L’entraîneur australien Darren Weir placé en garde à vue, puis libéré

International / 30.01.2019

L’entraîneur australien Darren Weir placé en garde à vue, puis libéré

Mercredi matin, des inspecteurs de l’unité "intégrité des sports" de la police de Victoria ont effectué une intervention sur les centres d’entraînement de Darren Weir, à Ballarat et Warrnambool. La police a mis en garde à vue Darren Weir et deux autres hommes, dont un serait un autre entraîneur australien, suite à cette descente. Les trois hommes ont depuis été libérés et aucune charge n’a été retenue contre eux. La police précise aussi avoir saisi, lors des perquisitions, une arme à feu ou encore un dispositif à impulsions électriques. Darren Weir, qui a notamment gagné la Melbourne Cup en 2015, est l’un des principaux entraîneurs australiens. Lors de la saison de course 2017/2018, il a battu le record du nombre de victoires du Commonwealth, avec 491 gagnants pour plus de 31.000.000 de dollars australiens de gains.

Ces perquisitions sont la concrétisation de rumeurs au sujet d'une enquête portant – notamment –sur  l’écurie de Darren Weir. L’enquête est menée par Racing Victoria depuis le mois d’août 2018 et l’entité a donc fait appel à la police. Les soupçons pesant sur Darren Weir et « des personnes avec licences dans les alentours de Warrnambool et Ballarat » porteraient sur des questions d’intégrité. Le communiqué de la police indique que les questionnements concernent principalement des possibilités de corruption et des tentatives frauduleuses d’obtention d’avantages financiers. Tout ceci reste donc assez vague et il est difficile de savoir ce qu’il en est vraiment, si un scandale va prochainement éclater au grand jour et, si oui, quelle en sera l’ampleur. Mais, comme le rappelle Racing Victoria, l’enquête est toujours en cours…