GRANDE COURSE DE HAIES DE CAGNES (L) - La plus belle de Côte d’Azur

Courses / 06.01.2019

GRANDE COURSE DE HAIES DE CAGNES (L) - La plus belle de Côte d’Azur

CAGNES-SUR-MER, DIMANCHE

Jument tardive, Côte d’Azur (Poliglote) a signé la plus belle performance de sa carrière à l’âge de 7ans en gagnant la Grande Course de Haies de Cagnes (L). Lauréate d’un gros handicap durant le meeting, elle a profité de sa forme et de sa classe pour enlever cette course principale. Après avoir galopé en quatrième position alors que le fuyard Normandy Invasion (Air Chief Marshal) avait une dizaine de longueurs d’avance, Côte d’Azur a fait mouvement à la sortie du tournant final. Elle a attaqué les leaders complètement en dehors. Comme elle le fait souvent, elle a baissé son encolure et mis son cœur sur la piste pour prendre le meilleur au saut de la dernière haie. Sur le plat, elle a bien prolongé son effort pour l’emporter nettement devant le double gagnant de cette épreuve, Serienschock (Sholokhov), lequel a comblé de nombreuses longueurs dans la ligne droite. Comme en 2018, il a conclu deuxième, précédant Normandy Invasion, qui a fait de nombreuses fautes dans le parcours, mais s’est montré courageux pour conserver la troisième place devant Armyr (Crillon). Spiderman (Manduro) n’a jamais pu quitter les derniers rangs, se classant sixième. Tap Tap Boom (Foxwedge) est tombé au premier passage devant les tribunes.

Jockey de Côte d’Azur, Régis Schmidlin a dit au micro d’Equidia : « C’est une battante, elle met son cœur sur la piste quand elle voit qu’elle peut s’imposer. Elle a du gaz et l’a prouvé. La piste était propice à la vitesse aujourd’hui, elle a été facile tout le parcours et a accéléré d’elle-même. »

Une souche d’obstacle solide. Élevée par son entraîneur, François-Marie Cottin, Côte d’Azur est une fille de Poliglote et de Réflexion (Discover d’Auteuil), gagnante du Prix Hardatit (L) et du Prix Revenge sur le steeple d’Enghien. Côte d’Azur est le premier produit de sa mère. C’est la sœur de Fortuitous (Martaline), laquelle a gagné à Fontainebleau sous l’entraînement de Guillaume Macaire. François-Marie Cottin avait aussi élevé Réflexion qu’il a entraînée. Cette dernière est la sœur d’Azza (Great Pretender), lauréate du Prix Finot (L) et troisième de Gr2 à Cheltenham, et de Vieux Lion Rouge (Sabiango), double vainqueur de Gr3 sur les fences à Haydock et Aintree et sixième du Grand National de Liverpool (Gr3) 2017, épreuve à laquelle il devrait encore participer en 2019. C’est la souche de John (Son of Silver), deuxième du Prix William Head (L), Marcel (Bateau Rouge), placé de Groupe en Angleterre, et Novacella (Beyssac), troisième du Prix Finot.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Poliglote

 

 

 

 

 

Val de l’Orne

 

 

Alexandrie

 

 

 

 

Apachee

CÔTE D’AZUR (F7)

 

 

 

 

 

 

Mistigri

 

 

Discover d’Auteuil

 

 

 

 

Lise Belle

 

Réflexion

 

 

 

 

 

Cyborg

 

 

Indécise

 

 

 

 

Une Risette