Étalons de première production : No Nay Never à la photo avec Charm Spirit

Élevage / 06.01.2019

Étalons de première production : No Nay Never à la photo avec Charm Spirit

No Nay Never (Scat Daddy) n’a pas enregistré de gagnants depuis le succès en Italie de sa fille Nonna Grazia (déjà placée black type). Cette dernière avait ouvert son palmarès le 30 novembre. Malgré cela, l’étalon de Coolmore a tout de même réussi à conserver son titre de champion first crop sire. Il a terminé la saison avec vingt-neuf gagnants en Europe, soit un de plus que Charm Spirit (Invincible Spirit), qui a eu la chance d’égaliser le score à Lingfield le 29 décembre. Bungle Inthejungle (Exceed and Excel) se classe troisième avec vingt-sept gagnants. Parmi les huit étalons qui comptent vingt gagnants ou plus, on retrouve deux étalons ayant officié en France en 2015.

Olympic Glory & Anodin, quelle réussite ! Dans le classement européen, Olympic Glory (Choisir) figure en septième position avec vingt et un gagnants, alors qu’Anodin (Anabaa) en a vingt. En France, les places s’inversent. L’étalon qui officie au haras du Quesnay devance son rival (treize à douze). Toronado (High Chaparral), qui a rejoint Olympic Glory au haras de Bouquetot après trois saisons en Angleterre, a donné sept gagnants en France et vingt-quatre en Europe.

Cinq gagnants black type pour Kingman. No Nay Never a également dominé le classement par les gains avec 1,1 million d’euros, presque le double du deuxième qui est encore Charm Spirit. Le classement par gagnants black type enregistre un dead-heat entre No Nay Never et Kingman (Invincible Spirit) qui en ont chacun cinq. Parmi les étalons de première production, neuf ont donné un lauréat de Groupe, ce qui est un excellent score.