Tin Horse déménage à l’élevage du Fruitier et décroche son premier black type à Auteuil

Courses / 03.11.2018

Tin Horse déménage à l’élevage du Fruitier et décroche son premier black type à Auteuil

Tin Horse déménage à l’élevage du Fruitier et décroche son premier black type à Auteuil

Les deux dernières recrues de Promo Sire ayant fait leur classe au haras de Grandcamp — American Post et Vision d’État — se sont révélés être des choix payants. Avec Tin Horse, Sylvie le Gall relance la formule qui lui a si bien réussi… Il vient d’ailleurs de décrocher son premier black type sur les obstacles.

Ce samedi sur les haies d’Auteuil, Mester (Tin Horse) s’est classé deuxième du Prix Robert Weill (L), devenant ainsi le premier produit de son père à décrocher du caractère gras sur les obstacles (il compte déjà un black type en plat). Cette nouvelle tombe à point nommé, car en arrivant dans le Centre-Est, où la jumenterie est à 100 % obstacle, Tin Horse (Sakhee) peut trouver le contexte pour s’épanouir totalement. Il faisait la monte dans le Sud-Ouest en 2018. Or dans cette région, la densité de juments pour l’obstacle est peu élevée. Au moment où tout pousse à croire que le sire va passer du côté des pères de sauteurs, il est donc logique de l’intégrer au cœur d’une région d’élevage orientée vers cette discipline. Sylvie le Gall, l’animatrice de Promo Sire, nous a expliqué : « Tin Horse va faire la monte en 2019 à l’élevage du Fruitier (03) au côté de Fly with Me (Beat Hollow). Peu de milers sont stationnés dans la région et il apporte donc une certaine diversité sur ce plan. À partir de juments essentiellement orientées vers le plat, Tin Horse a donné sept gagnants sur les obstacles, ce qui est prometteur. C’est un superbe modèle, avec de la taille et il est issu de la famille de Blue Brésil (Smadoun), dont on apprécie actuellement la qualité de la production sur les obstacles et d’Œil du Maitre (Robin des Champs). Tin Horse va faire la monte à 2.500 € HT. Je voudrais par ailleurs remercier le propriétaire de l’étalon pour sa confiance et Mathieu Daguzan-Garros pour son aide. »

Tin Horse est notamment de l’estimé Lord Isn’t It qu’un incident de dernière minute a privé de Prix Finot (L). Au sujet de Fly with Me, Sylvie Le Gall a précisé : « C’est un étalon qui plaît, car il est beau. Malgré plusieurs propositions d’achat en provenance de l’étranger, nous avons fait le choix de le conserver en France, car c’est un étalon qui saillit de plus en plus. C’est l’un des deux fils de Beat Hollow (Sadler’s Wells) à faire la monte en Europe. Avec les années, il devient de plus en plus énergique et exubérant. »

Estejo (Johann Cruyff) va continuer faire la monte à la ferme de Jalogny (Saône-et-Loire) pour la saison 2019. Sylvie le Gall nous a confié : « Le cheval est arrivé tard l’année dernière. Mais il a tout de même sailli quarante-trois juments. C’est un très beau cheval, toisé 1,68m, avec un mental vraiment sympa. Avec très peu de partants en France, il compte déjà un cheval de Groupe avec Tunis. Il sera accompagné d’un autre étalon dont le nom sera dévoilé dans les jours à venir. »