PREMIO LYDIA TESIO (GR1) - Luca Cumani tire sa révérence avec God Given

International / 03.11.2018

PREMIO LYDIA TESIO (GR1) - Luca Cumani tire sa révérence avec God Given

PREMIO LYDIA TESIO (GR1)

Luca Cumani tire sa révérence avec God Given

Luca Cumani sellera son dernier partant dans un Gr1 ce dimanche à Capannelle, où il avait gagné son premier Derby en 1982, avec Old Country. L’entraîneur milanais a décidé d’aligner God Given (Nathaniel) dans le Premio Lydia Tesio, une course qu’il a gagnée deux fois avec Papering (Shaadi) et surtout Zomaradah (Deploy), qui est devenue ensuite la mère de Dubawi (Dubai Millennium). God Given a décroché son Gr2 dans les Park Hill Stakes et n’a pas couru depuis son premier succès sur plus court que 2.400m. Le Lydia Tesio se dispute sur 2.000m et le parcours de Rome, même sur un terrain qui est annoncé lourd, est plus favorable à la vitesse qu’à la tenue.

Cinq autres étrangères font le déplacement. La course de Capannelle est la dernière chance pour les femelles de décrocher un Gr1 et a toujours connu une bonne participation étrangère. L’année dernière, elles étaient six, il y a deux ans sept. Cette année l’allocation de la course a été augmentée à 407.000 €. Deux allemandes viennent du Prix de l’Opéra Longines (Gr1). La lauréate du Preis der Diana (Gr1) Well Timed (Holy Roman Emperor) s’est classée cinquième, après avoir fait illusion pour une place, alors que Navarro Girl (Holy Roman Emperor) est septième pas loin. L’anglaise Nyaleti (Arch) a beaucoup voyagé et elle a gagné les 1.000 Guinées en Allemagne avant de se placer troisième dans un Gr1 au Kentucky. Ces trois pouliches et God Given ont des ratings très proches. Prima Violetta (Areion) et Snowy Winter (Elusive Quality) visent une place. L’italienne Flower Party (Duke of Marmalade) est à sa première sortie pour la casaque de l’américain Charles Brookshire qui l’a achetée après le succès dans le Premio Verziere (Gr3).

Royal Julius pour un doublé. L’hippodrome de Capannelle a décidé de mettre tous ses œufs dans le même panier et propose une réunion avec cinq Groupes et une Listed. Les dirigeants ont voulu regrouper les courses pour avoir plus d’étrangers et sauver le rating. La réponse (treize chevaux étrangers) est bonne mais pas excitante. Dans le Premio Roma (Gr2), le français Royal Julius (Royal Academy) fait son retour sur l’hippodrome où il a remporté le Premio Presidente Della Repubblica (Gr2). Il a confirmé sa belle forme avec la quatrième place dans le Qatar Prix Dollar (Gr2) et il sera associé à Gérald Mossé. Sa tâche n’est pas facile face à l’allemand Va Bank (Archipenko), qui vient de devancer de cinq longueurs le lauréat de Gr1 Iquitos (Adlerflug), et face au tenant du titre Anda Muchacho (Helmet), qui a gagné de belle manière lors de sa rentrée dans le Premio Vittorio di Capua (Gr2).

Geérald Mossé très demandé. Gérald Mossé montera aussi dans trois autres Groupes. Dans le Lydia Tesio il est associé à l’outsider Sladina (Nathaniel), alors que dans le Premio Ribot (Gr3) il est en selle sur Wait Forever (Camelot), le lauréat de la Poule d’Essai italienne (Gr3), et dans le Premio Guido Berardelli (Gr3) il est un des quatre jockeys choisis par les Botti. Son poulain, Atom Heart Mother (Rock of Gibraltar), vient d’ouvrir son palmarès plaisamment.