PRIX DU DÉBUCHER -  La Valita apprend vite

Courses / 05.11.2018

PRIX DU DÉBUCHER - La Valita apprend vite

FONTAINEBLEAU, LUNDI

La Valita (Kentucky Dynamite) avait montré une petite classe de plat, gagnant son maiden sur 1.200m à Divonne. Elle était alors sous l’entraînement de Marc Pimbonnet avant de partir chez Mathieu Pitart, comme une certaine Wildriver (Willywell)… Pour le moment, la comparaison s’arrête là. Mais La Valita apprend vite. Pour sa deuxième sortie en obstacle, la pouliche d’Erich Krahenbuhl a gagné sûrement le Prix du Débucher. Attentiste au centre du peloton qui a fini par éclater de par  le rythme de la course, La Valita s’est rapprochée avec des ressources à l’amorce du tournant final. Elle s’est alors retrouvée sur les talons des leaders, mais son jockey, Benjamin Gelhay, a temporisé et, une fois la dernière haie passée, il a demandé à sa partenaire d’accélérer en pleine piste. Elle a pris l’ascendant sur Miss Môme (Montmartre) pour l’emporter de deux longueurs.

La famille d’un vainqueur de Gr3 à Auteuil. Élevée par son propriétaire, La Valita est une fille de Kentucky Dynamite et de Valie du Pecos (Marathon), qui n’a pu se distinguer en compétition. La Valita est la sœur de deux vainqueurs, Meralino (Le Triton) et El Valito (Fairly Ransom). C’est la nièce de Val Jaro (Le Triton), troisième du Prix de Ris-Orangis (Gr3). La Valita appartient à la famille de Schampus (Galetto), vainqueur du Prix de Longchamp (Gr3) et deuxième du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et de Silver Jaro (Muhtathir), lauréat de Gr3 sur les claies de Cheltenham.

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmambo

 

 

 

 

Miesque

 

Kentucky Dynamite

 

 

 

 

 

His Majesty

 

 

Chelsey Flower

 

 

 

 

Chelsey Dancer

LA VALITA (F4)

 

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Marathon

 

 

 

 

Most Precious

 

Valie du Pecos

 

 

 

 

 

Valanour

 

 

Valana

 

 

 

 

Shahmy