Quand Arqana fait un premier pas dans l’élite des sports équestres

Institution / Ventes / 13.11.2018

Quand Arqana fait un premier pas dans l’élite des sports équestres

C’est avec un véritable poids lourd de la scène équestre internationale, Christophe Ameeuw, qu’Arqana a développé un partenariat pour lancer The Auction, un programme innovant de ventes de chevaux de sport.

Qui est Christophe Ameeuw ? Difficile de définir Christophe Ameeuw en quelques mots. Ce Belge est l’une des personnalités les plus influentes dans le monde du concours hippique, un vrai entrepreneur, toujours à la recherche d’innovations. Il est parti de zéro, il y une vingtaine d’années, en créant d’abord les écuries d’Écaussinnes, qui sont devenues au fil des années une vraie académie pour les cavaliers de concours, avec même la possibilité de faire un leasing d’un cheval pour participer à des stages ou à des épreuves. En 2004, Christophe Ameeuw organise sa première compétition internationale, les Audi Masters, à Bruxelles. Cinq ans plus tard, il fonde EEM World et s’oriente résolument dans la dimension événements. Via un partenariat avec Gucci (qui n’était plus intervenu dans les sports équestres depuis vingt ans), il inaugure le Gucci Paris Masters avec le Salon du cheval. En 2013, il développe le concept parisien avec les Longines Masters de Hongkong et de Los Angeles. En 2015, grâce à une association renforcée avec Longines, son circuit indoor décliné sur trois continents prend encore plus d’importance. S’inspirant des sports comme le golf, la voile ou le tennis, il innove encore en créant en 2016 le Grand Slam Indoor of Show Jumping, un défi qui offre un bonus allant de 1 million à 2,5 millions d’euros pour le couple lauréat des trois étapes des Longines Masters. En 2017, il lance la Riders Masters Cup, une compétition opposant les États-Unis et l’Europe sur un principe de duels, à la manière de la célèbre Ryders Cup. Cette année, Christophe Ameeuw a créé l’Asia Horse Week, qui se veut un forum mondial du secteur équestre, une plateforme pour le partage des connaissances et des expertises. Le Hong Kong Jockey Club est partenaire de l’Asia Horse Week et Arqana prendra la parole pour présenter la filière des courses françaises.

Les Longines Masters sont devenus au fil des ans des vrais événements sociaux, où se croisent des personnalités du monde de l’art, du spectacle, du sport et des grands dirigeants d’entreprises. On comprend que cette dimension ait pu séduire Arqana…

Le contact avec Arqana. Le premier contact entre Christophe Ameeuw et Arqana a eu lieu après les assises de la filière équine, organisées à Angers en 2017. Éric Hoyeau y avait présenté Arqanaonline, la plateforme de vente sur internet lancée par l’agence. « Ce concept avait interpellé Christophe Ameeuw qui a pris contact avec nous. Nous avons ensuite réfléchi posément à ce qu’il était possible de faire ensemble… » De ces mois de réflexion est née The Auction, qui se déclinera en deux événements pour l’année 2019.

- Acte 1, The Embryo Collection "La collection des embryons"

Pour la première fois en Asie, le 15 février 2019, dans le cadre de l'Asia Horse Week et des Longines Masters de Hongkong, une vingtaine d’embryons emblématiques des plus grands noms du saut d’obstacle seront mis aux enchères. La vente aura lieu à Deauville, avec un duplex à Hongkong, ainsi que des prises d’enchères par internet via une plateforme dédiée sur le modèle Arqanaonline. Les inscriptions pour cette vente sont en cours et le catalogue sera dévoilé début décembre. Les ventes d’embryons dans le monde des chevaux de sport existent déjà et connaissent un certain succès.

- Acte 2, The Winter Collection "La collection d’hiver"

Cet acte 2 est encore en phase de développement, mais il s’agira d’une vente de yearlings (un concept inédit dans le cheval de sport) et de performers d’exception, entre l’étape parisienne des Longines Masters et le C.H.I. de Genève, en décembre 2019. La vente sera organisée dans un lieu emblématique qui reste à définir.

Une démarche de promotion de l’image des courses. Éric Hoyeau explique le sens de cette démarche pour Arqana : « Toutes les opportunités de faire connaître l’activité courses et élevage de manière transversale nous intéressent. Dans ce cas précis, les ventes seront adossées à des événements sociaux de prestige, qui ont une forte caisse de résonance. C’est donc vraiment une opération qui vise à valoriser notre image de marque, avec l’idée de recruter de nouveaux investisseurs. Pour EEM, nous apportons notre savoir-faire en matière de vente de chevaux. Les ventes de pur-sang sont régies par des règles de fonctionnement très professionnelles et avec une transparence qui n’est pas forcément de mise chez le cheval de sport. Nous apportons aussi la légalité du processus. »

De son côté, Christophe Ameeuw a commenté : « Notre ambition commune avec The Auction est de faire évoluer le commerce de chevaux de sport dans la même direction que celle qu’a suivie Arqana dans le secteur des chevaux de course, et avant elle son partenaire Artcurial dans le domaine de l’art. Le marché́ des chevaux de jumping a besoin de davantage de transparence, de professionnalisme, d’internationalisation et de modernisation. Ensemble, nous souhaitons mettre en œuvre une approche pédagogique pour accompagner les vendeurs vers le marché public et ouvrir l’investissement dans l’univers du cheval de sport à une nouvelle clientèle, française et internationale. »