PRIX SPERANZA - PRIX PAULETTE ROLLAND - Le coup de reins de Foja

Courses / 09.11.2018

PRIX SPERANZA - PRIX PAULETTE ROLLAND - Le coup de reins de Foja

COMPIÈGNE, VENDREDI

Proposée à 77/1, Foja (Masterstroke) était certes absente depuis 189 jours, mais elle avait conclu quatrième à deux reprises dans de bons lots au printemps. Des pouliches comme Vanille du Berlais (Poliglote) et Shahina du Berlais (Saint des Saints) l’avaient devancée. Dans le Prix Speranza - Prix Paulette Rolland, elle ne méritait pas la cote d’extrême outsider qui lui était attribuée. Elle s’est d’ailleurs imposée au prix d’un bon changement de vitesse. Après avoir patienté dans la seconde moitié du peloton, elle a fait mouvement dans le tournant final mais, entre les deux dernières haies, la pouliche des époux Sandor paraissait devoir se contenter de la cinquième place. Sur le plat, elle a néanmoins enclenché pour venir l’emporter plaisamment. Son entraîneur, Yannick Fouin, nous a déclaré : « Elle s’était fait mal lors de sa dernière sortie et il avait fallu la recoudre. Nous l’avons montée pour faire une bonne rentrée et elle a gagné. Elle s’est sans doute préparée plus vite que je ne le pensais. » Toujours en bonne position, Sawsan Senora (Martaline) a terminé deuxième après photo devant Amour du Mathan (Saint des Saints), qui a couru en progrès, et Irja Has (Dream Well), qui a également galopé dans le groupe de tête.

La famille d’un placé de Groupe en plat, vainqueur sur les haies. Élevée par Georges Sandor, Foja est une fille de l’étalon du haras du Logis Masterstroke et d’Oja (Lahint), gagnante de six courses plates et bien connue dans les gros handicaps. Foja est le premier vainqueur de sa mère. C’est la famille de Cordelia II (Tropular) et de Sir David (Ben Trovato), qui ont pris plus de 100.000 € de gains. Sir David s’était placé de Gr2 en plat et il avait gagné sur les haies d’Enghien.

 

 

 

Koniggstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Masterstroke

 

 

 

 

 

Lammtarra

 

 

Melikah

 

 

 

 

Urban Sea

FOJA (F3)

 

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Lahint

 

 

 

 

Count on Bonnie

 

Oja

 

 

 

 

 

Acatenango

 

 

Fraulein

 

 

 

 

Francfurter