PRIX FONDEUR (L) - Burn Out ** gagne son "Grand Steeple"

Courses / 04.11.2018

PRIX FONDEUR (L) - Burn Out ** gagne son "Grand Steeple"

AUTEUIL, DIMANCHE

« Aujourd’hui, Burn Out ** (Saddler Maker) a remporté son Graal ! » Au micro du cheval émetteur, Bertrand Lestrade, jockey du cheval de Simon Munir et d'Isaac Souede, a la satisfaction du devoir accompli après son succès dans le Prix Fondeur (L). Il faut dire que Burn Out a enlevé son Grand Steeple ce dimanche. Très jeune, le pensionnaire de Guillaume Macaire a pris beaucoup d’argent en enchaînant les bons résultats dans les Groupes sur le steeple réservés aux 4ans. Il avait notamment fini troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Mais en étant barré contre les meilleurs, il s’est retrouvé face à une année de 5ans difficile. C’est là qu’entre en scène le Prix Fondeur qui permet aux 5ans de s’affronter entre eux. C’est une aubaine pour un sauteur comme Burn Out, lequel n’a pas laissé passer l’occasion de gagner sa deuxième Listed après le Prix Philippe Ménager 2017. Toujours aux avant-postes dans le parcours, il a fait une faute au gros open-ditch, qui aurait pu lui coûter cher à la fin. D’autant que Polygame (Poliglote) l’a attaqué sèchement sur le plat, lui prenant même le meilleur. Mais dans les tout derniers mètres, Burn Out s’est ressaisi et a rejoint Polygame sur le fil. Après photo, il a été déclaré vainqueur.

Mission accomplie. Bertrand Lestrade y a toujours cru, en selle sur Burn Out, et le fils de Saddler Maker lui a donné raison. Il nous a déclaré : « Sa dernière sortie victorieuse lui a donné du moral. Il avait gagné une belle course à 4ans et a été récompensé en gagnant cette Listed pour 5ans. Il a été bien entraîné et bien engagé dans sa jeunesse, il a donc pris des gains et c’est devenu plus compliqué ensuite. Il n’était pas en retard de gains, il courait son Graal et c’est génial qu’il ait pu l’emporter. »

Polygame s’affirme sur 4.400m. Encore peu expérimenté sur 4.400m, Polygame venait de gagner sur le tapis vert sur ce parcours. Il a confirmé qu’il était sur la bonne pente en se classant deuxième, battu d’un rien dans cette Listed, après une faute à la dernière haie. Le sauteur d’Alain Jathière et de l’inévitable Jean-Claude Rouget progresse. À l’inverse, l’autre protégé de François Nicolle, Dieu Vivant (Network) a déçu. Il a très bien sauté, il a eu un bon parcours, mais n’a pas été capable d’accélérer à la fin, finissant quatrième derrière Djazzman (Spanish Moon). François Nicolle nous a déclaré : « Le gosse [Angelo Zuliani, ndlr] m'a dit que Polygame n'avait pas beaucoup de gaz, ou en tout cas moins qu'en dernier lieu. Je vais peut-être lui mettre les australiennes la prochaine fois : à la lutte ou quand il est en tête, il a tendance à se relever. La faute à la dernière haie ne l'aide pas, mais c'est une course d'obstacle. Il ne fallait pas faire de faute et il en a fait une. Après, c'est une question de foulée. Il va probablement aller sur le Prix Morgex (Gr3, 25/11). Concernant Dieu Vivant, tout le monde s'est endormi. Il n'y a pas eu de rythme et c'est un cheval très froid. Son jockey a voulu attendre, sauf qu'il y a eu un déboulé et qu'il a été pris de vitesse. Il allait très bien en face et il aurait dû venir à ce moment avec les chevaux de tête. Le Prix Morgex est fort possible, je devrais en avoir plusieurs dans cette épreuve. Je vais peut-être lui mettre aussi les australiennes, à moins que je ne les mette au jockey ! »

Clap de fin 2018 pour Djazzman. Djazzman (Spanish Moon) a galopé en troisième position, en sautant bien. Mais entre les deux derniers obstacles, il a dû laisser partir les deux premiers et s’est classé troisième. Son entraîneur, Christophe Dubourg, nous a déclaré : « Je suis ravi de sa performance. Il a couru toute l'année. C'est sa dernière sortie de la saison et il reste sur une bonne impression, en prenant une bonne leçon. Il prend de l'expérience, c'est positif pour l'avenir. »

Le neveu d’une placée de Groupe en plat. Élevé par David Lumet, Burn Out est issu de Saddler Maker et de Queenhood (Linamix), lauréate de deux courses en plat. Il est le propre frère d’Apple’s Two (Saddler Maker), gagnant du Prix de Saint-Maixent sur le steeple d’Auteuil. Il est aussi le neveu de Queen Douna (Kaldoun), deux fois placée de Gr3.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddler Maker

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Animatrice

 

 

 

 

Alexandrie

BURN OUT ** (H5)

 

 

 

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Queenhood

 

 

 

 

 

Nureyev

 

 

Queen of Ballet

 

 

 

 

Quillo Queen