Des champions prêts à faire parler la poudre pour Magalen Bryant

Courses / 18.01.2019

Des champions prêts à faire parler la poudre pour Magalen Bryant

Des champions prêts à faire parler la poudre pour Magalen Bryant

Magalen Bryant a de sérieux espoirs pour terminer en beauté le meeting de Pau, avant d’attaquer ceux d’Auteuil et Compiègne sur le bon pied. À 48 heures du Grand Prix, nous avons demandé des nouvelles de l’un de ses champions, le roi du Pont-Long, Forthing (Barastraight), à David Powell, représentant de la propriétaire-éleveur américaine.

Forthing est très bien. Forthing n’a quasiment jamais déçu à Pau. Il y a gagné le Grand Prix 2017 et le Prix Antoine de Palaminy (L) 2015. L’année dernière, il avait été gêné et s’était dérobé dans le Grand Prix. Durant le meeting 2018/2019, il a survolé le Prix du Comte de Saint Cricq sur les haies et vient de se balader dans le Prix Renaud du Vivier (L). Il s’annonce comme le grand favori du Grand Prix 2019 pour offrir une première victoire à son nouvel entraîneur David Cottin. Au sujet de Forthing, David Powell nous a dit : « Nous avons choisi de mettre Forthing chez David [Cottin, ndlr], car nous pensons que ce dernier est très bon. David monte le cheval tous les soirs pour lui faire faire le tour du centre d’entraînement de Pau. Quand Forthing ne se fait pas jeter, il est redoutable à Pau. Actuellement, il est très, très bien. »

Milord Thomas va attendre Auteuil. Le champion Milord Thomas (Kapgarde) avait fait un essai à Pau, dans le Prix Renaud du Vivier. Il a cependant dû être arrêté après s’être pris Amirande (Astarabad) dans les jambes, à la douve. La piste paloise ne lui a pas convenu et il ne recourra pas à Pau. « Milord Thomas est très, très bien. Il est souple et va maintenant préparer Auteuil»

Laterana vers le Camille Duboscq. Invaincue en deux sorties à Pau, Laterana (Saint des Saints) n’a plus le choix des engagements. Elle peut courir soit le Prix Camille Duboscq (L), soit les Groupes, soit les courses à conditions avec beaucoup de poids à Auteuil. « Elle n’a pas de courses à courir à Auteuil. Au départ, nous pensions aller directement là-bas, mais il n’y a pas d’options. Si la piste est suffisamment assouplie, elle devrait participer au Prix Camille Duboscq. »

Uroquois en forme en vue du Grand Cross. Uroquois (Passing Sale) a gagné ses deux sorties de l’hiver sur le cross palois et il faudra compter avec lui pour défendre son titre dans le Grand Cross (L). « Uroquois est vraiment très bien et va aller sur le Grand Cross»

Blue Dragon pourrait faire sa rentrée dans le Prix Jean Doumen. Absent depuis qu’il a été arrêté dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2017, le champion Blue Dragon (Califet) pourrait faire son retour à la compétition au début du mois de mars à Auteuil. Il ferait alors ses débuts sous l’entraînement de David Cottin, dont il a été la dernière monte comme jockey. « Blue Dragon est très bien. Nous irons d’abord au plus facile avant de monter les marches si tout va bien. Il pourrait rentrer dans le Prix Jean Doumen (3/03). »

L’heure des débuts à Auteuil approche pour Fabulous Dragoness. Invaincue en quatre sorties, et gagnante du Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS), la petite sœur de Blue Dragon, Fabulous Dragoness (Poliglote) devrait bientôt débuter en obstacle. « Elle pourrait courir soit le Prix Marise (26/02) soit le Prix de l’Yonne (09/03). » Rappelons que Blue Dragon avait gagné le Prix de l’Yonne pour ses débuts en obstacle après avoir lui aussi gagné le Jacques de Vienne, à l’image de la protégée de Yannick Fouin.