Al Shamoos et les "FR" cartonnent à Abu Dhabi

International / 10.11.2018

Al Shamoos et les "FR" cartonnent à Abu Dhabi

SHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN JEWEL CROWN (Gr1 PA)

Al Shamoos impressionnante dans une course dominée par les "FR"

Un peu plus d’un mois après sa démonstration à Paris Longchamp dans le Qatar Arabian Trophy des Juments (Gr1 PA), Al Shamoos (No Risk Al Maury) a survolé la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr1 PA, 1.600m). La pensionnaire de Charles Gourdain devance le lauréat du dernier Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA), Fazza Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah), remarquable finisseur et la pouliche de Didier Guillemin Joudh (Mahabb), qui complète l’arrivée. C’est un succès complet pour l’élevage français : les sept premiers de la course sont des "FR".

Une prestation enthousiasmante. La course est rapidement emmenée par Es Ajeeb (Big Easy) tandis que la future lauréate attend derrière les premiers, Fazza Al Khalediah se trouvant un peu pris de vitesse à l’arrière-garde. À l’entrée de la ligne droite, Al Shamoos a profité d’une ouverture à la corde pour placer son accélération. En quelques foulées, elle a pris une avance considérable, alors que Fazza Al Khalediah s’équilibrait et commençait à refaire du terrain. La pensionnaire de Charles Gourdain a conservé le meilleur jusqu’au bout. Fazza Al Khalediah n’échoue que d’une longueur après avoir été dernier à la sortie du tournant final. Bien placée au milieu du peloton, Joudh réalise un bel effort pour conserver la troisième place aux dépens de Mawahib (Abu Alemarat), une jument entraînée par Éric Lemartinel qui effectue ici une belle rentrée. Associé pour la première fois à Al Shamoos, le jockey Julien Augé était ravi de ce premier succès aux Émirats arabes unis après huit tentatives infructueuses : « J’ai eu de super sensations aujourd’hui. C’est une belle et remarquable pouliche et son entraîneur est très adroit. Il avait visé cette course et je suis très content de l’avoir gagnée pour lui. »

Les cinq Grs1 PA de Charles Gourdain en 2018. Charles Gourdain réalise une saison incroyable avec les pur-sang arabes et remporte ici le cinquième Gr1 PA de l’année après les succès de Nafees (Shadwell Dubai International Stakes, Gr1 PA) et Rodess du loup (Derby anglais et Derby français des 4 ans, Grs1 PA). Le Palois a déclaré : « Je suis très heureux après cette brillante victoire. C’est une pouliche fantastique, une star... Elle a eu une course parfaite, avec un bon numéro à la corde. Elle a pu respirer pendant le parcours et personne ne pouvait l’approcher. Cela s’est passé comme dans un rêve. » Si Al Shamoos avait gagné sur plus long à ParisLonchamp, revenir sur le mile n’était pas un problème : « Elle avait déjà gagné sur 1.400m et je savais qu’elle avait la vitesse de base nécessaire. J’étais plus inquiet à ParisLongchamp sur les 2.000m. Elle est parfois nerveuse le matin, mais j’ai une super équipe. Je remercie le cheikh Tahnoon pour sa confiance, ainsi que son éleveur, le docteur Mohammed Al Nujaifi. »

La Kahayla Classic, seulement une option. Concernant la suite du programme d’Al Shamoos, Charles Gourdain a expliqué : « Elle pourrait aller vers la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), mais elle n’a jamais couru sur le dirt, seulement sur la PSF en Suède. On verra. De toute façon, elle a un grand avenir et un beau programme en Europe la saison prochaine. Une chose est sûre, si tout se passe bien, on reviendra défendre notre titre. » Les couleurs du cheikh Tahnoon bin Zayed Al Nahyan étaient absentes des Émirats arabes unis depuis mars 2015. Elles signent un véritable coup d’éclat avec cette victoire dans l’une des courses pour les pur-sang arabes les plus dotées au monde (environ 1,2 million d’euros).

Une grande souche irakienne. Élevée en France par le docteur Mohammed Al Nujaifi, Al Shamoos est une fille de No Risk al Maury (Kesberoy), un étalon de Shadwell. Stationné au haras de Saint-Faust, ce pur français est l’une des valeurs montantes du parc étalon. Al Shamoos a été rachetée 35.000 € à la vente de Saint-Cloud, alors qu’elle avait 2ans. Sa mère, Hamiya (Al Hasim), a gagné dix courses en Irak, dont les 2 000 Guinées et la Farewell Cup (Grs1 PA). Au haras, elle a déjà donné trois black types, dont Muneera (Dormane), lauréate du Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Gr1 PA), Hurra (Asad Saif), deuxième de l’International Ifahr Trophy (Gr2 PA) à Istanbul et troisième des Hatta International Stakes (Gr1 PA) à Newbury et Al Haail (Elios de Carrère), placé de Groupe en Suède. La deuxième mère, Al Karta (Zad Al Rakib), a gagné huit courses en Irak, dont l’Iraqi Jockey Club Trophy (Gr1 PA). Elle s’est par ailleurs classée deuxième du Derby et des 2 000 Guinées (Gr1 PA).

Saint Laurent

Kesberoy

Keiba

No Risk Al Maury

Baroud III

Nectarine Al Maury

Nevadour

AL SHAMOOS (F4)

Saut du Loup

Al Hasim

Brons

Hamiya

Zad Al Rakib

Al Karta

Bint Al Sahraa