PRIX VOLVO BORÉAL AUTOMOBILES - GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 12,5 % (CLASSIC I) - Genmoss, une victoire qui va rester dans les annales

Courses / 10.11.2018

PRIX VOLVO BORÉAL AUTOMOBILES - GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 12,5 % (CLASSIC I) - Genmoss, une victoire qui va rester dans les annales

PRIX VOLVO BORÉAL AUTOMOBILES - GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 12,5 % (CLASSIC I)

Genmoss, une victoire qui va rester dans les annales

Invaincue en six sorties, Genmoss (Gentlewave) était la favorite logique du Grand National des Anglo-Arabes, une épreuve qui permet aux 3ans d’affronter leurs aînés. La pensionnaire de Didier Guillemin a fait plus que confirmer son statut de favorite. Elle a écrasé la concurrence et livré une copie qui restera dans les annales.

Avec une déconcertante facilité. Dans une course animée par Dismoitout d'Oc (Full of Gold), Genmoss a galopé à mi-peloton, après avoir un peu tiré au départ. Gabriel Bon a fait progresser la future lauréate dans le dernier tournant et celle-ci a très facilement pris le meilleur pour aborder la phase finale en tête. Sans avoir à la solliciter, la pouliche a créé la différence, prenant une avance considérable pour finalement s’imposer de plus de huit longueurs, en toute décontraction. San Petrone Corse (Olzarte de Collongues) se classe deuxième devant la lauréate du Grand Prix des anglo-arabes à ParisLongchamp, Flambee (Vertigineux), qui termine donc proche troisième.

On a rarement vu ça. Genmoss porte les couleurs de Pierre Pilarski en association avec ses éleveurs, le haras du Bosquet. Il est rare qu’un 3ans soit capable de battre le gagnant du Grand Prix des anglo-arabes, c’est-à-dire l’Arc de la race. Parmi les très bons chevaux qui ont gagné le Grand National ces dernières années, aucun n’avait gagné avec une telle marge. Pourtant Paban de France (3,5 longueurs en 2016 devant Flambee), Illusion Sauvage (trois quarts de longueur en 2015 et deux longueurs en 2014), Fairy Tail (trois longueurs en 2013)… sont des références !

Une des plus belles familles du stud-book français. Genmoss est issue d’une bonne souche du haras du Bosquet. Son père, Gentlewave (Monsun), fait la monte au haras du Lion. Sa mère Mossaka (Fast) a gagné la Poule d’Essai des 25 % et le Grand Prix des Pouliches. À ce jour, les sept produits de Mossaka vus en course ont tous gagné en plat. Mosacha (Zamouncho) a été tête de liste de sa génération, avec quatre victoires dont le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Chesnette (R B Chesne), la deuxième mère, a produit Cherco (Lavirco), qui a été le meilleur mâle de sa génération en plat à 3ans. Il s’est par la suite imposé dans les bonnes courses d’obstacles réservées aux anglos et compte 12 victoires pour plus de 250.000 euros de gains. Sur les haies d’Auteuil, il a remporté le Prix Hubert de Navailles. La propre sœur de Cherco a produit la bonne Maelana (Annapolis). Cette lauréate de cinq courses a notamment gagné le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Chesnette était la sœur d’El Soprano (Concertino). Après avoir écrasé sa génération, en 1983, ce dernier a été exporté au Japon.

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Gentlewave

Saumarez

Saumareine

Charming Queen

GENMOSS (F3)

Valdrague

Fast

Ferdesia

Mossaka

R B Chesne

Chesnette

La Bidassoa