Battle of Marengo, un étalon polyvalent au haras des Granges

Élevage / 25.01.2019

Battle of Marengo, un étalon polyvalent au haras des Granges

Toisé 1,65m et doté d’un très beau modèle, Battle of Marengo représente le type même de l’étalon polyvalent, lauréat de Groupe à 2ans et gagnant sur 2.400m l’année suivante. Ce fils de Galileo va officier au haras des Granges alors que ses premiers produits irlandais vont prendre 3ans.

Par Adrien Cugnasse

Battle of Marengo (Galileo) a été, en 2012, l’un des meilleurs 2ans de Ballydoyle, âge auquel il a remporté trois de ses quatre sorties. Lors de sa deuxième sortie, il a gagné son maiden de 11 longueurs. Il a ensuite battu le bon Trading Leather (Derby d’Irlande, Gr1) dans les Breeders’ Cup Juvenile Turf Trial Stakes (Listed, 1.600m). Trading Leather a remporté ses deux sorties suivantes, dont les Autumn Stakes (Gr3), à Newmaket. Pour clore sa première saison de compétition, Battle of Marengo s’est imposé de trois longueurs dans les Juddmonte Beresford Stakes (Gr2), sur 1.600m en terrain lourd, en battant notamment Probably (Dubai Duty Free Full of Surprises Railway Stakes, Gr2), lauréat de Groupe quelques semaines auparavant. Le podium des Beresford Stakes a vu passer de nombreux futurs étalons, à l’image de Sea the Stars (Cape Cross), Azamour (Night Shift) ou El Prado (Sadler’s Wells).

La confirmation à 3ans. Comme pouvait le laisser espérer son programme à 2ans, Battle of Marengo a suivi la voie classique menant au Derby l’année suivante. À 3ans, pour sa rentrée, il a enlevé les Ballysax Stakes (Gr3, 2.000m) puis les Derby Trial Stakes (Gr2, 2.000m), devant Loch Garman (Criterium International, Gr1). Sur un parcours reconnu pour sa difficulté, Battle of Marengo s’est classé quatrième du Derby d’Epsom (Gr1, 2.400m). Que demande-t-on à un Classique ? La réponse est simple : fabriquer des étalons. Et l’édition 2013 du Derby nous donne des signes positifs de ce point de vue. Trois jeunes sires issus de cette édition ont eu leur première production en piste en 2018. Le lauréat, Ruler of the World (Galileo) a vu sa première saison de monte tronquée par un coup de pied. Avec seulement 19 partants, il a néanmoins réussi à produire une gagnante de Gr1. Il s’agit d’Iridessa (bet365 Fillies’ Mile Stakes, Gr1). Cette pensionnaire de Joseph O’Brien est un espoir classique pour cette année. Le Derby 2013 fut aussi le théâtre de la première défaite du champion Dawn Approach (New Approach). Ce dernier est déjà le père de Madhmoon (KPMG Champions Golden Fleece Stakes, Gr2), Musis Amica (deuxième du Prix de Diane Longines, Gr1) et Mary Tudor (troisième des Darley Irish Oaks, Gr1). Pour sa dernière sortie à 3ans, Battle of Marengo s’est classé deuxième des King Edward VII Stakes (Gr2), prouvant ainsi qu’il tenait la distance de 2.400m, puisqu’il a été battu seulement par Hillstar (Pattison Canadian International Stakes, Gr1), mais a devancé Contributer (Liverpool City Chipping Norton Stakes et Ranvet Rawson Stakes, Grs1).

Déjà père d’un black type. Battle of Marengo a démarré sa carrière d’étalon en Irlande, à Ballyhane. Ses premiers produits avaient 2ans en 2018 et il compte déjà sept lauréats individuels, dont quatre outre-Manche. Critical Data (Battle of Marengo) a couru pas moins de dix fois à 2ans, remportant notamment deux courses sur 1.400m. Lady Marengo (Battle of Marengo) a gagné une course sur 1.100m en Irlande. Battle of Marengo a aussi donné trois gagnants en Italie, dont Bridge Battlango (Battle of Marengo), deuxième du Premio Alessandro Perrone (L).

Galileo, ce père de père. On a tout dit, tout lu et tout écrit sur Galileo (Sadler’s Wells). Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 468 black types, plus de 60 fils au haras, 14,44 % de gagnants de Groupe par partants en 2018 (le meilleur étalon européen selon ce critère)… Le chef de race de Coolmore a produit des champions à 2ans comme de grands chevaux de tenue. Ses produits vont dans tous les terrains et durent. Le 16 septembre, il a égalé son père, Sadler’s Wells (Northern Dancer), selon le nombre de gagnants de Gr1 (73 à ce jour). Galileo restera donc comme l’étalon qui a donné le plus de lauréats à ce niveau de l’histoire des courses. À ce jour, au moins sept fils de Galileo en activité ont produit un ou des gagnants au niveau Gr1 en plat (Frankel, Intello, Nathaniel, New Approach, Ruler of World, Sixties Icon et Teofilo).

Une famille vivante, avec de la vitesse. Battle of Marengo est un fils d’Anna Karenina (Green Desert), gagnante de Listed. Outre Battle of Marengo, Anna Karenina a donné deux autres black types, dont Perhaps (Galileo), deuxième des Debutante Stakes (Gr2, 1.400m) et des Silver Flash Stakes (Gr3, 1.400m). Pas moins de cinq produits de la deuxième mère ont décroché du caractère gras, dont Windsor Palace (Danehill Dancer), lauréat des Mooresbridge Stakes (Gr3) et troisième de la Tattersalls Gold Cup (Gr1).

BATTLE OF MARENGO

Galileo & Anna Karenina, par Green Desert

Derrinstown Stud Derby Trial Stakes (Gr2)

Juddmonte Beresford Stakes (Gr2)

Stationné au haras des Granges (32)

2.500 € H.T. (LF) 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Galileo

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Allegretta

BATTLE OF MARENGO (M9)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Anna Karenina

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Simaat

 

 

 

 

Satiety