L’Assemblée générale du Syndicat d’élevage des AQPS de la Nièvre marquée par le départ de Michel Bourgneuf

Élevage / 29.01.2019

L’Assemblée générale du Syndicat d’élevage des AQPS de la Nièvre marquée par le départ de Michel Bourgneuf

Le vendredi 25 janvier a eu lieu l’Assemblée générale du syndicat d’élevage des AQPS de la Nièvre à la salle des fêtes de Fours. Elle a été marquée par le départ de son président, Michel Bourgneuf. Pendant dix-neuf ans, il a dirigé le syndicat tout en veillant à ses occupations professionnelles d’assureur, mais aussi à son élevage, tout en étant maire de Thaix, fonction qu’il a occupée pendant trente-cinq ans. Une vie bien remplie ! Toutefois, s’il délaisse cette présidence, il restera vice-président national des AQPS et de la société coopérative de Cercy. En fin d’article, nous reproduisons son discours prononcé lors de cette Assemblée générale.

Un nouveau Bureau élu. En présence d’Hervé d’Armaillé, Jacques Cyprès, Jean d’Indy, Claire Juillet et Hubert Tassin, un nouveau Bureau a été élu au syndicat. Il se compose d’une équipe de jeunes : Nicolas Cyprès, Thibaut Juhen, Charles Magnien, Christophe Masle, Bertrand de Soultrait, Olivier Trinquet. Claude-Yves Pelsy est devenu le représentant pour le Grand-Est.

Le point des intervenants. Hervé d’Armaillé a expliqué les changements au F.R.B.C. (plan média pour faire venir les propriétaires étrangers en France, mise en avant du programme des pouliches, organisation de voyages pour que les éleveurs français aillent à l’étranger) et les plans pour attirer du monde aux courses. Roger Winkel, à la tête de Moulins, a notamment expliqué les travaux engagés sur les pistes, ce qui va modifier le calendrier d’obstacle. Jean d’Indy et Hubert Tassin ont respectivement fait un état des lieux de l’obstacle et de la situation du PMU, dont nous avons largement fait écho dans nos colonnes précédemment. Enfin, Cécile Prioux a présenté NosPoulains.fr, un site internet pour la vente des chevaux de course du Centre Est.

Les résultats des adhérents éleveurs d’AQPS vainqueurs en 2018

Éleveurs en plat :

1/ Haras de Saint-Voir

2/ Jacques Cyprès

3/ Marie-Odile Laloi

4/ Michel de Gigou

5/ André Quesny

Éleveurs en obstacle :

1/ Thierry Cyprès

2/ Jacques Cyprès

3/ Haras de Saint-Voir

4/ Patrice Vagne

5/ Michèle Juhen

Tirage au sort des saillies offertes par le syndicat :

Racinger : Roger Winkel & Cécile Prioux

Karaktar : Christophe Masle

La date du concours de Decize est fixée. L’AQPS Sprinter Sacré Show aura lieu le samedi 15 juin 2019, toujours à Décize.

Le discours de Michel Bourgneuf

« Je vous souhaite à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Je ne reviendrai pas sur la disparition de deux grandes figures de notre syndicat. L’année où je suis resté avec vous a permis une transition vers la relève qui a admirablement préparé et encadré le concours Sprinter Sacré Show.

Une mention particulière à Fanny Cyprès pour sa communication remarquable en collaboration avec sa mère. Les sept jeunes qui vont se présenter à vos suffrages représentent le renouveau du syndicat avec un apport de nouvelles idées. Bravo et quelle belle année pour Thierry Cyprès et sa famille qui a obtenu la consécration. Sur le plan des performances, Bipolaire, cheval de l’année par Fragrant Mix et Kenna, élevé par Jacques et Thierry Cyprès, a été le fer de lance de notre élevage. Jacques vous parlera plus longuement des performances. Bernard peut être fier de sa famille, où les trois branches brillent de mille feux dans le domaine hippique. Je voudrais exprimer toute ma reconnaissance pour l’œuvre accomplie à tous ceux qui se retirent du syndicat. Notre président national pour son esprit de concertation, à Michèle pour sa présidence de l’Union qui laisse une belle trésorerie, à Marc pour son élevage de chevaux important et sa participation active au syndicat. Pour Yves, qui a été un soutien toujours disponible et à qui je souhaite une meilleure santé et une bonne opération.

Depuis 19 ans, j’ai eu l’honneur de présider ce syndicat, derrière Yves d’Armaillé, Roger de Soultrait et Bernard Cyprès. Ensemble, nous avons organisé tous les ans un ou deux concours très prisés. Nous avons créé l’opération Shaanmer Nivernais avec le syndicat, la région, le département qui a toujours eu une forte attention sur nos projets. Cette opération s’est transformée en soutien d’achat à Karaktar et en financement total de Racinger, donné à la coopérative de Cercy. En ce qui concerne ce dernier, il vient d’être vendu en France. Les deux cartes attribuées au syndicat, ainsi que la carte de Karaktar, restent attribuées au syndicat. Nous avons acquis un pré d’environ deux hectares attenant au haras de Cercy, sur lequel il reste quatre échéances pour un capital de 178.240 € à régler au Crédit Agricole. Suite au départ des Haras nationaux, le syndicat a été le moteur de la recherche de solutions envisageables pour continuer, que de réunions avant d’aboutir à la solution coopérative.

Je remercie tout mon conseil pour le soutien efficace apporté dans la conduite du syndicat.

Je pars en ayant le sentiment d’avoir fait avancer notre syndicat dans la bonne voie et je souhaite à la nouvelle équipe rajeunie une pleine réussite. »