Le mot de la fin - Nul

Le Mot de la Fin / 18.01.2019

Le mot de la fin - Nul

Le mot de la fin : Nul

Avez-vous déjà entendu parler de Les Boots ? Décédé il y a quelques années, ce jockey australien fut sans nul doute le pire cavalier de l’histoire des courses. Il a monté 39 courses en deux décennies et il est tombé… 40 fois, car il s’est remis en selle après une chute en compétition, avant de tomber à nouveau ! Les Boots n’a jamais bouclé un parcours, ce qui lui a valu le surnom d’"Autumn Leaves". Sa femme lui préparait toujours un sac avec des affaires pour la nuit avant qu’il parte aux courses, car elle savait qu’il dormirait à l’hôpital. Les Boots avait d’ailleurs confié plusieurs anecdotes au commentateur Bert Bryan lors d’un passage à la radio en 1987 : « Un jour, je suis allé au parc et on m’a même empêché de monter sur le manège, sous prétexte que c’était dangereux. Il y avait toujours un lit de prêt pour moi à l’hôpital d’Adélaïde. Les infirmières regardaient le programme des courses, et dès qu’elles y voyaient mon nom, elles me préparaient un lit. Avant de lâcher les élastiques, le starter criait qu’il viendrait me rendre visite à l’hôpital dans la semaine et qu’il m’apporterait des fruits. Je n’ai jamais réalisé mon rêve de monter le Grand National d’Aintree. Ma femme a fait invalider mon passeport, elle était sûre que je deviendrais le premier jockey à me noyer dans une rivière. » Bien qu’il n’ait jamais rejoint le cercle des vainqueurs, la médiocrité de Les Boots a fait monter sa cote de popularité en flèche.