Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ARQANA - La vente d’automne part sur de bonnes bases

Institution / Ventes / 19.11.2018

ARQANA - La vente d’automne part sur de bonnes bases

Le premier jour de la vente d’automne Arqana, qui fait la part belle aux sauteurs, s’est conclu sur des indicateurs très positifs. Malgré une offre resserrée – 183 chevaux présentés contre 209 l’an dernier –, le chiffre d’affaire a tenu le cap, à 3.833.800 € (- 9,21 %). Il faut rappeler que l'an dernier, cette journée incluait les stores de 2ans. En ne considérant que le segment des chevaux à l'entraînement, le chiffre d'affaire de 2018 dépasse donc celui de 2017 (3.733.000 €). Le prix moyen s’établit à 23.520 € (- 0,30 %), alors que le médian progresse à 10.000 €. Il était de 8.500 € l’année dernière. Le grand point positif restera le pourcentage de vendus qui augmente de 3,42 % pour s’établir à 89,07 %, ce qui est très élevé pour une vacation de chevaux à l’entraînement. Il faut certainement y voir le signe d’une réelle confiance des acheteurs internationaux dans la qualité des courses françaises. Les trois top prices sont des chevaux de plat qui se sont reconvertis avec bonheur à l’obstacle. Le label "France" est à la mode sur les obstacles outre-Manche… et même jusqu’aux États-Unis !

Deux des trois top prices pour J.P. McManus. Les quatre premiers prix de la vente ont été réalisés par des sauteurs à l’entraînement ou des chevaux qui sont appelés à le devenir. Hubert Barbe a acheté deux des trois top prices, dont Valajani (Jukebox Jury) pour 265.000 €, pour le lot 160. Ce cheval wild card, issu de l’effectif de Markus Klug, présente le profil idéal pour passer sur les obstacles, tant sur le plan du pedigree que des performances (placé de Listed chez les stayers en Italie et en Allemagne). Pour J.P. McManus, Hubert Barbe, accompagné par Charlie Swan, a aussi acquis, pour 190.000 €, Pagero (Nathaniel), un poulain en pleine progression sous l’entraînement d’Henri-François Devin. Son avenir sera désormais sur les obstacles. Le deuxième prix de cette première journée revient à François (Muhtathir). Lui aussi a débuté en plat, avant de réaliser de bons débuts sur les obstacles.

Pour 210.000 €, il va découvrir les obstacles américains, par l’intermédiaire de Hubie de Burgh.

Les grands indicateurs - Jour 1
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. * (évol.)
2018 183 163 (89,07 %) 23.520 € (- 0,30 %) 10.000 € (+ 17,64 %) 3.833.800 € (- 9,21 %)
2017 209 179 (85,65 %) 23.591 € 8.500 € 4.222.700 €
* Hors amiable

LE TOP DES VENDEURS
Jour 1
# Vendeurs Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Guy Cherel 29 27.052 € 784.500 €
2 François Nicolle 5 83.000 € 415.000 €
3 Wertheimer & Frère 8 37.375 € 299.000 €
4 Dominique Bressou 3 90.667 € 272.000 €
5 Markus Klug 1 265.000 € 265.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
Jour 1
# Acheteurs Achetés Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Guy Petit 9 54.167 € 487.500 €
2 Horse Racing Advisory 3 161.000 € 483.000 €
3 T.J. Bloodstock 7 52.857 € 370.000 €
4 De Burgh Equine Ltd 1 210.000 € 210.000 €
5 NBB Racing 7 22.286 € 156.000 €

LES TOP-LOTS - Jour 1

Lot              Nom                            Origines                                         Prix

