PRIX DE POMEROL (INÉDITES) - Rosehill sans forcer

Courses / 06.11.2018

PRIX DE POMEROL (INÉDITES) - Rosehill sans forcer

BORDEAUX-LE BOUSCAT, MARDI

Il fallait avoir les aptitudes au terrain pénible ce mardi à Bordeaux, et c’est particulièrement vrai pour les inédits. Dans le Prix de Pomerol, réservé aux débutantes de 2ans, Rosehill (Australia) a prouvé qu’elle savait déjà nager. Après avoir bien voyagé près du groupe de tête, la représentante d’Al Shaqab Racing a facilement créé la décision dès le début de la ligne droite, venant à l’extérieur, comme le reste du peloton. Elle laisse à quatre longueurs sa compagne d’entraînement Esson (Le Havre), qui a mené et a su contenir le retour d’Okarina Dream (George Vancouver). Il ne faudra pas condamner les pouliches qui n’ont pu disputer l’arrivée, comme Marilyn (Motivator), qui a fait beaucoup de fautes en raison du terrain. 

La famille de Baghadur. Rosehill a été élevée par Al Shaqab Racing et appartient à la première production de son père, Australia. Sa mère, Barenia (Zamindar), provient de l’élevage d’Élisabeth Fabre et n’a jamais couru. Nicolas de Watrigant l’avait achetée pour 200.000 € yearling, chez Arqana, alors qu’elle était présentée par le Mézeray. Rosehill est son premier produit. Elle a ensuite un yearling par Gleneagles et une foal par Olympic Glory.

Barenia est une fille de la rapide Bargouzine (Stravinsky), deuxième du Prix La Flèche (L) notamment. Cette dernière a produit Baghadur (Zanzibari), gagnant de Gr3 en France et placé de Gr1 à Hongkong. Il s’agit d’une famille argentine, celle à qui l’on doit la lauréate de Gr1 Bonaventura.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Australia

 

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Ouija Board

 

 

 

 

Selection Board

ROSEHILL (F2)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Barenia

 

 

 

 

 

Stravinsky

 

 

Bargouzine

 

 

 

 

Bailonguera