Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JEAN D’ARISTE (HAIES) - Duc de Méran fait parler la classe

Courses / 07.12.2018

PRIX JEAN D’ARISTE (HAIES) - Duc de Méran fait parler la classe

PAU, JEUDI

Doté d’une certaine classe de plat, Duc de Méran (Nathaniel) s’est imposé de bout en bout dans ce Prix Jean d’Ariste (Haies), faisant forte impression pour ses débuts en obstacle. Parti en tête, le représentant de Grégory Vayre, d’Hector de Lageneste et de la Scuderia Waldeck s’est montré très professionnel durant le parcours, franchissant tous les obstacles sans encombre. Il a suffi que son jockey, Kilian Dubourg, l’accompagne légèrement aux bras dans le tournant final, pour que Duc de Méran se détache nettement du reste du peloton. Ivory Citic (Elusive City) a été le seul à pouvoir faire galoper le fuyard, mais a dû s’avouer vaincu de trois longueurs. Il faut ensuite compter trente longueurs pour retrouver le troisième, Lateranito (Martaline), qui a très bien fini en dehors, alors qu’il était encore parmi les derniers dans l’ultime tournant.

Un poulain très lutteur. Lauréat de trois courses en plat, Duc de Méran avait été acheté 20.333 € par Hector de Lageneste à l’issue d’une course à réclamer, au mois de septembre. Copropriétaire et entraîneur du lauréat, ce dernier a déclaré au micro d’Equidia : « Nous l’avions vu courir en plat et il était assez impressionnant. Nous étions emballés, car il était très lutteur, très dur. Il démarrait de bonne heure et il allait jusqu’au bout. C’est cela qui nous a séduits ! Nous l’avons donc acheté, d’autant qu’il semblait avoir le profil pour courir à Pau. Il a toujours aimé sauter, et aujourd’hui, il a fait facilement la différence. »

Le frère d’un placé du Prix Hocquart. Élevé par le haras de Bourgeauville, Duc de Méran a été cédé 85.000 € à Mandore International Agency, lors des ventes de yearlings d’octobre, chez Arqana. C’est un fils de Nathaniel (Galileo), étalon à Newsells Park Stud, et de Bayourida (Slew O’Gold), gagnante du Prix Madame Jean Couturié (L) et deuxième des Prix de la Nonette (Gr3) et de la Seine (L). Duc de Méran est le frère de Telluride (Montjeu), vainqueur du Prix Vulcain (L) et deuxième du Prix Hocquart (Gr2), de Bee Charmer (Anabaa), placé de Gr3 aux États-Unis, et de Bella Ida (Hernando), troisième du Prix Belle de Nuit (L). Duc de Méran est aussi le frère de Belovodia (Galileo), laquelle a produit Miss Laa Di Da (Dr Fong) qui a fait l’arrivée de Gr3 à deux reprises outre-Atlantique.

La deuxième mère, Bellarida (Bellypha), a remporté les Prix de Royaumont (Gr3) et des Tuileries (L). Elle a donné In Clover (Inchinor), lauréate du Prix de Flore (Gr3) et mère de trois gagnants de Gr1 : We Are ** (Dansili), With You ** (Dansili), et Call the Wind (Frankel). Bellarida a aussi donné Bellona (Bering), gagnante du Prix Rose de Mai (L) et troisième du Prix Pénélope (Gr3), et Fumarelli (Trempolino), troisième du Prix Le Fabuleux (L).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

DUC DE MÉRAN (H3)

 

 

 

 

 

 

Seattle Slew

 

 

Slew O’Gold

 

 

 

 

Alluvial

 

Bayourida

 

 

 

 

 

Bellypha

 

 

Bellarida

 

 

 

 

Lerida