160             Valajani                      Jukebox Jury & Ventiane              265.000 €

                   Acheteur : Horse Racing Advisory

                   Vendeur : Markus Klug

224             François                      Muhtathir & Four Green               210.000 €

                   Acheteur : De Burgh Equine

                   Vendeur : François Nicolle

152             Pagero                        Nathaniel & Pagera                       190.000 €

                   Acheteur : Horse Racing Advisory

                   Vendeur : Henri-François Devin

190             Cat Tiger                    Diamond Boy & Miss Canon        180.000 €

                   Acheteur : Guy Petit

                   Vendeur : Dominique Bressou

128             Act of God                 Camelot & Adja                            105.000 €

                   Acheteur : TJ Bloodstock

                   Vendeur : André Fabre

145             Vadavar                      Redoute’s Choice & Vadapolina  95.000 €

                   Acheteur : Chen Hongwei

                   Vendeur : Aga Khan Studs

209             Dogon                        Intello & Poppets Sweetlove         90.000 €

                   Acheteur : TJ Bloodstock

                   Vendeur : François Nicolle

179             Enzo d’Airy               Anzillero & Panzara d’Airy           80.000 €

                   Acheteur : Guy Petit

                   Vendeur : Dominique Bressou

96               Frankelio                    Frankel & Restiadargent               75.000 €

                   Acheteur : TJ Bloodstock

                   Vendeur : Dominique Bressou

158             Milk Man                    Kitten’s Joy & Meteor Miracle      70.000 €

                   Acheteur : Tried and True Bloodstock

                   Vendeur : Wertheimer & Frère

187             Royale Pagaille           Blue Brésil & Royale Cazoumaille         70.000 €

                   Acheteur : Guy Petit

                   Vendeur : François Nicolle

LES FAITS MARQUANTS

J.P. MCMANUS FAIT SON MARCHÉ

#160         VALAJANI (M3) Jukebox Jury & Ventiane, par Konigstiger         265.000 €

                 Acheteur : Horse Racing Advisory

                 Vendeur : Markus Klug

                 Éleveur : Gunther Barth

C’est au terme d’une longue bataille face à Harold Kirk qu’Hubert Barbe (Horse Racing Advisory) et Charlie Swan ont eu le dernier mot, à 265.000 €, pour le lot 160. Cette wild card, issue de l’effectif de Markus Klug, présente le profil idéal pour passer sur les obstacles. Troisième du Grosser Preis der MHWK - Hoppegartener Steherpreis (L, 2.600m), au mois d’août, en Allemagne, Valajani (Jukebox Jury) s’est ensuite classé deuxième du St Leger italien (Gr3) sur la même distance. Plus tôt dans l’année, il a terminé deuxième d’Alounak (Camelot), lui-même futur deuxième du Prix Greffulhe (Gr2) de Study of Man (Deep Impact). Son père, Jukebox Jury (Montjeu), a débuté sa carrière en Allemagne au Gestüt Etzean avant de devenir étalon d’obstacle en Irlande chez Burgage Stud. Et pour cause, dans ses premières générations, on trouve plusieurs bons sauteurs, comme Farclas, lauréat du JCB Triumph Hurdle (Gr1) à Cheltenham. Le croisement d’un fils de Montjeu (Sadler’s Wells) sur une fille de Königstiger (Tiger Hill) a donné récemment Wonderment (Camelot), lauréate du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) 2018. La mère de Valajani a donné deux autres gagnants, mais elle était surtout la sœur de trois black types dont Vanjura (Areion), gagnant de onze courses dont le Premio Ribot et le Diana Trial (Grs2). Hubert Barbe nous a expliqué : « C’est un cheval que nous suivons depuis longtemps. Nous sommes allés le voir en Allemagne. Et c’est finalement une bonne solution que de pouvoir l’acheter sur le ring. Il est dur, avec de la tenue et coche toutes les cases pour aller sur les haies sous la casaque de J.P. McManus. »

#152         PAGERO (H3) Nathaniel & Pagera, par Gentlewave            190.000 €

                 Acheteur : Horse Racing Advisory

                 Vendeur : Henri-François Devin

                 Éleveur : Guy Pariente

L’ombre de J.P. McManus planait sur cette vente d’automne. Hubert Barbe (Horse Racing Advisory) et Charlie Swan ont signé le bon à 190.000 € pour Pagero (Nathaniel). Pris en 39,5 de valeur, ce dernier reste sur une cinquième place dans une Listed après avoir remporté une Classe 2 à Deauville sur 2.000m, sous l’entraînement d’Henri-François Devin. Le père de ce lot 152, Nathaniel (Galileo), est connu pour produire de très bonnes femelles en plat (Enable et les autres). Même si peu de produits de l’étalon de Newsells ont été vus sur les obstacles, il compte déjà six gagnants. Néanmoins, un de ses produits, Amschel, après trois succès, a été revendu 155.000 £ à Doncaster pour aller sur les obstacles américains. La mère de Pagero, Pagera, fut certainement le meilleur produit de Gentlewave (Monsun) en plat. Lauréate de Gr3 en Allemagne, elle s’est aussi classée deuxième des E.P. Taylor Stakes (Gr1). À ce jour, Pagero est son seul produit vu en piste. On retrouve cinq black types en plat sous la deuxième mère, dont Pakora (Gentlewave), deuxième du Prix Caravelle et du Derby du Languedoc (Ls) avant de gagner une Listed sur les haies de Galway sous la férule de Willie Mullins. Hubert Barbe nous a expliqué : « C’est un joli cheval, séduisant, il continue de progresser lors de ses dernières sorties en plat. Il s’est vendu, ce qui montre qu’il s’agit d’une vente saine, avec plusieurs acheteurs. »

