Les engagés de la nuit de la Dubai World Cup sont connus

International / 28.01.2019

Les engagés de la nuit de la Dubai World Cup sont connus

Les engagés de la nuit de la Dubai World Cup sont tombés. Dix-sept chevaux entraînés en France ont été inscrits. C’est dans la Dubai Gold Cup (Gr2) que la France est la plus représentée, avec sept chevaux dont les gagnants de Gr1 Call the Wind et Vazirabad.

Longines Dubai Sheema Classic : ce sera dur. Deux français sont engagés dans la Longines Dubai Sheema Classic (Gr1) : Garlingari (Linngari) et Gyllen (Medaglia d’Oro). Ce sera compliqué pour eux dans ce Gr1. L’Europe (hors Appleby/bin Suroor considérés comme basés aux Émirats) n’est finalement pas très présente dans ce Gr1 sur 2.400m : les Enable (Nathaniel), Sea of Class (Sea the Stars) et autres Waldgeist (Galileo) ne feront pas le déplacement. Avec les deux français, on trouve seize européens engagés, sur 160 inscrits, dont trois sont gagnants de Gr1 : Flag of Honour (Galileo), lauréat de l’Irish St Leger (Gr1), Magical (Galileo), lauréate du Qipco British Champion Fillies & Mares et deuxième d’Enable dans la Longines Breeders’ Cup Turf (Grs1), et Desert Encounter (Halling), lauréat des Canadian International Stakes (Gr1).

Du côté des étrangers, c’est le Japon qui reste le mieux représenté, avec des chevaux comme Rey de Oro (King Kamehameha), Cheval Grand (Heart’s Cry), Kiseki (Rulership) ou autre Wagnerian (Deep Impact), tous lauréats de Gr1 chez eux. Il y a aussi Almond Eye (Lord Kanaloa), mais elle ne sera normalement pas au départ.

Dubai Turf : Almond Eye face à Benbatl. Les français Soleil Marin (Kendargent) et Graphite ** (Shamardal) auront fort à faire dans la Dubai Turf (Gr1), s’ils sont au départ… Car il y a de l’opposition. L’épreuve s’annonce comme l’une des courses les plus passionnantes de la nuit de la Dubai World Cup, du moins au niveau des engagés. Ils sont 234 à avoir été inscrits.

Benbatl (Dubawi) a relevé le défi face à Winx (Street Cry) en jouant à l’extérieur, dans le Cox Plate (Gr1). À domicile, il sera prêt à affronter la japonaise Almond Eye. Parmi les autres noms marquants, on retrouve celui du hongkongais Beauty Generation (Road to Rock), meilleur miler du monde en 2018. Un autre cheval entraîné à Hongkong attire le regard : le fantasque Pakistan Star (Shamardal). John Gosden a engagé Without Parole (Frankel), lauréat des St James’s Palace Stakes (Gr1) en 2018.

Le Brivido **, Wootton **… Des ex-français dans la course

Parmi les différents engagés de la nuit de la Dubai World Cup, on note plusieurs chevaux qui ont été entraînés en France. Wootton ** (Wootton Bassett) a rejoint les boxes de Charlie Appleby et fait partie des 275 engagés du Godolphin Mile (Gr2). Le Brivido ** (Siyouni), désormais entraîné par Aidan O’Brien, est engagé dans la Dubai Turf ainsi que dans l’Al Quoz.

Dubai World Cup : Thunder Snow peut conserver son titre. Dans les Grs1 pour pur-sang, la Dubai World Cup (Gr1) est la course ayant attiré le moins d’engagés : 139 en tout. Thunder Snow (Helmet), lauréat de l’épreuve l’an passé avec Christophe Soumillon, peut garder son titre. L’opposition vient traditionnellement des États-Unis depuis que Meydan est passé sur une piste en dirt mais il n’y a pas de superstar américaine actuellement, Accelerate (Lookin at Lucky), lauréat de la Breeders’ Cup Classic (Gr1), étant au haras, tout comme City of Light (Quality Road), lauréat ce samedi de la Pegasus World Cup (Gr1). Parmi les chevaux ayant couru la Pegasus et engagés dans la Dubai World Cup, on retrouve notamment Seeking the Soul (Perfect Soul), deuxième, Audible (Into Mischief), cinquième, et Gunnevera (Dialed In), sixième. Autre américain, Yoshida (Heart’s Cry) pourrait revenir sur le dirt. Pakistan Star a été engagé, ce qui serait un drôle de pari puisqu’il ne connaît pas le dirt et n’est pas le meilleur débouleur au départ… À Meydan, c’est souvent rédhibitoire, sauf si on se nomme Arrogate. Pour le moment, l’opposition première à Thunder Snow est North America (Dubawi), qui a démoli l’opposition dans l’Al Maktoum Challenge Round 1 (Gr2).

Al Quoz Sprint : The Right Man pour récupérer sa couronne. Cent soixante chevaux ont été engagés dans l’Al Quoz Sprint (Gr1), sur les 1.200m de la piste en gazon. The Right Man (Lope de Vega), gagnant de l’épreuve en 2017, pourrait tenter de récupérer sa couronne, lui qui a été longtemps éloigné des pistes. Il lui faudra avoir encore progressé sur ce qu’il a montré à l’automne 2018 pour l’emporter. On note aussi la présence de Fas (Fastnet Rock), déclaré sous l’entraînement de Pia Brandt, mais encore enregistré sous l’entraînement d’Edward Lynam sur France Galop.

