Carton plein pour Thomas Fourcy, Julien Augé et Al Shaqab Racing

International / 22.12.2018

Carton plein pour Thomas Fourcy, Julien Augé et Al Shaqab Racing

QATAR DERBY DES 3ANS (Gr3 PA)

La plus belle d’Amir Al Cham

Victorieux à Toulouse au mois de novembre dernier, Amir Al Cham (TM Fred Texas) effectuait son premier déplacement à Doha et a continué sur sa lancée, enlevant le Qatar Derby (Gr3 PA) des 3ans sous la selle de Julien Augé. Il décroche sa première victoire de Groupe PA et permet à son entraîneur, Thomas Fourcy, de signer un quatrième succès en cinq ans dans cette épreuve pour le compte de l’écurie Al Shaqab Racing.

https://youtu.be/WlQdMYKDoGk

La course a été animée par la seule pouliche de l’épreuve, Tabouk (General), munie d’œillères pour la première fois. Amir Al Cham a attendu au milieu du peloton, avant de progresser à l’approche du tournant final et de venir sur la ligne des premiers à l’entrée de la ligne droite. À la lutte, Amir Al Cham a placé un coup de reins décisif pour s’imposer plaisamment. Daloob (TM Fred Texas), ancien pensionnaire de Thomas Fourcy et désormais sous la responsabilité d’Alban de Mieulle, prend la deuxième place. Il venait de faire des débuts victorieux au Qatar, sur plus long. Ajs Moaddie (Af Albahar) complète l’arrivée.

Une chasse gardée de Thomas Fourcy. Amir Al Cham succède au palmarès à Ateej (Af Albahar) (2016), Aba’ath (Amer)) (2015) et Mister Ginoux (Amer) (2014). Thomas Fourcy a déclaré : « Amir Al Cham n’est pas bien sorti des boîtes, mais Julien (Augé) a été inspiré. Il l’a décalé de bonne heure et il a un peu fait le forcing en dehors. C’est un cheval qui a un peu de classe. Il est lutteur, a de l’action et est allé jusqu’au bout. Dans la ligne droite, il s’est toutefois montré encore un peu tendre, un peu immature. Il a progressé, je pense. »

La famille de Saklawi Jardane. Amir Al Cham a été élevé par Hassan Mousli et Nadia Mousalli. Son père, TM Fred Texas (Burning Sand), officie au haras de Thouars et a déjà produit Marid, double vainqueur de Groupe 1 PA et meilleur poulain français cette saison. Amir Al Cham est le seul produit enregistré en France d’Al Yakout (Al Saoudi). La deuxième mère, Nasma Al Chame (Kesberoy) est la propre sœur de Saklawi Jadrane, lauréat de huit courses dont le Prix du Président des Émirats Arabes Unis (Gr1 PA), la Coupe d’Al Asayl (Gr1 PA) et la Coupe d’Europe et des Émirats Arabes Unis (Gr1 PA). Il s’agit aussi de la proche famille d’Al Saklawiya (Al Sakbe) deuxième du Qatar Total Arabian Trophy Juments (Gr1 PA). C’est la ligne maternelle de Djoura (Ourour), génitrice de l’étalon Djouras Tu (Manguier).

AMIR AL CHAM (H3)

Tm Fred Texas

Burning Sand

San Lou Romirz

Du Smaragda

Queen Kong

Kong

Sahara Croixnoire

Al Yakout

Al Saoudi

Nuits St Georges

Fatzica

Nasma Al Chame

Kesberoy

Djeiran

DOHA (QA), DIMANCHE

QATAR DERBY 4ANS (Gr2 PA)

La démonstration de Rijm

Victorieux quelques minutes plus tôt du Derby des 3ans, le duo Julien Augé-Thomas Fourcy a encore frappé, cette fois dans le Qatar Derby des 4ans (Gr2 PA), sur la distance de 2.000m. Mal parti, manquant de faire tomber son jockey après quelques mètres de course, Rijm (Azadi) a dû patienter à l’arrière-garde avant de faire un drôle d’effort dans la ligne d’en face et de laisser sur place l’opposition dans la ligne droite finale. Rijm remporte son deuxième Groupe PA d’affilée, lui qui restait sur un succès toulousain dans le French Arabian Breeders’Classic – Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr1 PA).