FRANÇOIS GOES TO AMERICA

#224         FRANÇOIS (H3) Muhtathir & Four Green, par Green Tune         210.000 €

                 Acheteur : De Burgh Equine

                 Vendeur : François Nicolle

                 Éleveur : Gestut zur Kuste Ag & Riviera Equina

Non, François Nicolle, ne part pas en Amérique. Mais le cheval éponyme et qui a gagné sur les haies de Lyon Parilly sous son entraînement va prendre l’avion. Pour 210.000 €, il va découvrir les obstacles américains et Hubie de Burgh nous a dit : « Je l’ai acheté pour un client américain, qui vient du plat et qui se diversifie vers l’obstacle. Le cheval va partir aux États-Unis. Il a un bon changement de vitesse. Il n’est pas lourd et doit posséder une bonne marge de progression. » François (Muhtathir) a débuté sa carrière en plat, alors qu’il était entraîné par un autre François (Rohaut). Il a d’ailleurs gagné un handicap en étant pris en valeur 37,5 à Saint-Cloud, avant de passer sur les obstacles avec succès. Si son père, Muhtathir (Elmaamul), est une valeur sûre pour produire des sauteurs, sa mère a donné deux black types en plat, avec Capitaine Courage (Bering), gagnant du Prix Tantième (L), et Neuquen (Rock of Gibraltar), troisième du Prix de la Cochère (L). Il s’agit de la très bonne famille de Vallée Dansante (Solemia, The Gurkha, Silasol…).

DAVID MAXWELL S’OFFRE CAT TIGER

#190         CAT TIGER (H4) Diamond Boy & Miss Canon, par Cadoudal      180.000 €

                 Acheteur : Guy Petit

                 Vendeur : Dominique Bressou

                 Éleveurs : Jean-Charles Haimet & Haras de la Croix Sonnet

David Maxwell, que l’on a pu voir en selle dans le Gras Savoye Hipcover Prix Maréchal Foch, est un gentleman rider. Il s’est offert Cat Tiger (Diamond Boy). Gagnant du Prix The Fellow (Gr3), quatrième du Prix Maurice Gillois (Gr1), ce pensionnaire de Dominique Bressou s’est aussi classé troisième des Prix Orcada et La Périchole (Grs3) sous les couleurs de la famille Papot. Guy Petit nous a expliqué après avoir signé le bon à 180.000 € : « Le cheval va être entraîné par Paul Nicholls. Je l’ai acheté pour le compte de David Mawxell. Il va certainement courir le Prix Morgex (Gr3) ce dimanche. » Sous la deuxième mère, on retrouve Vision d'État (Chichicastenango) – Prix du Jockey Club, Prince of Wales’s Stakes, Hong Kong Cup & Prix Ganay (Gr1) – qui s’est révélé un très bon étalon d’obstacle avant de disparaître prématurément. Cette famille a donné d’autre bons sauteurs comme Kada Rique (Prix d'Iéna, Dawn Run & de Chambly, L)…

ACT OF GOD CHEZ EDWARD O'GRADY

#128         ACT OF GOD (M3) Camelot & Adja, par Rock of Gibraltar         105.000 €

