PRIX DE BEAUGENCY (HAIES) - Arverne, comme un poisson dans l’eau

Courses / 11.11.2018

PRIX DE BEAUGENCY (HAIES) - Arverne, comme un poisson dans l’eau

AUTEUIL, DIMANCHE

Il fallait savoir nager pour espérer remporter ce Prix de Beaugency (Haies), car c’est sous une pluie battante que les dix concurrents se sont alignés au départ de l’épreuve. Troisième pour ses débuts, sur les haies nantaises, le mois dernier, Arverne (Doctor Dino) a passé le test haut la main, s’imposant de deux longueurs et demie sur une piste annoncée à 4,2. Le représentant de Walter Connors a longtemps patienté à l’intérieur d’un peloton emmené par le favori, St Romain du Derby (Anabaa Blue). Ce dernier ayant chuté à la dernière haie de la ligne opposée, c’est Grisy Apple’s (Montmartre) qui a abordé le tournant final en tête, le futur lauréat galopant dans son sillage. Accélérant en pleine piste, Arverne n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires sur le plat, malgré la bonne fin de course de Cap du Mathan (Kapgarde) à son extérieur. Grisy Apple’s complète le podium, affichant des progrès suite à des débuts discrets sur la butte Mortemart.

Un cheval doté d’un excellent tempérament. Adrien Lacombe, entraîneur du lauréat, nous a confié : « Il a eu un très bon comportement, ce qui n’est pas surprenant car c’est un cheval calme et froid, qui "dort debout" en permanence. Il faut d’ailleurs faire attention lorsqu’on est sur son dos pour qu’il ne se relâche pas durant le parcours ! Il s’est tout de même montré moins froid qu’à Nantes et a remis un vrai "coup de collier" pour finir. C’est un cheval intéressant qui a un mental extraordinaire, rien ne l’émeut. Il a beaucoup de physique, je pense que c’est un cheval d’avenir car il n’est pas encore mûr. Il va encore grandir et sera meilleur à 4ans. Je vais probablement faire l’impasse sur le meeting de Pau et le garder pour l’année prochaine. »

Le neveu de Parigny et de Le Jonchet. Élevé par l’écurie Maulepaire, Arverne est un fils de Doctor Dino (Muhtathir), étalon au haras du Mesnil, et d’Argovie (Alberto Giacometti), gagnante de quatre courses, dont trois sur les obstacles. Cette dernière est une sœur de Parigny (Tagula), lauréat du Prix Santo Pietro (L) et deuxième des Prix Murat (Gr2) et Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), de Le Jonchet (Northern Crystal), vainqueur des Prix Count Schomberg, Ketch (Ls) et deuxième de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), et de Théligny (Martaline), placé de Listed sur les claies anglaises.

La troisième mère, La Gravottière, s’est imposée à cinq reprises en plat et s’est classée troisième du Grand Prix de Lyon (L). Elle a produit La Colmiane, deuxième du Critérium de Lyon (L).

 

 

 

Elmaamul

 

 

Muhtathir

 

 

 

 

Majmu

 

Doctor Dino

 

 

 

 

 

Priolo

 

 

Logica

 

 

 

 

Salagangai

ARVERNE (H3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Alberto Giacometti

 

 

 

 

Sweeten Up

 

Argovie

 

 

 

 

 

Subotica

 

 

Romilly

 

 

 

 

La Gravottière