MORGIANA HURDLE (GR1) -  Sharjah s’offre Faugheen

International / 18.11.2018

MORGIANA HURDLE (GR1) - Sharjah s’offre Faugheen

PUNCHESTOWN (IE), DIMANCHE

Sharjah (Doctor Dino) a enfin répondu aux attentes de son entourage en gagnant son premier Gr1 dans le Morgiana Hurdle. Depuis son arrivée dans les boxes de Willie Mullins, l’élève du haras de Beauvoir était très estimé, mais il n’arrivait pas à confirmer sa classe. Cet été, il s’est enclenché, gagnant le Galway Hurdle, et il n’a pas cessé de progresser pour s’offrir ce Gr1, devant le champion Faugheen (Germany). Mais Sharjah a couru tout l’été et il était affûté, contrairement à son compagnon d’entraînement qui effectuait sa rentrée. De plus, il manquait à l’appel Samcro (Germany) et Supasundae (Galileo), forfait en raison de la piste rapide. Mais quoi qu'il en soit, Sharjah ne sort pas de nulle part. Après un début de carrière chez Henri-François Devin, pour lequel il avait gagné en plat, Sharjah est parti chez Willie Mullins en 2016. Cette saison pourrait bien être celle de la révélation pour lui.

Un uppercut. Mettre un uppercut à Faugheen n’est pas donné à tout le monde. C’est pourtant ce qu’a fait Sharjah. Attentiste en troisième position dans le parcours, il est arrivé plein gaz dans le dos de Faugheen dans le tournant final. Il a mis la pression à ce dernier à l’entrée de la ligne droite, prenant le meilleur pour franchir l’ultime claie. Sur le plat, Sharjah s’est détaché pour l’emporter de sept longueurs et demie. Faugheen a mené la course, mais n’a rien pu faire contre le vainqueur sur le plat. À sa décharge, il effectuait sa réapparition sur une distance nettement plus courte que celle de sa dernière sortie (4.800m). Il n’a donc pas à rougir d’avoir perdu son titre. Willie Mullins a remporté pour la neuvième fois le Morgiana Hurdle et accroît son record de succès dans cette course. Jockey de Sharjah, Paul Townend a déclaré : « J’ai toujours eu du gaz dans le parcours. À un moment, j’ai eu la sensation que Faugheen n’allait pas très bien alors que ce n’était pas mon cas. La facilité de sa victoire m’a un peu surpris, mais il nous avait donné des promesses il y a quelques saisons. Celles d’un cheval capable d’enlever une très belle course. » C’est Pierre Boulard qui a acquis le cheval pour Willie Mullins. Il nous a expliqué : « Nous l’avons acheté à l’amiable. Nous étions allés le voir avec Willie, il avait de bonnes performances en plat. De plus, il est par Doctor Dino, un bon étalon. Le cheval nous avait bien plu et nous l’avions acquis. »

Le petit-fils d’une troisième de la Poule. L’élevage français a donc enlevé le premier Gr1 sur les claies de la saison irlandaise avec Sharjah, un fils de Doctor Dino, dont les produits ne cesse de se mettre en évidence sur les obstacles, à l’image de Master Dino **, vainqueur du Prix Renaud du Vivier (Gr1), ou de Sceau Royal, lauréat d’un Gr2 à Cheltenham. Saaryeh (Royal Academy), la mère de Sharjah, a gagné les Maiden Fillies’ Stakes à Ascot. Elle a produit Sahawar (Dark Angel), multiple placé de Listed. Sharjah est un petit-fils de Belle Argentine (Fijar Tango), troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), et le neveu d’Alzerra (Pivotal), gagnante des Cornwallis Stakes (Gr3).

MORGIANA HURDLE

Gr1, claies, 4ans et plus, 3.200m, 85.000 €

1er       SHARJAH (H5)        Paul Townend

            (Doctor Dino & Saaryeh, par Royal Academy)

            Pr. : Mme S. Ricci

            El. : Haras de Beauvoir

            Entr. : W. Mullins

Arqana, Deauville, octobre 2014, 30.000 €, vendu par le haras de Beauvoir à Huntingdon/Norris Bloodstock

2e        FAUGHEEN (H10)   Ruby Walsh

3e        TOMBSTONE (H8)  Rachael Blackmore

Écarts : 7L1/2, 10L (4 partants). Temps : 3’47’’70

LIAM & VALERIE BRENNAN MEMORIAL FLORIDA PEARL NOVICE CHASE (GR2)

Le French bred Some Neck décroche son premier Groupe

En digne fils de Yeats, le "FR" Some Neck a fait parler sa tenue pour remporter son premier Groupe dans le Florida Pearl Novice Chase (Gr2). Dans le tournant final, après avoir galopé en troisième position durant le dernier tour, il paraissait battu pour la victoire. Mais son jockey, David Mullins, n’a rien lâché, l’accompagnant aux bras. Progressivement, il est revenu sur les leaders au saut de l’avant-dernier fence. Puis, sur le plat, dans un dernier coup de reins, il s’est assuré le meilleur pour l’emporter courageusement. Some Neck effectuait sa rentrée, contrairement à son dauphin Blow by Blow (Robin des Champs), et il peut donc encore progresser.

Élevé par la S.C.A. La Perrigne et l’élevage de Courteilles, Some Neck a été vendu yearling en Irlande. Âgé de 3ans, il a été cédé par Rathvin Stud, lors de la Land Rover Goffs Sale, pour 100.000 €. Harold Kirk avait signé le bon pour Willie Mullins. Some Neck est donc un fils de Yeats et de Maternelle (Machiavellian), qui n’a couru qu’une fois en plat, avant d’être exportée au Danemark. Sa deuxième mère, Mare aux Fées (Kenmare), a produit des black types en plat tels que Le Larron ** (High Chaparral), Jukebox Jury (Montjeu) ou encore Belle Allure (Numerous).

LIAM & VALERIE BRENNAN MEMORIAL FLORIDA PEARL NOVICE CHASE

Gr2, steeple-chase, 5ans et plus, 4.500m, 45.000 €

1er       SOME NECK (H7)   David Mullins

            (Yeats & Maternelle, par Machiavellian)

            Pr. : Mme S. Ricci

            El. : S.C.A. La Perrigne & Élevage de Courteilles

            Entr. : W. Mullins

2e        BLOW BY BLOW (H7)       Davy Russell

3e        NICK LOST (H6)      Rachael Blackmore

Écarts : Enc, 8L1/2 (6 partants). Temps : 5’45’’40