Godolphin est bien armé avec Blue Point (Shamardal), gagnant des King’s Stand Stakes (Gr1) l’an passé, D’Bai (Dubawi), plaisant en dernier lieu dans un Gr2 mais sur 1.400m. Sands of Mali (Panis), français d’origine, est engagé. Côté américain, un nom ressort : Stormy Liberal (Stormy Atlantic), lauréat du Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr1).

Dubai Golden Shaheen : Roy H en attraction. La Dubai Golden Shaheen, Gr1 sur 1.200m dirt, n’est pas le sport favori du vieux continent. Plusieurs sprinters européens sont inscrits mais la plupart ont l’option de l’Al Quoz Sprint, comme Fas ou Sands of Mali. L’attraction de la course pourrait être le champion sprinter américain Roy H (More than Ready), lequel reste sur trois victoires consécutives dont le Breeders’ Cup Sprint (Gr1).

Dubai Gold Cup : les français en force. Ils sont 107 à avoir été engagés dans la Dubai Gold Cup (Gr2) dont sept chevaux entraînés dans l’Hexagone emmenés par Call the Wind (Frankel), lauréat du Qatar Prix du Cadran (Gr1), et Vazirabad (Manduro), triple lauréat de l’épreuve. Les autres français sont Morgan Le Faye (Shamardal), Time Shanakill (Lord Shanakill), lequel n’a jamais couru sur aussi long et est entraîné par Giuseppe et Alessandro Botti tout comme Amade (Casamento), en progrès, Boulevard (Galileo), entraîné par Charley Rossi et récent lauréat à Cagnes-sur-Mer, et Maifalki (Falco), qui reste sur deux échecs à Meydan.

Deux français dans l’UAE Derby. On note deux français engagés dans l’UAE Derby, Gr2 sur le dirt : Admiral Rous (Henrythenavigator), très facile lauréat de sa Classe 2 à la fin du mois de janvier à Chantilly, et Edinson (Diamond Green), entraîné par Richard Chotard et deuxième du Haras de Bouquetot - Critérium de la vente d’Octobre (Classe 1). Aidan O’Brien a sept engagés. Le favori est Walking Thunder (Violence), un pensionnaire d’Ahmad bin Harmash appartenant au Phoenix Lady Syndicate. Il est invaincu en trois sorties et vient de démolir l’opposition dans l’UAE 2.000 Guineas Trial.

Qui pour battre Tallaab Al Khalediah ? Impressionnant lauréat de l’édition 2018 de la Dubai World Cup (Gr1 PA), Tallaab Al Khalediah (Jalood Al Khalidiah) est encore en lice cette année. Doté d’un modèle hors norme pour un pur-sang arabe, il fait preuve d’une aptitude peu commune au dirt. Ce "FR" vient de s’imposer très facilement dans une épreuve en Arabie Saoudite, sur cette surface, devant Fazza Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah), lauréat de la dernière édition de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). Mehdaaf Athbah (Amer), deuxième de la Qatar Arabian World Cup 2016, décrochait la troisième place. Tallaab Al Khalediah battait certes deux chevaux de gazon, mais avec une réelle marge. Si pas moins de 22 "FR" sont sur la longue liste des engagés de la Dubai Kahayla Classic, l’épreuve la plus dotée au monde pour les pur-sang arabes sur le dirt, seulement deux candidats sont entraînés dans l’Hexagone.

Deux français engagés. Al Shamoos (No Risk Al Maury) a été sacré meilleur cheval français en 2018. La pensionnaire de Charles Gourdain n’a jamais couru à haut niveau sur le dirt. Mais sur le gazon, c’est une pouliche de premier plan. Ses victoires dans le Qatar Arabian Trophy des Juments et dans la Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Grs1), devant Fazza Al Khalediah, en attestent. Autre cheval entraîné en France, Hajres (Nizam) fut l’un des dix meilleurs 4ans de la saison 2018 dans l’Hexagone. Après avoir débuté en Tunisie, ce pensionnaire de Madame Jean-François Bernard a gagné le Prix Dormane (Gr3 PA). Il s’est aussi classé troisième d’un Qatar Derby des Pur-Sang Arabe de 4ans (Gr1) bien composé (Rodess du Loup, Rijm et Rajeh).

Les engagés français lors de la nuit de la Dubai World Cup
LONGINES DUBAI SHEEMA CLASSIC (Gr1, 2.400m, gazon)
Garlingari C. Barande-Barbe
Gyllen A. Fabre
DUBAI TURF (Gr1, 1.800m, gazon)
Graphite A. Fabre
Soleil Marin A. Fabre
DUBAI GOLDEN SHAHEEN (Gr1, 1.200m, dirt)
Fas P. Brandt
AL QUOZ SPRINT (Gr1, 1.200m, gazon)
Fas P. Brandt
The Right Man D. Guillemin
UAE DERBY (Gr2, 1.900m, dirt)
Admiral Rous E. O’Neill
Edinson R. Chotard
DUBAI GOLD CUP (Gr2, 3.200m, gazon)
Amade A. Botti
Boulevard Ch. Rossi
Call the Wind F. Head
Maifalki N. Caullery
Morgan Le Faye A. Fabre
Time Shanakill A. Botti
Vazirabad A. de Royer Dupré
DUBAI KAHAYLA CLASSIC (Gr1 PA, 2.000m, dirt)
Al Shamoos C. Gourdain
Hajres E. Bernard

La liste complète des engagés de la nuit de la Dubai World Cup est disponible ici : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/dubai_world_cup_day_nominations_for_2019.pdf )