cup Turf qui officie en France depuis Lashkari (Mill Reef), qui avait remporté en 1984 l’édition inaugurale de la course. Magician n’a pas été le cheval d’un jour, bien au contraire. Il a montré sa qualité avant et après son succès à Santa Anita. Il est gagnant classique – 2.000 Guinées irlandaises – et à 4ans, il a confirmé en se classant deuxième au niveau Gr1 dans la Tattersalls Gold Cup, les Prince of Wales’ Stakes et l’Arlington Million. Magician a décroché un rating international de 124, ce qui le pose en huitième position parmi les fils de Galileo en devançant des étalons, jeunes et plus anciens, de grand renom et proposés à des tarifs plus élevés que les 4.000 € demandés aux éleveurs français.

Deux black types avec ses premiers 2ans. Le succès de Magician aux États-Unis avait poussé Coolmore à le proposer pour ses débuts dans le rooster d’Ashford Stud, son antenne américaine, à un tarif de 12.500 $. C’était un pari et on sait qu’au Kentucky, il n’est pas évident de placer un cheval de gazon. Magician a une première génération de 88 poulains et pouliches de 2ans, et d’après les statistiques de Bloodhorse, il compte cinq gagnants (en cinq pays différents !) et deux black types, Cardini, qui s’est classé troisième dans les Champagne Stakes (Gr2), et le canadien Tricky Magician.

États-Unis, Irlande, Bretagne. C’est à la moitié de la saison 2018, sur une suggestion d’Aidan O’Brien qui lui a envoyé des poulinières, que Magical a fait son retour en Irlande, à Castlehyde Stud. Les statistiques américaines affichent 49 yearlings et 45 foals en plus des 2ans. Magician est issu d’Absolutelyfabulous (Mozart), une lauréate de Listed et placée de Gr3 sur 1.200m qui a produit deux autres gagnants black types, et il remonte à la souche de Listen (Galileo), Henrythenavigator (Kingmambo) et Sequoyah (Sadler’s Wells) qui se sont imposés au niveau Gr1.

Universal, un Dubawi de tenue. Universal a connu une carrière plus simple et il a passé quelque temps en France, alors qu’il était yearling. Il fut acheté 160.000 € chez Arqana. C’est à 4ans, après trois succès l’année précédente, qu’il s’est révélé à l’école de Mark Johnston. Il a gagné trois Groupe en deux mois et demi : les John Porter Stakes (Gr3), les Jockey Club Stakes (Gr2) et les Princess of Wales’ Stakes (Gr3), sur 2.400m et sur trois parcours différents. Il a fait ses débuts chez Yorton Farm Stud. Il a une première génération de 35 sujets de 3ans et une deuxième de 36 poulains et pouliches de 2ans qui comprend un Johnston prometteur, Desert Friend qui a gagné deux fois en trois sorties. Universal est offert à 2.000 €.