MELBOURNE CUP (GR1) - Yucatan & Cie, une Cup de consolation pour O’Brien

International / 04.11.2018

MELBOURNE CUP (GR1) - Yucatan & Cie, une Cup de consolation pour O’Brien

FLEMINGTON (AU), MARDI

Ce mardi, dans la Melbourne Cup (Gr1), Aidan O’Brien peut prendre sa revanche sur une Breeders’ Cup très décevante. L’Irlandais présente trois chevaux, dont deux pour la casaque de Lloyd Williams qui a remporté la course qui arrête une nation à six reprises. Le favori est Yucatan (Galileo & Six Perfections), qui a quitté l’Europe avec un Gr3 dans son C.V. Le 4ans élevé par la famille Niarchos a beaucoup apprécié l’Australie et, lors de ses débuts, il a remporté dans le plus commun des canters les Herbert Power Stakes (Gr2). Ce succès a convaincu le handicapeur de lui donner six livres de surcharge mais cela n’a pas changé l’esprit des parieurs australiens qui continuent à le soutenir malgré le 23 dans les boîtes. L’autre représentant de la casaque Williams, The Cliffsofmoher (Galileo), s’était classé deuxième dans le Derby 2017 et avait gagné un Gr2 à Naas en mai, avant de prendre un article devant son nom. Lui aussi s’est bien adapté aux pistes australiennes et sera associé à Ryan Moore. Le troisième de Ballydoyle est le 3ans Rostropovich (Frankel), deuxième de l’Irish Derby (Gr1), qui a tracé un bon parcours dans le Cox Plate (Gr1). Il a le plus petit poids (51 kilos) et il faut se souvenir que le lauréat de l’année dernière, Rekindling (High Chaparral), avait le même profil.

Finche le meilleur des ex-français. Les sujets issus de l’élevage européen sont au nombre de dix-sept, dont les français Auvray (Le Havre) et Vengeur Masqué (Monsun). Ce sont des outsiders, tout comme Finche (Frankel), qui n’a pas mal couru lors de ses débuts en Australie dans la Geelong Cup (Gr3). Il a un poids correct et sera monté par l’australien Zac Purton, qui fait le déplacement de Hongkong. Le grand alezan peut donner une première Melbourne Cup à son éleveur, Khalid Abdullah, qui est associé dans la propriété avec une douzaine d’Australiens, dont le propriétaire de Winx.

Trois Godolphin pour trois entraîneurs. Le top weight (57,5) est Best Solution (Kodiac), gagnant de Gr1 en Europe, qui a remporté de haute lutte la Caulfied Cup (Gr1). Il est encore compétitif pour la casaque Godolphin qui peut aussi compter sur l’ex-français Avilius (Pivotal), entraîné en Australie par James Cummings, et surtout sur Cross Counter (Teofilo), un 3ans pensionnaire de Charlie Appleby qui a un bon poids et peut encore progresser.

Deux chevaux arrivent des gros handicaps anglais. Magic Circle (Makfi), qui avait remporté la Chester Cup, s’est promené dans un Gr3 en mai et a été mis dans le coton par son entraîneur, Ian Williams. Il ne voulait pas lui faire prendre encore des kilos… John Gosden a choisi Muntahaa (Dansili), le lauréat du célèbre Ebor Handicap, une course qui est un bon tremplin pour la Melbourne Cup.

Un peloton d’outsiders. Chris Waller, l’entraîneur de Winx, a beaucoup protégé la carrière de Youngstar (High Chaparral), une gagnante de Gr1. Elle vient de courir assez mollement dans la Caulfied Cup après une bonne deuxième place dans les Turnbull Stakes (Gr1) de Winx. C’est pour cela que les parieurs l’ont un peu abandonnée. La Melbourne Cup est un handicap, on le sait, et les surprises sont possibles. Il y a un gagnant du Victoria Derby (Gr1) comme Ace High (High Chaparral) qui est à 80/1. Une mission impossible mais pour tous les propriétaires australiens, un partant dans cette course c’est déjà une victoire.