Baker de Saularie (Kerbella) a animé l’épreuve, précédant Al Naama (Majd Al Arab), suivie par Meelad (Azadi) sur son extérieur. Rijm a évolué l’arrière-garde, dans le sillage de Rajeh (Jaafer Asf). Julien Augé a alors pris la décision d’avancer dans la ligne d’en face. Ayant beaucoup de gaz, il est venu en épaisseur dans le tournant final. Rapidement hors de portée, Rijm s’impose avec autorité. Rajeh a décroché la deuxième place, devant Easter de Faust (Mahabb), la tenante du titre.

Une belle fin d’année pour Al Shaqab et le cheikh Joaan. Thomas Fourcy a déclaré : « Rijm a un peu trébuché à l’approche du premier tournant. Il a failli éjecter son jockey, se retrouvant dernier. Il s’est ensuite gentiment rapproché, en ayant du gaz. C’est un petit cheval qui marche beaucoup au moral. J’avais un peu peur du terrain pour lui aujourd’hui, mais cela ne l’a pas dérangé du tout. Il a un gros changement de vitesse quand il est bien et il l’a fait voir aujourd’hui. » Élevé par le cheikh Joaan bin Hamad Al Thani, qui était présent sur place, Rijm a fait honneur à son propriétaire. Thomas Fourcy précise : « C’est encore plus agréable quand il est là et que ses chevaux gagnent. Il est d’ailleurs premier et second du Derby des 3ans (Amir Al Cham et Daloob). J’ai la chance d’avoir Al Shaqab qui me fait confiance et ce n’est pas donné à tout le monde de gagner les deux Derbys. J’avais gardé Amir Al Cham et Rijm pour ces deux courses-là et je ne me suis pas trompé. Toute l’équipe est contente. On finit l’année en beauté pour Al Shaqab et cela remotive tout le monde pour l’an prochain. »

https://youtu.be/S1UqIb3BU2c

Un frère du bon Al Mujahaz. Rijm est un produit de Kerjam (Dormane), une jument élevée par Jean-Marc de Watrigant. Cette dernière a remporté le Prix du Président des Émirats Arabes Unis à Deauville, avant de s’affirmer au haras, produisant notamment Al Mujahaz (Hafid du Bac), lauréat de dix courses dont le Sheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani Trophy (Gr1 PA) et la H.H. The Heir Apparent Sword (Gr1 PA). Kerjam est une propre sœur de Karel, lauréat du Prix du Sultanat d’Oman à Toulouse. La deuxième mère, Kera (Kesberoy) – avec un seul "r" – est une propre sœur de Kerra, lauréate de treize courses dont la Coupe d’Europe du Cheval Arabe, le Prix Dragon – à deux reprises –, les Dubai International Stakes de Kempton et l’International Arabian Cup Distaff, sur l’hippodrome de Delaware Park. Elle a ensuite donné naissance à Lwsail (Amer), deuxième du French Arabian Breeders’ ChallengeSprint (Gr. II PA), un peu plus tôt au cours de la réunion. Cette famille maternelle remonte à Nevadour (Ourour), une des juments de base de l’élevage français.

RIJM (M4)

Azadi

Darike

Dormane

Malika Fontenay

Fatzica

Fatzour

Scindian Mystique

Kerjam

Dormane

Manganate

Mandore

Kera

Kesberoy

Praline Du Cassou

DOHA (QA), SAMEDI

QATAR DERBY (Gr1 local)

Mr Satchmo, à une tête de l’exploit

On y a cru. Après avoir fait les extérieurs, Mr Satchmo (Mr Sidney) semblait en route pour la victoire dans le Qatar Derby (Gr1 local, 2.000m). Mais l’énergie dépensée en début de parcours lui a peut-être fait défaut. En effet, dans la phase finale, mètre après mètre, Full Moon (Declaration of War) a comblé son retard pour finalement venir coiffer le pensionnaire d’Antoine de Watrigant sur le poteau. Deux foulées avant, Mr Satchmo avait encore le meilleur. Cependant, au passage de la ligne d’arrivée, le français avait une tête de retard. Entraîné par Deborah Amanda Clare Mountain pour le compte d’Abdullah Hassan Ali Abdulmalik, Full Moon courait pour la deuxième fois au Qatar ce samedi. Il restait sur une septième place sur cet hippodrome, mais dans une épreuve courue sur le mile. Full Moon courait pour la quatorzième fois. C’est sous l’entraînement d’Aidan O’Brien qu’il a effectué ses douze autres sorties de la saison. Lauréat d’un handicap au Curragh, il abordait pour la première fois la distance de 2.000m.

https://youtu.be/Px2I5YZglEE