Le haras de la Baie dévoile ses tarifs de saillies pour 2019

Élevage / 17.12.2018

Le haras de la Baie dévoile ses tarifs de saillies pour 2019

Avec Tiger Groom (Arazi) et Crillon (Saumarez), le haras de la Baie (50) dispose de deux étalons très confirmés, qui ont déjà donné plusieurs gagnants de Gr1. Son animateur, André-Jean Belloir nous expliqué ce lundi : « Comme l’an dernier, Crillon va faire la monte à 6.000 €. Et Tiger Groom reste à 3.000 €. Ce sont deux valeurs sûres, deux étalons dont on peut facilement savoir comment les croiser, pour un prix de saillie équivalent à celui de jeunes reproducteurs qui ont de leur côté tout à prouver. Nos étalons sont visibles sur simple demande et les éleveurs sont les bienvenus au haras de la Baie. »

Crillon et ses vedettes. « En 2018, Crillon a eu le bonheur d’être représenté par une vedette sur les obstacles anglo-irlandais, Buveur d’Air, mais également par un cheval qui s’est affirmé au fil des années comme un grand d’Auteuil, Alex de Larredya. L’étalon est âgé de 22ans et son prix de saillie permet de faire un tri parmi les juments qu’on lui confie, tout en le préservant car il va encore donner de très bons chevaux dans les années à venir. Sa réussite, il l’a forgée à la seule force de la qualité de sa production, lui qui n’a vraiment eu accès à des bonnes juments que sur le tard. Ses produits ne sont pas forcément précoces, mais ils sont à son image : tous bais et très durs. Buveur d’Air assure une belle publicité outre-Manche à tous les produits de Crillon qui voient le jour. » Outre Alex de Larredya (Grand Prix d’Automne, Gr1, deux fois) et Buveur d’Air (Champion Hurdle Challenge Trophy, Gr1, deux fois, Aintree Hurdle, Top Novices’ Hurdle, Christmas Hurdle & Fighting Fifth Hurdle, Grs1), Crillon a pu compter cette année sur Diamond Cauchois (Boyne Hurdle, Gr2), Deal Baie (deuxième du Grand Steeple-Chase de la Ville de Deauville, L) et Canardier (troisième du Colm Quinn Bmw Novice Hurdle, L).

Un quatrième gagnant de Groupe pour Tiger Groom. « Cette année, Tiger Groom a encore donné un lauréat de Groupe. Malgré une dizaine de victoires, sa production est plus discrète que lors des saisons précédentes car nous sommes au cœur de ses générations produites en Angleterre. Mais ceux conçus en France, après son retour, ne vont pas tarder à pointer leur nez. Il a un profil et un parcours similaires à Crillon : cheval dur, avec une jumenterie inégale en début de carrière mais qui sort des chevaux de Gr1. C’est la raison pour laquelle nous l’avons loué et nous n’hésitons pas à l’utiliser. » Après Teejay Flying (Prix Ferdinand Dufaure, Gr1), Ar Mad (Henry VIII Novices’ Chase, Gr1), et Azura du Kalon (Prix Bournosienne, Gr3), Tiger Groom s’est distingué en 2018 grâce à Arkalon (Premio Giulio Berlingieri, Gr2).