Le mot de la fin - Sigy

Le Mot de la Fin / 26.01.2019

Le mot de la fin - Sigy

Le mot de la fin : Sigy

Quarante ans et quelques mois après le Prix de l’Abbaye de Longchamp de Sigy (Habitat), dernière 2ans à avoir battu ses aînés dans le sprint le plus important de France, son arrière-petit-fils Kasimir (Captain Al) a gagné l’Abbaye du Cap, c’est-à-dire le Cape Flying Championship (Gr1) ce samedi à Kenilworth. Le 4ans a affiché un très bon chrono (57’’56) et c’est un vrai cheval de Gr1, même si ses propriétaires (parmi eux Bernard Kantor, David Nagle et Paul Shanahan de Coolmore) avaient d’autres projets quand ils l’ont acheté pour 1,2 million de rands (77.000 €) à la Cape Premier Sale. Un hongre sprinter, ce n’est pas le top pour des éleveurs… La souche de Sigy semblait endormie depuis quelque temps. Elle s’est enfin réveillée avec ce Kasimir qui est arrivé en Afrique du Sud via l’Australie, où le cheikh Maktoum al Maktoum avait exporté sa deuxième mère, Sakieh (Green Desert). La poulinière est partie pour l’Afrique du Sud suitée par Aquatint (Peintre Célèbre) qui a gagné trois courses avant de produire Afrikaburn (Trippi), lauréat de Gr1 et parmi les meilleurs 2ans de sa génération, et ensuite Kasimir. La vitesse de Sigy a fait le tour du monde avant d’exploser en Afrique du Sud. Les championnes peuvent souvent s’endormir, leur production se montrer parfois décevante, mais à un moment donné l’étincelle se déclenche…