MILE CHAMPIONSHIP (GR1) - Buick au sommet avec Stelvio

International / 18.11.2018

MILE CHAMPIONSHIP (GR1) - Buick au sommet avec Stelvio

KYOTO (JP), DIMANCHE

William Buick a ajouté le Japon à la galerie des pays où il a gagné un Gr1 au cours de son année dorée. Le pilote a poussé le 3ans Stelvio (Lord Kanaloa) au succès dans le Mile Championship (Gr1), ce dimanche à Kyoto. C’est son neuvième Gr1 cette année, dans sept pays différents. C’est un petit record, la cerise sur le gâteau pour le jockey de Godolphin qui a signé 28 succès de Groupe. Buick est pour beaucoup dans la victoire de Stelvio qui a bénéficié d’un parcours en or le long de la corde et qui a trouvé l’ouverture au bon moment. Le pensionnaire de Tetsuya Kimura a placé une belle accélération et s’est montré courageux pour repousser d’une tête la fin de course du tenant du titre, Persian Knight (Harbinger), qui l’a suivi comme son ombre sur le parcours, alors que le favori, Mozu Ascot (Frankel), confié à Christophe Lemaire, n’a pas eu tous ses aises dans une course qui s’est jouée sur un démarrage.

Un vrai miler de Gr1. Stelvio est le deuxième poulain de 3ans lauréat du Mile Championship au cours de ce siècle. William Buick a expliqué : « Quand j’ai vu son numéro à la corde, je me suis dit que si je trouvais une bonne position le long du rail, nous pouvions gagner. C’est ce que Stelvio a fait. Il a une bonne pointe de vitesse et a gagné comme un cheval de classe. Je pense qu’il peut faire carrière dans les Grs1. » Stelvio, deuxième de l'Asahi Hai Futurity (Gr1) à 2ans et quatrième du Satsuki Sho (Gr1), avait tenté sa chance dans le Derby mais avait manqué de tenue.

La vitesse de Lord Kanaloa. Le champion des milers japonais est le deuxième lauréat de Gr1 issu de la première génération de Lord Kanaloa (King Kamehameha), qui a battu deux fois les locaux dans le Hong Kong Sprint (Gr1) et s’est imposé sur 1.600m dans le Yasuda Kinen (Gr1). Jeune étalon très attendu, il figure en deuxième place derrière Deep Impact (Sunday Silence) dans le classement des pères des 2ans et il est huitième dans le classement général, ce qui est un excellent résultat, sachant qu’il a deux générations en course. La mère de Stelvio, nommé d’après un col ayant fait l’histoire du Giro d’Italia, est la placée black type L’Archetto (Falbrav). Elle remonte à la souche qui a produit Symboli Rudolf (Partholon), l’un des premiers champions du galop japonais, lauréat de la Triple crown et de la Japan Cup en 1985.

L’Archetto a une pouliche foal par Rulership (King Kamehameha).