                 Acheteur : T.J. Bloodstock

                 Vendeur : André Fabre

                 Éleveur : Dayton Investments

Toby Jones a été très actif lors de cette première journée, et pour 105.000 €, il a eu le dernier mot pour Act of God (Camelot), en provenance de l’effectif d’André Fabre. Le courtier nous a expliqué : « C’est un très beau cheval, car il a montré de la qualité [il est monté jusqu’en 39 de valeur, ndlr] mais sans gagner en six sorties, ce qui lui ouvre beaucoup de possibilités, en plat comme sur les obstacles. Il va rejoindre l’effectif Edward O'Grady. » En plat, Act of God s’est classé troisième de maiden à Maisons-Laffitte et troisième de Classe 2, derrière Pagero (Nathaniel), lequel est passé sur ce ring quelques numéros plus tard. Si Camelot (Montjeu) n’a pour l’instant rien d’un étalon d’obstacle, étant un des jeunes sires classiques les plus en vue en Europe, en bon fils de Montjeu (comme Walk in the Park, Jukebox Jury, Montmartr…), tout pousse à croire qu’il est aussi capable de produire des sauteurs. C’est d’ailleurs le pari qu’ont fait plusieurs éleveurs français (Thierry Cyprès, Patrick Boiteau…) en lui envoyant des juments. La mère de ce lot 128 a aussi produit Amboseli (Medaglia d’Oro), placé de Gr2 aux États-Unis. Il s’agit de la grande famille des "A" de l’élevage Wildenstein dont sont issus de nombreux chevaux de Gr1 en plat (Angara, Arcangues, Aquarelliste, Artiste Royal)…

LE PREMIER ACHAT FRANÇAIS DE JOANNA WONG

#145         VADAVAR (M3) Redoute’s Choice & Vadapolina, par Trempolino          95.000 €

                 Acheteur : Chen Hongwei

                 Vendeur : Aga Khan Studs

                 Éleveur : Aga Khan Studs

Pour la première fois, Joanna Wong, agissant pour Chen Hongwei, a acheté à Arqana. Après avoir signé le bon à 95.000 €, elle nous a expliqué : « C’est mon premier achat ici. Il s’agit d’un bon prix pour un produit de Redoute’s Choice (Danehill). C'est un cheval en pleine progression qui reste sur deux victoires. Nous l’avons acheté pour un client chinois. Mais je ne sais pas quel sera son avenir. » Auteur de débuts victorieux à Chantilly, le mois dernier, Vadavar (Redoute's Choice) est resté invaincu à l'issue du Prix Fiterari (Classe 2). Délicat, il était entraîné par Alain de Royer Dupré, qui le tient en estime. C’est un fils de l'excellente Vadapolina (Trempolino), gagnante des Prix Cléopâtre et de Psyché (Grs3). C'est le frère de Veda (Dansili), deuxième de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) et du Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Vadavar est aussi le neveu de Vadawina (Unfuwain), lauréate des Prix Saint-Alary (Gr1) et Cléopâtre, et de Vazira (Sea the Stars), lauréate des Prix Saint-Alary et Vanteaux (Gr3). C'est la souche de Valixir (Trempolino), lauréat des Queen Anne Stakes, du Prix d'Ispahan et troisième du Prix du Jockey Club (Grs1), et de Célèbre Vadala (Peintre Célèbre), gagnante de Listed et mère de l'étalon Vadamos (Monsun), vainqueur des Prix du Moulin de Longchamp et Jacques Le Marois (Grs1).

DOGON PART CHEZ PAUL NICHOLLS

#209         DOGON (H3) Intello & Poppet’s Sweetlove, par Foxhound  95.000 €

                 Acheteur : T.J. Bloodstock

                 Vendeur : François Nicolle

                 Éleveur : Whatton Manor Stud

S’il n’est pas né pour sauter, Dogon (Intello) a montré une réelle aptitude sous l’entraînement de François Nicolle et a tapé dans l’œil de Toby Jones qui a dû aller jusqu’à 95.000 € pour l’obtenir. Le courtier nous a expliqué : « Il va être le premier cheval de Middleham Park Racing à l’entraînement chez Paul Nicholls. C’est un bon sauteur qui vient de faire impression pour ses débuts sur le steeple-chase à Fontainebleau. Il n’est pas immense, mais il est doué. Le cheval est toujours novice en haie, avec un rating intéressant et cela lui ouvre beaucoup de portes. Forcément son pedigree n’est pas, à première vue, celui d’un sauteur, mais les rares Intello qui ont couru en obstacle ont montré de la qualité. » Dogon reste sur un succès dans le Prix Henry Maze-Sencier, sa première sortie sur les gros obstacles. En haies, il n'avait jamais terminé plus loin que troisième, mais il était souvent tombé sur de bons éléments comme Polirico ** (Cokoriko), Feu Follet ** (Kapgarde) et Fidèle au Poste ** (Saint des Saints). Acheté 40.000 Gns par Jean-Claude Rouget, lors de la vente d'octobre de Tattersalls 2016, il n'a jamais couru en plat. C’est le frère de Patentar (Teofilo), deuxième de Gr2 à Santa Anita, et surtout le neveu du champion sprinter hongrois Overdose (Starborough), quadruple gagnant de Groupe et vainqueur d'un Qatar Prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr1) qui a compté pour du beurre.

