PRIX DU MONT PIERREUX (INÉDITS)  - Tel Aviv, vert mais doué

Courses / 15.11.2018

PRIX DU MONT PIERREUX (INÉDITS) - Tel Aviv, vert mais doué

FONTAINEBLEAU, JEUDI

Dix-sept poulains effectuaient leurs débuts dans ce Prix du Mont Pierreux (Inédits). C’est Tel Aviv (Nathaniel) qui s’est montré le plus véloce, affichant toutefois une certaine limite en tenue à la fin. Bien parti, le représentant de Paolo Ferrario s’est rapidement porté aux avant-postes, et a été assez allant. Il a galopé en deuxième position à l’extérieur de l’animateur, Son of Normandy (Galileo). Prenant le meilleur à 300m du but, Tel Aviv a réussi à soutenir son effort jusqu’au bout, résistant in extremis à l’excellente fin de course du "Bary" Sound of Silence (Sea the Stars). Ce dernier échoue d’une encolure pour la victoire, tandis que Lokaan (Le Havre) a très bien terminé lui aussi, après un parcours à l’arrière-garde.

Un poulain perfectible qui devrait être mieux sur plus court. Andrea Marcialis, entraîneur du lauréat, a dit au micro d’Equidia : « Il travaillait très bien le matin, même s’il tire un peu à l’entraînement. La distance est peut-être un peu longue pour lui ; il devrait être mieux sur 1.600m. » Son jockey, Eddy Hardouin, a ajouté : « J’avais reçu les ordres de venir à l’extérieur car la piste est plus roulante en dehors. Mon poulain s’est montré très brillant, très vert, mais il a donné un bon coup de reins pour accélérer et gagner. »

Le frère de Gotlandia. Élevé par le haras du Quesnay, Tel Aviv a été cédé 35.000 € à la Scuderia Fert lors des ventes de yearlings d’août, chez Arqana. C’est un fils de Nathaniel (Galileo), étalon à Newsells Park Stud, et de Grenade (Bering), gagnante sur l’hippodrome de La Teste à 3ans et morte cette année. Grenade a donné dix produits et cinq d’entre eux sont vainqueurs, à l’image de Gotlandia (Anabaa), gagnante du Prix de Saint-Cyr (L) et deuxième du Prix de la Grotte (Gr3), ou encore de Gaieté (Kentucky Dynamite), troisième du Prix Saraca (L).

Grenade est une propre sœur de Glorosia, lauréate de trois courses dont le Fillies’ Mile (G1). Au haras, cette dernière a donné Gentle Tiger, vainqueur de Listed et placé de Gr2 outre-Rhin. Grenade est aussi la sœur de Garancière (Anabaa), laquelle a produit I Love Me, deuxième des King Charles II Stakes (L) et troisième des Rockfel Stakes (Gr2). La troisième mère, Green City, s’est classée deuxième du Prix Fille de l’Air (Gr3). Elle est la génitrice de Glity, lauréat du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2), et de Green Moon, deuxième du Prix Rose de Mai (L). 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

TEL AVIV (M2)

 

 

 

 

 

 

Arctic Tern

 

 

Bering

 

 

 

 

Beaune

 

Grenade

 

 

 

 

 

Saint Cyrien

 

 

Golden Sea

 

 

 

 

Green City