ENZO D'AIRY ET ROYALE PAGAILLE CHEZ VENETIA WILLIAMS

#179         ENZO D'AIRY (H4) Anzillero & Panzara d’Airy, par Cadoubel    80.000 €

                 Acheteur : Guy Petit

                 Vendeur : Dominique Bressou

                 Éleveur : Claude-Yves Pelsy

Venetia Williams a connu une belle réussite avec les "FR" et elle continue à se fournir en France par l’intermédiaire de Guy Petit. Moyennant 80.000 €, Enzo d’Airy (Anzillero) va rejoindre son effectif. À ce jour il était entraîné par Dominique Bressou pour le compte de son éleveur, Claude-Yves Pelsy. Le cheval est en progression et reste sur une troisième place dans le Prix Oeneas sur les haies d’Auteuil. C’est un fils du regretté Anzillero (Law Society). Sa mère, Panzara d’Airy (Cadoubel), a gagné le Prix Ferdinand Riant à Auteuil et elle a donné un autre gagnant, Dastary d'Airy (Astarabad), lauréat du Prix Buveurs d'Air à Clairefontaine.

#187         ROYALE PAGAILLE (H4) Blue Brésil & Royale Cazoumaille, par Villez           70.000 €

                 Acheteur : Guy Petit

                 Vendeur : François Nicolle

                 Éleveur : Philippe Mace

Depuis son exportation, les produits de Blue Brésil (Smadoun) ne cessent de se distinguer sur les obstacles français et Royale Pagaille est l’un d’entre eux. Entraîné par François Nicolle pour la casaque Papot, il reste sur une deuxième place dans le Prix Triquerville (L), sur les gros obstacles d’Auteuil. Son pedigree est celui d’un vrai sauteur. Sa mère, Royale Cazoumaille (Villez), a notamment remporté le Prix Count Schomberg (L) avant de terminer deuxième du Prix Juigné (Gr3), mais aussi quatrième du Grand Prix d’Automne (Gr1) et du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Elle a déjà produit le bon Royal Astarania (Astarabad), gagnant du Prix Murat (Gr2).

MICKY HAMMOND DÉCROCHE FRANKELIO

#96           FRANKELIO (M3) Frankel & Restiadargent, par Kendargent      75.000 €

                 Acheteur : T.J. Bloodstock

                 Vendeur : Pascal Bary

                 Éleveur : Guy Pariente

Frankelio (Frankel) reste sur une proche troisième place dans le Prix Gay Mécène (Classe 1) à Saint-Cloud, après avoir remporté son maiden à Compiègne. Toby Jones a signé le bon à 75.000 € et le cheval va rejoindre l’effectif de Micky Hammond. C’est un produit de Restiadargent (Kendargent), laquelle a remporté le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) ainsi que le Prix d’Arenberg (Gr3). Elle s’est aussi classée très proche troisième des championnes Black Caviar (Bel Esprit) et Moonlight Cloud (Invincible Spirit) dans une édition mémorable des Diamond Jubilee Stakes (Gr1).

MILK MAN POUR L’AUSTRALIE

#158         MILK MAN (M4) Kitten’s Joy & Meteor Miracle, par Twining     75.000 €

                 Acheteur : Tried and True Bloodstock

                 Vendeur : Wertheimer & Frère

                 Éleveur : Wertheimer & Frère

Milk Man (Frankel) a couru une fois à 2ans, sur la P.S.F., en décembre. L’année suivante, il a gagné son maiden sur 2.100m à Maisons-Laffitte. En 2018, il a gagné un handicap en valeur 45,5 avant de tenter sa chance, sans réussite, au niveau Listed. Le représentant australien de Tried and True Bloodstock a expliqué : « Il va rejoindre l’effectif de Matthew Smith, en Australie. C’est un cheval que je suis depuis une année. Après une longue absence, il est bien revenu et sera probablement l’un des premiers produits de Kitten’s Joy à courir en Australie. » Ce produit de Meteor Miracle (Twining), lauréate de Listed aux États-Unis, est le frère de Meteore (Pulpit), gagnant du La Jolla Handicap (Gr2).